Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 23:47

BEAUREGARD : Couleur moyenne + Nez magnifique de qualité. Bouche pleine, mûre, pure. Tanins soyeux. **

BON PASTEUR : Beaucoup de couleur. Le nez est très élégant, mûr. Bouche fine, puissante. Tanins inclus. *

CLINET : Fidèle à son style on a cherché à extraire de la matière. Le résultat est convainquant, tant le grain des tanins est de qualité. En définitive, ce boisé très sensible au nez n’est pas gênant *

LA CABANNE : Couleur bordeaux très classique, pure. Nez élégant, au fruit bien mûr. Bouche moyennement dense, avec une extraction mesurée et des tanins inclus *.

GAZIN : Equilibre haut pour Gazin. Mûr extrait dense comme peu souvent. Cependant les tanins restent soyeux. C’est très bien. **

LA CROIX DE GAY : Très bel équilibre ici aussi, avec une bonne maturité, et une extraction justement menée. Le tanins, soyeux, sont cependant légèrement sensibles.

LA POINTE : Très bel équilibre, autour d’une maturité parfaite. C’est bien travaillé et donne un résultat de qualité. *

PETIT VILLAGE : Mûr sans surmaturité, assez extrait, les tanins sont très serrés. Cependant cela ne détruit pas l’harmonie. Style viril et puissant. *

BEAUSOLEIL : Bonne couleur. Le nez est très fin, élégant. Bouche moyennement concentrée. Tanins soyeux. *

BELLEGRAVE : Moyennement concentré. Nez sans finesse, bouche diluée. Décevant.

BONALGUE : Assez concentré avec un nez très mûr. Pas très élégant. Bouche un peu chaude. Tanins pas très fins.

BOURGNEUF : Couleur assez forte. Le nez est moyennement expressif et distingué. Bouche assez dense, tanins inclus. Il manque par trop de finesse.

LE CAILLOU : Couleur moyenne. Le nez est rustique, marqué par le bois. Bouche déséquilibrée avec des tanins secs et amers.

CERTAN (DE MAY DE CERTAN) : Très belle couleur. Le nez est de très belle qualité, très noble, élégant. Bouche très bien ajustée, dans un style « éternel ». ***

LE CHEMIN : Bonne couleur. Le nez est élégant. Bouche bien construite, élégante avec des tanins très fins et inclus. *

LA CROIX (Janoueix) : Couleur moyenne +. On est ici aussi dans une vinification très classique, presque « datée ». La maturité est juste atteinte. Bouche assez dense et tanins inclus.

LA CROIX DU CASSE : Beaucoup de couleur. Nez de bonne qualité, bien mûr. Bouche bien constituée, tanins inclus. *

LA CROIX-TAILLEFER: (bio) Bel équilibre, avec de la maturité et du fond et des tanins très légèrement apparents.

L’ENCLOS : Belle couleur. Nez élégant, mûr, dégagé. Bouche assez dense, tanins inclus. *

FAYAT : Bonne densité, avec un nez de bonne qualité, mûr. Bouche bien construite.

FERRAND : Bonne couleur. Joli nez vineux. Bouche relativement dense, avec des tanins inclus pour finir. C’est un vin assez facile, très agréable.

FEYTIT-CLINET : Beaucoup de couleur. Le nez est élégant, mûr, finement boisé. Bouche assez dense, construite. C’est une belle réussite. **

GOMBAUDE-GUILLOT : Bonne couleur « naturelle » (maturité moyennement poussée). En revanche les nez est très mûr avec des notes de raisin de corinthe. Tanins soyeux et abondants.

HAUT-FERRAND : Belle couleur. Le nez est de qualité et on a un ensemble très clasique, harmonieux. Bons tanins. *

HAUT-MAILLET (Estager) : Bien dans le style maison, sans excès, « à l’ancienne ». C’est un vin mûr et juste vinifié, sans esbroufe. Tanins de qualité, pour un résultat séduisant. *

MAZEYRES : Beaucoup de couleur. Le nez est plaisant, marqué par le bois. La bouche est puissante, assez facile, avec des tanins discrets. *

MONTVIEL : Bonne couleur. Nez splendide de finesse, d’élégance. Bouche très suave, élégante. Les 100 % bois neuf ne se sentent absolument pas. **

MOULINET : Beaucoup de couleur. Nez de qualité, élégant. Bouche bien dessinée, élégante, avec des tanins inclus. **

CLOS RENE : Beaucoup de couleur. Nez puissant, dégagé. Bouche puissanteavec une structure très intégrée. **

LA ROSE FIGEAC : (bio) Beaucoup de couleur. Extraction civilisée pour obtenir un vin bien réusi, puissant, dense, aux tanins de qualité. *

ROUGET : Beaucoup de couleur. Nez boisé assez fortement. Bouche ample, puissante, concentrée. Tanins abondants mais bien inclus. **

SALES : Bonne couleur. Le nez est élégant et, si la bouche n’a pas une grosse concentration, c’est très équilibré, avec de beaux tanins. *

TAILLEFER : Beaucoup de couleur. Nez très séduisant, très gourmand. Bouche bien concentrée, aux tanins soyeux. *

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 22:52

LA TOUR DE BY : Bonne couleur. Le nez est plutôt dégagé, de bonne qualité. Bouche assez dense, avec cependant des tanins légèrement secs.

L’ARGENTEYRE : Belle couleur. Nez de qualité, bien mûr. Bouche ronde, tanins inclus. Assez facile mais bon. *

LA CARDONNE : Bonne couleur. Nez assez végétal et marqué par le bois. Bouche assez fluide avec des tanins amers.

CASTERA : Tisane de planche, maigre, Le bois ne masque pas la dilution.

LA CHANDELIERE : Bonne couleur dense. Structure moyenne avec un boisé correctement ajusté et des tanins soyeux.

ROLLAN DE BY : Extrait de bois, amer et desséchant.

LE TEMPLE : Sans prétention. Assez facile, pas de boisé gênant, des proportions harmonieuse. A boire dans trois ans.

FONTIS : Beau nez élégant. Bouche moyennement constituée, mais suave, élégante. Tanins soyeux **

ESCURAC : Beaucoup de couleur. Du bois, du bois, du bois = tanins secs.

LA FLEUR LAMOTHE : Vinification « moderne, mûr, boisé, assez extrait. Le tout donne un résultat correct mais qui manque d’élégance.

LES GRANDS CHENES : Constitution relativement fluette (dilution) et tanins extérieurs (bois) qui donnent une amertume finale.

GREYSAC : Bonne couleur. De demi-corps, il est légèrement déséquilibré par le bois qui donne des tanins secs.

LAUJAC : Bien composé avec un certain corps, pas si courant dans es parages, et un boisé juste. Vinification classique médocaine qui évite les excès.

LIVRAN : Au nea, très poivron. La bouche est bien constituée, assez dense, avec une chair fruitée de qualité. Tanins soyeux. *.

LOUDENNE : Bonne couleur. Il propose une matière élégante, de la longueur, et des tanins très fins. Ce n’est déjà pas mal ! *

LES ORMES SORBET : Bel équilibre pour ce vin à l’équilibre classique, élégant. C’est harmonieux, justement vinifié. Et c’est très bon ! **

NOAILLAC : Très très fluide. La dilution est forte. A boire dans les trois ans. Eu de corps, tanins très gentillets.

PATACHE D’AUX : Beaucoup de couleur. Le nez est puissant, vif, vineux. Bouche assez puissante, dense, avec des tanins inclus. Réussite rare dans cette zone. **

POITEVIN : On est impressionné par la couleur dense…mais aussi par le boisé envahissant. Tanins inclus cependant. Pas mal quand il aura digéré son bois. *

PREUILLAC : Bonne vinification, juste, pour ce vin assez dense et équilibré. Tanins inclus, soyeux. *

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 18:57

LA LAGUNE : Bel ensemble, solide plus qu’élégant. Densité et puissance au-dessus de la moyenne. Tanins inclus. *

LA TOUR CARNET : Très extrait, ce qui lui donne une forte couleur. Le nez est très mûr, boisé. La bouche est assez dense et les tanins très abondants, presque secs. *

CAMENSAC : Coloré, extrait. Le nez est boisé avec une prise de bois forte. La bouche est assez dense mais pèche par sa finale sèche.

CANTEMERLE : Beaucoup de couleur. Extraction forte. Fruits mûrs, cassis/mûre. Bouche assez dense et amertume finale sur les tanins pas très agréable.

BELGRAVE : Coloré, mûr, dense. Le nez est finement boisé. Bouche de bonne consistance avec un bon prolongement, tanins soyeux. *

LAMARQUE : Beaucoup de couleur. Il a retrouvé son style très mûr et très extrait. La bouche est assez dense et puissante, avec des tanins très abondants, bien que très fis. Un peu de sècheresse quand même.

COUFRAN : Bon ensemble, plutôt réussi. Il lui manque un peu de race, d’élégance pour être tout à fait convaincant. Tanins abondants qui flirtent avec la sècheresse.

CITRAN : Il a un équilibre très correct et sans avoir la finesse et l’élégance de sève des grands crus, il est plutôt harmonieux, avec des tanins très serrés. *

D’AGASSAC : Beaucoup de couleur, pourpre violacé. Nez légèrement boisé. Bouche assez dense et tanins inclus.

BEL-AIR-GLORIA : Belle couleur. Nez de qualité, élégant. Assez dense en bouche, avec une bonne harmonie et des tanins inclus. Une jolie bouteille. *

BELLE-VUE : Bonne couleur. On peut craindre la surextraction. Nez assez fortement boisé, mais la bouche est bien équilibrée, tanins inclus. *

BERNADOTTE : Il allie malheureusement à un corps moyen un boisé desséchant.

De BRAUDE : Belle couleur. Le nez est correctement boisé. Bouche assez souple avec des tanins inclus, soyeux. *

CHARMAIL : S’il n’a pas beaucoup de force, il est toutefois élégant et le boisé ne domine pas le vin. Tanins de qualité, cette dilution est dommage, on pourra en profiter dans les cinq ans.

CLOS LA BOHEME : Belle couleur violacée. Nez vineux au beau fruit, avec un boisé discret, au second plan. Tanins soyeux. *

DOYAC : Bon équilibre, avec du corps, du fruit et un boisé peu présent. Ensemble bien fait, pour être consommé dans les cinq ans. Bien.

LAMOTHE-BERGERON : Bonne matière, un certain jus, de la chair, un bon équilibre et des tanins de qualité. Tout cela est bel et bien. **

LIVERSAN : On a bien négocié le millésime, avec une certaine tenue, de l’élégance et des tanins justes.

MAUCAMPS : Bonne couleur. Si la chair est assez dense, on a extrait des tanins un peu secs, c’est dommage.

MOULIN ROUGE : Très correct équilibre avec de la couleur, un peu de corps, et des Tanins très serrés, inclus. *

PEYRABON : Très belle réussite. Harmonieux, un équilibre entre la chair et la structure, et une certaine élégance. **

SAINT-AHON : Très classique dans son équilibre, avec une certaine puissance, de l’élégance au nez et en bouche et des tanins inclus. *

SENEJAC : Hélas le millésime a été mal négocié. Le bois ne remplace pas la chair que donne un été ensoleillé et les tanins sont encore plus sensibles lorsque la pluie a dilué le corps. Sec.

TOUR DU HAUT-MOULIN : Beaucoup de couleur. Le nez est mûr, assez élégant. Profil classique médocain avec un bon équilibre et des tanins justes. *

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 20:44

D’ARCHE : Liqueur abondante, avec une aromatique orange confite, cédrat.

BASTOR-LAMONTAGNE : Plutôt élégant, assez riche, avec un bon botrytis, et des arômes allant de la clémentine à l’orange confite. *

BROUSTET : Un peu plus simple que Bastor-L. Un peu de caramel au lait. La liqueur est riche pour un ensemble un peu collant.

COUTET : Riche et élégant, avec une liqueur bien ajustée, avec du zeste d’orange pour la vivacité. C’est bien tendu. **

DOISY-DAËNE : Avec sa richesse de liqueur il ne perd pas son côté aérien, très barsacais. Bon équilibre sans lourdeur. Légèrement poivré. *

DOISY-VEDRINES : Un peu plus riche que son voisin, avec une dominante orange confite/marmelade d’orange. Bon équilibre. *

FARGUES : Très bel équilibre riche et puissant. La riche liqueur est correctement équilibrée par l’acidité, dans ce gros format. A attendre longtemps. **

FILHOT : Une liqueur riche c’est bien mais il faut aussi qu’elle puisse être équilibrée par une bonne acidité. Ce n’est pas le cas pour ce vin un peu pataud.

GUIRAUD : Il présente un magnifique profil. La liqueur est moins lourde et on a un bon équilibre riche. Aromatiquement on est sur les agrumes et quelques notes fraiches de fougère, d’angélique confite. ***

CLOS HAUT-PEYRAGUEY : On relève là le grand terroir, avec un bel équilibre, sa note poivrée, ses agrumes, zeste, kumquat. **

LAFAURIE-PEYRAGUEY : Très beau nez noblement botrytisé, avec de fines notes fraîches de fougère, d’amande. Bel équilibre, avec une liqueur sans lourdeur. **

LAMOTHE-DESPUJOLS : Si la liqueur est bonne l’équilibre aussi. Il finit étonnamment court, avec une palette aromatique assez étroite.

LAMOTHE-GUIGNARD : C’est toujours bien fait, avec un équilibre long, des arômes d’agrumes confits, et un équilibre riche. *

MALLE : Belle richesse, et beaucoup de punch pour ce Malle. Equilibre correct et mû. Arômes sur les agrumes, évidemment. *

MYRAT : C’est fin et élégant, sur une liqueur assez riche. On trouve des notes frâiches de fougère, d’anis, d’artichaut…et surtout d’agrumes. *

RABAUD-PROMIS : Très belle réussite avec une liqueur flamboyante, de la vivacité d’agrumes. Bon équilibre. **

RAYNE-VIGNEAU : Très belle matière avec un équilibre remarquable. La richesse aromatique est également intéressante, sur les clémentines acidulées (Corse), le pomélo. **

RIEUSSEC : Millésime particulièrement réussi, avec un équilibre qui n’exclue pas la richesse de liqueur. Pour un résultat très élégant. ***

ROMER : Il manque de richesse de liqueur comparé aux autres crus classés. Nez moyennement puissant et élégant, et une richesse également moyenne.

ROMER DU HAYOT : Assez bon équilibre avec une richesse bien équilibrée. Manque un peu d’élégance et de complexité. *

SIGALAS-RABAUD : Une grande richesse de liqueur. Agrumes, poivre, clémentine, orange confite. Long. **

SUDUIRAUT : D’une très grande élégance, il cache sa richesse de liqueur sous un bel équilibre. C’est très droit, fin. Très beau vin. ***

LA TOUR BLANCHE : C’est également une très belle réussite. Riche, ample, avec une aromatique sur l’orange sanguine, le zeste, la pulpe, le confit. ***

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 19:46

POUJEAUX : Belle couleur dense. Le nez est mûr, plutôt puissant. Bouche assez dense, structurée avec des tanins soyeux, de très bonne qualité. Harmonieux. **

MAUCAILLOU : Bonne couleur également. Le nez est assez boisé ce qui est sensible au nez et en bouche, avec un équilibre assez bon, malgré des tanins un peu austères. *

CHASSE SPLEEN : C’est très bon, avec une couleur moyenne, ici on n’a pas voulu extraire trop loin. Le nez est très élégant. Cependant la bouche est assez fluide et s’achève sur es tanins serrés.

ANTHONIC : Assez bonne couleur. Nez expressif. Bouche assez dense, tanins légèrement secs.

GRESSIER GRAND-POUJEAUX : C’est une réussite, avec sa densité assez marquée, un nez élégant, et une bouche équilibrée aux tanins inclus. Bon équilibre général. *

BRANAS GRAND-POUJEAUX : Beaucoup de couleur avec une extraction poussée. Le résultat est une bouche assez construite, mais pour un ensemble assez austère.

MYON DE L’ENCLOS : Bonne couleur. Le nez est de qualité bouche assez charnue et tanins virils, dans le style du domaine. A revoir dans cinq ans.

MOULIN-A-VENT : C’est bien fait, car on a au résultat un vin équilibré, assez dense, avec des tanins de qualité. *

CLARKE : Le vin est bien fait, équilibré avec des tanins inclus. Cependant il n’a pas la finesse de fruit qu’on aurait pu attendre, au vu des derniers millésimes.

FOURCAS-HOSTEIN : Belle couleur, assez dense. La bouche est plutôt pleine et satisfaisante mais la finale est un peu sèche.

FOURCAS-DUPRE : Plutôt dense et extrait par rapport à d’habitude. On a cependant une bonne matière et des tanins soyeux et serrés. *

FONREAUD : Couleur dense. Le nez est marqué par le bois…et on retrouve ces tanins de bois en finale, avec une petite sècheresse.

SARANSOT-DUPRE : Comme souvent, Saransot-Dupré offre un vin très juste, avec de la couleur, de beaux arômes mûrs et une bouche charnue. Tanins veloutés. **

LIOUNER : Nez sans charme, végétal, qui précède une bouche fluide. Tanins discrets. Très dilué, sans doute par des pluies de fin de cycle végétatif.

REVERDI : Vin trop marqué par le bois qui souffre de dureté et de rusticité des tanins.

SEMEILLAN-MAZEAU : Il offre assez de puissance, de concentration. L’ensemble est homogène. Il lui manque un peu d’élégance pour passer au niveau supérieur mais c’est réussi.

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 19:41

BATAILLEY : Très beau nez élégant, fin. Bouche d’une concentration moyenne. Tanins très mûrs, inclus, pour un vin très charmeur.

D’ARMAILHAC : Belle couleur classique. Nez d’une grande finesse, très élégant. Bouche extrêmement veloutée, souple, ronde. Un grand charme. **

CLERC-MILON : Très joli nez également, très distingué. Maturité parfaite pour obtenir des tanins très suaves. Ceux-ci sont un peu plus saillants qu’à d’Armailhac. *

CROIZET-BAGES : Il n’a pas la suavité des tanins, la richesse de fruit des autres. Un bon demi-corps, pour un vin à boire dans les 10 ans.

GRAND PUY DUCASSE : Beaucoup de couleur, extraction forte et pourtant on a un ensemble cohérent avec des tanins très suaves et inclus. C’est peut-être le meilleur GPD dégusté. **

GRAND PUY LACOSTE : Il affiche une structure plus marquée que son voisin, avec moins de densité et des tanins un peu plus apparents.

HAUT-BAGES-LIBERAL : Bonne couleur. Le nez est bien dans le carctère du millésime, mûr, avec la mûre en vedette. Le résultat est proche de celui de Grand Puy Lacoste, avec un bon corps et des tanins très mûrs légèrement apparents.

LYNCH-BAGES : Beaucoup de couleur. Extraction poussée pour sortir de beaux arômes de cassis, mûre, violette. Bouche serrée, avec des tanins abondants mais très fins. Un peu massif. *

LYNCH-MOUSSAS : C’est très réussi, homogène, avec du fruit très mûr, une concentration certaine, et des tanins très fins. *

PICHON-LONGUEVILLE : Beaucoup de couleur. Le nez est très séduisant, mûr, élégant. Joli équilibre autour d’une bouche structurée, avec des tanins mûrs et discrets. *

PICHON-LALANDE : Un peu plus de puissance que son voisin. Il offre une structure solide, de la densité. Les tanins sont soyeux et de grande classe, pour un vin qui possède beaucoup de charme. **

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 19:06

COS LABORY : Couleur assez dense. Le nez est bien mûr, avec une élégance affirmée. En revanche la bouche n’offre qu’un bon demi-corps et les tanins sont légèrement secs.

PEZ : C’est une belle réussite du millésime car il allie une matière assez dense et serrée, et des tanins de belle qualité, à la fois très fins et inclus. L’ensemble a une bonne élégance. *

LAFON-ROCHET : Très belle couleur. Le nez est fin, élégant, mûr. La bouche a de la matière et les tanins sont ici d’un beau grain soyeux. D’année en année, Lafon-Rochet s’affirme. **

ORMES DE PEZ : Beaucoup de couleur. Nez assez puissant. Bouche fine et élégante. Cependant l’ensemble, vinifié en extrayant un maximum de matière, finit sur des tanins en excès, légèrement secs.

PHELAN-SEGUR : Belle couleur pourpre violacée. Nez fin et élégant. Bouche d’un bon demi-corps, avec des tanins très serrés.

L’ARGILUS DU ROY : Petite couleur. Très dilué, pas de corps.

CLAUZET : Ce n’est pas mal pour la couleur…Le nez est un peu boisé et la bouche assez fluide, ce qui donne un vin qui sera vite abordable.

COUTELIN-MERVILLE : Bonne matière, de la couleur, du jus, de la densité et de l’élégance. C’est harmonieux et très réussi. **

LILIAN-LADOUYS : Il n’a pas réussi à associer élégance et densité. Il y a la densité, mais les tanins sont un peu durs.

PETIT BOCQ : Belle couleur. On a travaillé pour aller la chercher, avec pour corollaire l’extraction de tanins un peu secs.

TOUR DE PEZ : Bonne couleur. De la matière, de la structure, le tout en harmonie. Le résultat est très satisfaisant. *

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 18:06

BEYCHEVELLE : (49 % merlot). Couleur moyenne. Demi-corps en bouche avec des tanins serrés, légèrement saillants. En revanche le nez est très séduisant, très noble.

BRANAIRE-DUCRU : Un peu plus constitué que son voisin Beychevelle. Néanmoins on est aussi sur un demi-corps, élégant, séduisant. Les tanins sont soyeux.

GLORIA : Il allie une bonne puissance et une structure marquée et une aromatique très élégante. Les tanins sont serrés. **

GRUAUD-LAROSE : Bonne couleur assez dense. Le nez est mûr, élégant, digne de son rang. La bouche reste relativement peu dense, avec des tanins de très belle qualité. Le résultat est charmeur, mûr. On l’appréciera beaucoup en 2020-22. **

LAGRANGE : Très belle maturité. Couleur dense. Nez très mûr sur le cassis et la mûre. Bouche très équilibrée pas très serrée, avec des tanins ajustés. **

LANGOA : Belle couleur. Le nez très élégant a une belle finesse. Cette impression se retrouve en bouche, avec une constitution moyenne, mais très charmeuse et soyeuse. *

LEOVILLE-BARTON : Couleur assez dense, violacée. Beaucoup de charme et de classe au nez. En bouche, une très belle sève, avec une puissance moyenne. C’est délicat et très suave, mais on pourra l’apprécier avec une patience de sept ans environ, vers 2020-22. *

LEOVILLE-POYFERRE : Bonne couleur profonde. Le nez est d’une très grande élégance et la bouche est très harmonieuse, très juste, avec une impression d’élégance dominante, de la classe. Les tanins sont parfaitement ajustés à cet ensemble pour une très belle réussite. ***

SAINT-PIERRE : C’est l’identité de travail avec Gloria qui le définit, plus que son voisinage avec Branaire et Beychevelle. Cependant, si le terroir est supérieur à Gloria, on a ici des tanins légèrement secs, c’est moins réussi.

TALBOT : La couleur est assez dense. Le nez est mûr, très élégant, et, comme son voisin Lagrange il offre il offre une bouche harmonieuse, élégante et serrée. **

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 17:26

ANGLUDET : Bonne couleur. Nez très élégant et fin. Bouche harmonieuse, pas très puissante, et tanins soyeux et discrets. *

CANTENAC-BROWN : De bonnes couleurs et puissance, il a su conserver un bon équilibre et une structure assez solide. Bonne réussite. **

BRANE-CANTENAC : Lui aussi est un vin de dentelle, très élégant, avec une bouche de demi-corps. Tanins soyeux. *

DAUZAC : Est équilibré et plutôt dense avec une extraction stoppée à temps. Marqué par la maturité aromatique et des tanins très fins, c’est une bonne réussite. *

DESMIRAIL : Elégant, fin, margalais en diable. Il propose une belle harmonie et des tanins de qualité. Rarement aussi réussi. **

Du TERTRE : La même ligne de conduite a guidé les équipes de Giscours et du Tertre. Le style est donc identique. Aromatiquement la mûre est un peu plus présente ici. *

FERRIERE : Coloré, violacé. Nez élégant, bien mûr. Bouche équilibrée. Tout est mûr, intégré, même si la densité est moyenne. Lui aussi est une réussite rare de la propriété. **

GISCOURS : A tenté de pousser l’extraction, et on est un peu en limite. Plus de couleur, de densité, c’est sûr, et les tanins, très mûrs, restent dans la bonne limite. *

KIRWAN : Très belle réussite, avec un vin d’une belle harmonie et d’une élégance affirmée. Vin élégant, long, sensuel. **

LABEGORCE : On sent que le château arrive au niveau demandé par ses propriétaires actuels. Il a la densité, la complexité, l’élégance d’un cru classé. Très bel équilibre. **

LASCOMBES : Si l’élégance est là, la qualité aromatique également, il souffre d’un léger manque de densité, et, plus grave, de tanins légèrement secs.

MALESCOT SAINT-EXUPERY : L’équilibre, la qualité aromatique, la densité supérieure à la moyenne, la sève et des tanins serrés mais inclus en font une belle réussite. ***

MARQUIS DE TERME : Beaucoup de couleur. Le nez est mûr, élégant, de qualité et la bouche bien construite avec une densité très correcte. Bons tanins. *

MONBRISON : Très peu couvert ! Le nez est mûr, de qualité mais la bouche ne dépasse pas le demi-corps. Tanins soyeux et légèrement secs.

PRIEURE-LICHINE : Couleur dense. Très beau nez, bien mûr. Bouche assez dense, serre, avec des tanins bien ajustés. Très réussi. **

RAUZAN-GASSIES : Beaucoup de couleur. Le nez est très fin, mûr, la bouche plutôt serrée, construite autour de tanins serrés. Légèrement austère. *

RAUZAN-SEGLA : Belle couleur (mais moins marquée que Rauzan-G !) Très beau nez élégant, suave, raffiné. Bouche très harmonieuse, tanins de classe. ***

SIRAN : De la couleur, un nez mûr, de la mâche, et des tanins légèrement secs.

D’ARSAC : Plutôt élégant, avec un bon demi-corps et des tanins très fins.

MONGRAVEY : Belle couleur. Nez puissant et mûr, dans le millésime. Bouche dense, avec des tanins justes. Bon vin. *

LA TOUR DE MONS : Belle réussite, de la couleur, du jus, un peu de puissance et des tanins de qualité. Il s’affine. **

TOUR DE BESSAN : Belle couleur « naturellement bordelaise ». Nez élégant, d’une certaine noblesse. Bouche charnue, très équilibrée, pour un grand classicisme. **

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 16:38

ALIX : Couleur assez soutenue. Nez sur les fruits noirs, très mû, avec une touche réglissée. Bouche très suave, ronde, avec des tanins veloutés. Séduisant.

BARDINS : Couleur dense. Fruits cits et réglisse. Bouche ronde, séduisante aux tanins inclus.

BARET : Couleur dense. Fruits cuits au nez, et en bouche au retour. Tanins très couverts.

BOUSCAUT : Le nez manque d’élégance mais le fruit est bon. La bouche est bien dessinée, sans lourdeur. Structure marquée par la maturité des tanins, très soyeux au toucher. **

BROWN : Bonne couleur. Le nez est élégant, évitant la surmaturité. Tanins de grande qualité. Il lui manque un peu de noblesse et d’allonge pour passer au niveau supérieur. *

LE BRUILLEAU : Couleur profonde mais pas opaque. Le nez est très mûr, de bonne qualité, et la bouche bien équilibrée. Tanins soyeux. Bonne réussite. *

LAFON-MENAUT : Couleur dense. Le nez est très mûr. Bouche assez gourmande, avec des tanins souples. Séduisant et vite accessible.

CARBONNIEUX : Fortement coloré. Nez mûr, bien dans les caractères du millésime. Bouche dense, puissante, avec des tanins de classe. Un très beau Carbonnieux. **

CARMES HAUT-BRION : Très forte couleur. C’est un vin très marqué par le cabernet-franc : on y retrouve des notes de fraise et de framboise surmûres, que je trouve un peu écœurantes. Beaucoup de puissance et tanins veloutés.

LA SOLITUDE : Très belle matière, avec un beau velouté des tanins et un frut sans surmaturité. Bon équilibre.

LESPAUT-MARTILLAC : On retrouve cette belle structure, avec un surcroit d’élégance. Bouche très pleine, puissante, avec des tanins très veloutés. **

CHEVALIER : Une grande élégance au nez et en bouche, c’est ce qui domine. Ce vin dégage une belle harmonie, avec des tanins très veloutés. **

COUHINS : A la fois très mûr, très soyeux au niveau des tanins et un côté alcooleux qui rappelle de nombreux vins de 2003, avec en prime des notes boisées de torréfaction, pas très élégantes.

ROCHEMORIN : Il n’y a rien qui dépasse dans ce vin très plaisant, dessiné au cordeau. Belle harmonie, et bonne densité. Il sera à son meilleur vers 2020-2022. *

CRUZEAU : Belle couleur. La bouche affiche une densité moyenne et un caractère très mûr, des tanins discrets. Facile et plaisant, à boire avant 2020.

COUHINS-LURTON : Beaucoup d’élégance et un excellent équilibre dans ce vin à la maturité fine. Tanins veloutés, mais du boisé encore un peu chaud qui amène des notes de torréfaction exogènes. *

LA LOUVIERE : Beaucoup de couleur ? Le nez est très mûr, ce qui est encore accentué par le boisé. La bouche est dense, équilibrée avec des tanins plutôt virils pour le millésime. A attendre dix ans. **

D’EYRAN : De belle couleur il offre, comme tous, un style très mûr au nez. L’extraction a été menée de façon sans doute brutale, et les tanins sont apparents, secs.

FERRAN : Beaucoup de couleur. Le nez est sur les fruits noirs, bien sûr. Bouche équilibrée et tanins mûrs, c’est bien. *

FIEUZAL : Le fruit est élégant, puissant. La bouche est très harmonieuse, avec du pep’s, et des tanins abondants et de qualité. **

De FRANCE : Le nez manque d’élégance, et c’est dommage car l’ensemble est cohérent. Beaucoup de puissance et des tanins serrés.

GRANDMAISON : Bel ensemble, juste, cohérent, avec du fruit mûr, des tanins de qualité, une bouche puissante et ample. *

HANNETOT : Belle couleur. Le nez manque de finesse, avec des petites notes animales. Bouche dense, d’un bon équilibre mais marqué par une certaine rusticité.

D’ECK : Beaucoup de couleur, pourpre violacé, comme toujours. Si le nez est très fruits noirs, sans surmaturité ; on trouvera quand même un peu d’amertume sur les tanins, ce qui est dommage.

HAUT-BACALAN : Belle couleur. Le nez est fin, élégant, avec une maturité juste. Bouche de concentration moyenne avec un bon développement vertical. Tanins très fins. Plus élégant que puissant : pessacais. *

HAUT-BRANA : Premier millésime après la reprise par Gonet. Très bel équilibre, de l’élégance, tanins soyeux. C’est bien. *

HAUT-BERGEY : Beaucoup de couleur, violacée. Le nez est de qualité, dégagé. La bouche est serrée avec des tanins abondants et soyeux qui donnent une légère amertume.

BRANON : Il reste, année après année, dans son style très extrait, à la ferme structure tannique. On remarquera cependant l’utilisation du bois plus discrète et moins chauffée.

HAUT-NOUCHET : Bonne couleur. Le nez est très mûr, fruits noirs comme il se doit, et note boisée-torréfiée. Bouche serrée avec des tanins légèrement secs. (Extraction et boisé mal dominés)

HAUT-PLANTADE : Belle couleur. Le nez est marqué par le bois et cela se retrouve en bouche avec cette impression de sècheresse et de planche. Dommage, la matière est plutôt bonne.

JAULIEN : Belle couleur dense. Le nez est marqué (légèrement) par le bois sur les fruits rouges et noirs. Bouche assez liquide, avec des tanins très serrés.

LAFARGUE : Belle couleur et nez de qualité, au fuit justement mûr, pour première approche. Bouche bien dessinée autour de tanins de bonne qualité. C’est réussi. *

LARRIVET-HAUT-BRION : Belle couleur dense. Le nez est élégant, de belle qualité. La bouche est très bien construite, avec des tanins de classe, soyeux. **

LATOUR-MARTILLAC : Beaucoup de couleur., d’un pourpre violacé. Le nez est élégant, puissant, et la bouche est harmonieuse, avec une belle chair et des tanins de qualité. **

LEOGNAN : Beaucoup de couleur. Le nez est une nouvelle fois marqué par un boisé exogène, chaud qui apporte des notes de torréfaction qui alourdissent le vin, et une amertume certaine en finale. Un vinification « sur des rails », à revoir.

LUCHEY-HALDE : Belle couleur. Le nez est élégant, raffiné. Bouche moyennement puissante, mais avec de l’élégance. Très bon. *

GAZIN-ROQUENCOURT : Très belle vinification, pour un vin harmonieux, qui se consommera avec plaisir dans 8 à 12 ans. *

MALARTIC-LAGRAVIERE : Belle couleur. Le nez se distingue par son élégance tout d’abord. La bouche ne dément pas cette impression, pour un équilibre tout en finesse. Tanins veloutés. **

MANCEDRE : C’est bon, plaisant, facile, relativement pour le millésime et relativement fluide en bouche. Facile d’accès.

CLOS MARSALETTE : Belle couleur dense. Le nez est élégant, assez puisant. Bouche bien dessinée, allongée, avec des tanins de qualité. *

OLIVIER : Beaucoup de couleur. Le nez est de bonne qualité, assez élégant. Bouche musclée, puissante, avec des tanins présents. Il a un profil de vin de bonne garde. *

PAPE CLEMENT : Beaucoup de couleur. Le nez exprime toute la classe du cru. Bouche très bien construite, au parfait équilibre, sans excès, et des tanins de haute noblesse. ***

PICQUE CAILLOU : Bonne couleur. Le nez est orienté vers les fruits noirs, la mûre qui est le marqueur du millésime. Bouche légèrement fluide, avec des tanins très fins.

PONTAC-MONPLAISIR : Il manque considérablement d’élégance, avec une bouche alcooleuse, relativement fluide et des tanins asséchants.

PONTET-CAILLOU : Dans le niveau qui est le sien (« bourgeois ») c’est bien maitrisé, et pourra être bu d’ici trois à cinq ans. Tanins de bonne qualité.

PONT SAINT-MARTIN : Présentation de bonne qualité, pour donner du plaisir, avec un fruit net et des tanins soyeux. Manque un petit peu de densité, mais il reste très plaisant. *

ROUILLAC : Assez peu couvert. Le nez est élégant, plaisant. Moins boisé que d’habitude le vin est plus direct, plus élégant, équilibré. Mais il reste assez facile d’accès.

LE SARTRE : Très bel équilibre en bouche, avec une expression aromatique élégante, et des tanins de grande qualité. Très joli vin. **

SEGUIN : Autre bel exemple d’équilibre et d’élégance. C’est un joli vin, bien ajusté. Tanins de qualité. Valeur sûre. *

TRIGANT : Plutôt dense et structuré il est plus net que d’habitude et propose un équilibre intéressant. Bien. *

Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article