Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

20 mars 2006 1 20 /03 /mars /2006 18:56

focus sur…

Domaine de la COTELLERAIE

 

Gérald VALLÉE, propriétaire

 

Saint-Nicolas de Bourgueil A.O.C.

 LE VIGNERON : Gérald Vallée est jeune, la trentaine, et son arrivée sur le domaine, il y a sept ans a coïncidé avec une démarche de qualité.

 LE VIGNOBLE : C’est un beau domaine de 35 hectares, entièrement situé sur la commune de Saint Nicolas de Bourgueil. Il offre deux types de terroirs : des graviers mêlés de silex, sur la basse terrasse, que l’on nomme localement des perruches, et de l’argilo-calcaire sur le coteau.

 LA VIGNE : C’est tout d’abord uniquement le cabernet franc, grand cépage que l’on retrouve sur toute la façade ouest de la France, d’Irouléguy à Chinon, Bourgueil, Saumur, en Anjou, en passant bien sûr par Bordeaux où il est à la base de l’élégance particulière de Château Cheval Blanc, de Vieux Château Certan par exemple. Ces vignes sont travaillées en culture raisonnée, sans engrais chimique, avec seulement un traitement non encore remplaçable par une méthode bio, contre le ver de la grappe. C’est l’un des deux seuls domaines de l’appellation dont les vignes sont labourées et non désherbées chimiquement. (L’autre étant Yannick Amirault).

 LES CUVÉES :   Domaine de la COTELLERAIE : Vinifié sur le fruit, la légèreté, à partir des vignes jeunes du domaine, sur le terroir des perruches. C’est le Saint Nicolas comme on s’attend à le trouver, léger, gourmand, pouvant être servi rafraîchi. 

                    Les PERRUCHES : Plus dense, plus profond, avec un fruit gourmand. Il offre plus de chair en bouche, et, avec une belle longueur, c’est un beau Saint-Nicolas de fruit.

                          Le VAU JAUMIER : issu d’une parcelle située sur la côte qui domine Saint Nicolas, en terroir argilo-calcaire, il offre un tout autre visage. Couleur profonde, avec un fruit riche et ample (fruits rouges, cassis), sa structure tannique, son élevage sous bois de deux, trois et quatre vins (barriques d’un vin achetées à Château Margaux) l’autorise et même le destine, à une garde de plusieurs années. Elégant et complet.

                          L’ENVOL : Issu des plus vieilles vignes du domaine, sur terroir de perruches. Le fruit est superbe, avec une suavité remarquable, qui se retrouve en bouche. Les tannins sont soyeux. Long en bouche, c’est un très beau vin à boire dans les 3 à 5 ans après la vendange. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by roger lévy - dans focus sur...
commenter cet article

commentaires