Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

12 février 2006 7 12 /02 /février /2006 23:39

Vins dégustés les 29, 30, 31 janvier 2006, à Beaune dans les locaux de la Maison Louis JADOT.

CHABLIS 2004 : Joli nez, ample, sur le genet, l'aubépine. La bouche affiche une bonne présence, de la souplesse, avec une minéralité sensible. Très bel équilibre. Parfait à servir dès maintenant. *

FIXIN blanc 2004 : ( 40 % de pinot blanc et 60 % de chardonnay). TRès joli nez de fleurs blanches, un peu de beurre frais, sous tendu par un boisé de très bonne qualité, sensible à ce stade d'évolution. Ample en bouche, souple, rond, mûr. Bonne longueur, pour ce vin qui sera très agréable d'ici un an.

CÔTE DE NUITS VILLAGES " LE VAUCRAIN" , blanc 2000, Domaine Louis Jadot : Beaux arômes de fleurs blanches, acacias, avec une note de grillé. La bouche est tendre avec une bonne minéralité, et une vivacité intéressante pour le millésime. *

SANTENAY CLOS DE MALTE blanc 2003 : Amande grillé. Le boisé est très présent (fut neuf). La bouche est très puissante, avec de beaux arômes de pomme reinette, de pêche. impressionnant. *

SAVIGNY-LES-BEAUNE blanc 2000 : (80 % chardonnay, 20% pinot blanc) : Arômes d'amande fraîche mélés à un léger boisé. La bouche a un bonne fraîcheur, bien tendue. C'est un vin qui commence à s'ouvrir.

SAVIGNY-LES-BEAUNE blanc, 1er cru CLOS DES GUETTES 2003, Domaine Gagey : Impressionnant de maturité, avec toujours un boisé très présent, mais le vin se goûte très bien, avec un côté raisin croquant. Un ampleur remarquable en bouche. ***

SAVIGNY-LES-BEAUNE blanc,  1er Cru "CLOS DES GUETTES" 2002, Domaine Gagey : Légère note mentholée, assez fermé au nez. Très belle structure, du gras, du volume. En devenir.

BEAUNE blanc, 1er cru LES BRESSANDES 2003, Domaine Louis Jadot : Jolie impression de pêche juteuse. La bouche est superbement équilibrée, avec une bonne fraîcheur, qui s'oppose à l'opulence. Remarquable. ***

MEURSAULT 2004 : On atteint ici de beaux arômes briochés. Ampleur, boisé sous-jacent, élégant. Bouche bien mure avec une finale tendre. *

MEURSAULT 1er cru, "BOUCHERES" 1998 : Très bel or vert, très brillant. Arômes d'acacia, de glycine. La bouche est sous tendue par une belle acidité. Beau premier cru qui arrive à maturité, avec un boisé bien fondu. *

POUILLY-FUISSE 2004 : Plus fin, plus droit, avec de beaux arômes floraux, iris, d'épices. La bouche est puissante, avec déjà de la minéralité. C'est long, et très bien à ce niveau. *

POUILLY-VINZELLE, CHATEAU DE LOCHE, 2000 : Ce millésime n'a été qu'élevé par la maison Louis Jadot, qui assure le fermage complet, la vinification et l'élevage, à partir du millésime suivant. Arômes briochés. La bouche est tendre et présente une bonne ampleur. Assez facile d'accès, par le style de l'appellation. *

  • Je vous convie maintenant à une dégustation verticale d'un très beau cru :

CHASSAGNE-MONTRACHET 1er cru MORGEOT "CLOS DE LA CHAPELLE" blanc 2003, Domaine du Duc de Magenta : Le nez, boisé, vanillé (de très belle qualité), est nettement sur les fruits jaunes. La Bouche est somptueuse, sans lourdeur, certes puissante. Eblouissant. ***

CHASSAGNE-MONTRACHET 1er cru MORGEOT "CLOS DE LA CHAPELLE" blanc 2000, Domaine du Duc de Magenta : Or vert. Le nez très légèrement boisé, est sur l'amande fraîche. La bouche offre une superbe ampleur, avec une bonne élégance. Assez souple et pouvant être bu. *

CHASSAGNE-MONTRACHET 1er cru MORGEOT "CLOS DE LA CHAPELLE" blanc 1999, Domaine du Duc de Magenta : Or vert. Nez un peu refermé, encore sur l'amande fraîche. Bouche très verticale, très minérale, avec une finale presque tanique. Longue garde prévisible. **

CHASSAGNE-MONTRACHET 1er cru MORGEOT "CLOS DE LA CHAPELLE" blanc 1998, Domaine du Duc de Magenta : Amande grillée, brioche. Le début de bouche est très séduisant, assez ouvert. Le reste est plus serré. Commence à s'ouvrir. *

CHASSAGNE-MONTRACHET 1er cru MORGEOT "CLOS DE LA CHAPELLE" blanc 1997, Domaine du Duc de Magenta : Sur l'amande grillée, la broche. Beaucoup de puissance, avec une forte minéralité. Très bel équilibre. Long en bouche. Grand millésime, qui peut se boire avec plaisir et doit être gardé pour des plaisirs plus grands encore. ***

CHASSAGNE-MONTRACHET 1er cru MORGEOT "CLOS DE LA CHAPELLE" blanc 1996, Domaine du Duc de Magenta : Beaucoup plus jeune au nez, plus "froid". On est sur l'amande fraîche encore, avec une puissance contenue par une acidité forte. De grande garde.*** (40 minutes plus tard, arômes de grillé de brioche se développant. La bouche montre sa puissance et son grand équilibre. La grande garde est confirmée).

CHASSAGNE-MONTRACHET 1er cru "LA GRANDE MONTAGNE" 1997 : On touche aux grands bourgogne blancs, amande, moisette, brioche. Bouche offrant une belle puissance, avec également une belle verticalité, une minéralité affirmée. Beau vin. **

CORTON-CHARLEMAGNE, Grand Cru  2003, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Lui est fermé au nez. Et il s'accorde parfaitement à ce nez pour ce qui est de la bouche. Sa puissance s'exprime verticalement, avec une grande rectitude. Il monte avec une grande pureté vers la fin de bouche. Un grand vin. ***

CORTON-CHARLEMAGNE, Grand Cru 1979, Domaine des Héritiers louis Jadot : Or gris. Très belle impression de grillé, croute de pain, noisettes. Bouche très élégante, de grand développement. Superbe finale et grand équilibre. Très loin d'être au bout du voyage. ***

MARANGES 1er Cru, CLOS DES ROIS 1999 : Joli nez floral avec quelques notes animales, giboyeuses. Bouche bien construite, bien structurée. Sans atteidre des sommets c'est intéressant, avec un avenir de 2 à 3 ans.

PERNAND-VERGELESSES 1er cru "EN CARADEUX" CLOS DE LA CROIX DE PIERRE 2002, Domaine Louis Jadot : Ce vin regarde le précédent. Superbe fruit, très cerise/framboise. La bouche est superbement juteuse, avec des tanins serrés gage de tenue. Très bel équilibre. **

SAVIGNY-LES-BEAUNE rouge 2000 : Jolis fruits rouges et bonne structure croquante, fraiche, expressive, souple. Facile à boire, éventuellement sur du poisson. Tanins souples. *

VOLNAY 1997 : Couleur légèrement évoluée. Le nez a gardé un joli fruit. La bouche est élégante, légèrement épicée, poivrée, raffinée. Belle impression, vin très séduisant. **

BEAUNE 1er Cru "LES BOUCHEROTTES" 2002, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Très belle élégance au nez, avec un côté floral subtil, très marqué. La bouche offre un parfait équilibre avec des tanins soyeux. Très beau vin. **

BEAUNE 1er Cru "LES CHOUACHEUX" 1997, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Très belle couleur profonde. Le nez est noble, puissant, un peu sévère encore. La bouche est impressionnante de pissance, aux tanins srrés. Finale poivrée. Beau vin. **

 

Une autre dégustation verticale, en rouge cette fois, verticale légèrement imparfaite car manque le millésime 1998, remplacé par un premier cru proche :

 

BEAUNE 1er cru CLOS DE COUCHEREAUX 2000, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Couleur moyenne. Le nez est expressif, avec du fruit, une jolie cerise. La bouche est souple, tendre, avec des tanins en retrait. Elégant, mais peut être bu. *

BEAUNE 1er cru CLOS DE COUCHEREAUX 1999, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Belle couleur. Fruité expressif, cerise/cassis. La bouche est ronde, charnue, presque gourmande. La structure est complète. Beau vin, qui peut se goûter. **

BEAUNE 1er cru "LES THEURONS" 1998, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Couleur moyenne, légèrement évoluée. Le fruit est séduisant mais la bouche est assez sévère et appelle l'aération. Un peu plus rustique que les Couchereaux, ce Theurons a encore besoin de temps.

BEAUNE 1er cru CLOS DE COUCHEREAUX 1997, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Bonne couleur. Nez fermé. En bouche, c'est très serré et très fermé. La structure est puissante, mais a encore besoin de 1, 3, 5 ans (?) pour s'ouvrir. **

BEAUNE 1er cru CLOS DE COUCHEREAUX 1996, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Belle couleur vive. Le nez est fermé sur la cerise, encore perceptible. Bouche puissante, très droite, fermée et soutenue par une belle acidité et des tanins serrés. Grande garde. ***

CORTON-POUGETS, Grand Cru, 2002, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Couleur profonde. Nez cerise, épices douces. Bouche puissante, virile, très construite, avec des tanins serrés. Un grand vin, de grande garde. ***

CÔTE DE NUITS VILLAGES 1999 : Très beaux arômes de pinot, avec une légère note de fourrure. La bouche est parfaitement équilibrée, sans aspérité. Se gûte déjà très bien. Fond de verre animal. **

NUITS-SAINT-GEORGES 1er Cru "LES BOUDOTS", Domaine Gagey 1979 : Couleur profonde. Nez soyeux, très subtil, avec encore de la cerise très mure. Un peu de fourrure. Bouche très sensuelle, caressante. En retour, un peu de champignons, de sous-bois. Somptueux. ***

CHAMBOLLE MUSIGNY 2000 : Joli nez encore sur les fruits rouges, framboise notamment. Bouche élégante, fine, pour un vin qui se goûte déjà bien. *

GEVREY-CHAMBERTIN 1999 : Très beaux arômes de pinot, très frais. La bouche est élégante, fine, distinguée, avec un retour de fleurs séchées. Tanins très soyeux. Joli vin. **

GEVREY-CHAMBERTIN 1er Cru, "LA COMBE AUX MOINES" 2002 : Griotte, violette. Une grande finesse, une grande élégance. N'a pas une chair ou une puissance saisissante, mais quel équilibre, et quelle finesse. taillé pour le marathon. ***

GEVREY-CHAMBERTIN LAVAUX SAINT-JACQUES, Grand cru, 1999 : Couleur beaucoup plus profonde que le précédent. Le nez est plus fermé et montre quand même un fruit de belles griottes, mais aussi des épices, et une nette minéralité. La bouche est puissante et très serrée. Loin de son maximum, gros potentiel de garde...et de plaisir. ***

CHARMES-CHAMBERTIN, Grand Cru 1999 : Aux arômes de cuir frais, s'ajoutent des notes de cassis, de myrtille. La bouche est extrêmement concentrée, encore très fermée. Tanins soyeux. Somptueux. ***

MOULIN A VENT CHATEAU DES JACQUES " LA ROCHE" 2002 : Sous son joli fruit, une structure très marquée, avec une minéralité qui monte. Les tanins sont serrés. A besoin de 1 à 2 ans de plus pour donner sa mesure. **

 

Pour finir, je me fais un plaisir de vous confier cette très émouvante rencontre :

 

BEAUNE 1er Cru "CLOS DES URSULES" 1926, Domaine des Héritiers Louis Jadot : Couleur profonde, encore fraîche. Le premier nez offre des nuances de fruits confits. Ensuite nez très pur de fruits compotés, puis odeurs de champignons, de fourrure, de cuir. En bouche, les champignons, le sous-bois s'imposent. Superbe équilibre, autour d'une belle puissance. Qui croirait que ce vin allait vers ses 80 ans?

Partager cet article

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article

commentaires