Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 22:07

Dégustés au Château Malartic-Lagravière le 4 avril 2010.

 

BARDINS : Jolie couleur, assez dense. Le nez n’est pas très complexe mais d’une bonne élégance. Tanins serrés, à grain fin.

BARRET : Couleur dense, sans surextraction. Le nez sur un très beau fruit (rouges et noirs). Bonne structure et tanins bien ajustés. *

BAULOS-CHARME : Couleur de densité moyenne+. Le nez est élégant, très fin, sur les fruits noirs, avec une jolie note réglissée. Bouche élégante, de bonne constitution. Assez charmeur, tanins très fins, sera délicieux dans 5 à 10 ans. *

BOUSCAUT : Très dense. Nez peu expressif, au boisé fort. La bouche, très extraite, voit des tanins abondants, un peu secs. Je suis surpris de ce changement de style de Bouscaut vers un style qu’on qualifiera d’ « américain ».

BROWN : Très forte couleur. Le nez est mûr, sur les fruits noirs bien sûr. Bouche concentrée, assez extraite, aux tanins très serrés.

LE BRUILLEAU : Beaucoup de couleur. Le nez est moyennement élégant, un peu monocorde. Bouche très serrée, de la puissance, avec en contrepartie de l’acidité. Tanins très serrés.

LAFON-MENAUT : Belle couleur. Le nez est élégant, la bouche bien construite et les tanins abondants et soyeux. Joli vin. *

HAUT-VIGNEAU : L’ambition affichée est moins haute, tant au niveau de la densité du vin, de l’élégance produite. Cependant, les tanins sont de belle qualité. Un vin qui s’appréciera dans 5 à 10 ans.

CARBONNIEUX : Couleur très dense, dans des niveaux rarement atteints à Carbonnieux. Le nez est un peu retenu. Bouche puissante, très dense, serrée, avec des tanins soyeux. Un très beau Carbonnieux rouge. **

CARMES HAUT-BRION : Très belle couleur. Le nez est très normalement fruits noirs. La bouche est magnifiquement expressive, avec une verticalité superbe. Tanins de classe. Un vin qui signe le dernier millésime de la famille Furt. **

LA SOLITUDE : Beaucoup de densité. Le nez est assez élégant et complexe. Bouche très dense et puissante, avec un bon développement vertical. Tanins très serrés. *

LESPAUT-MARTILLAC : Beaucoup de couleur. Très beau nez, justement boisé. Bouche charnue, avec une bonne allonge. Tanins de classe. ***

CHEVALIER : Beaucoup de couleur. Le nez est très classique, retenu. Bouche très serrée, massive, avec des tanins au grain soyeux, très élégant. **

COUHINS (INRA) : Belle couleur. Le nez est fin, élégant. Bouche classique, d’une puissance moyenne, plus sur la finesse. Tanins de qualité. *

CRUZEAU : Beaucoup de couleur. Nez légèrement dominé par les notes de chauffe du bois (dommage). La bouche est élégante et équilibrée, avec des tanins de classe. *

ROCHEMORIN : Forte couleur aussi. Le nez s’exprime plus qu’à Cruzeau (même propriétaire). La bouche est très unie, fine et riche. Tanins très veloutés.*

COUHINS-LURTON : Beaucoup de couleur. Nez très mûr et toasté par la chauffe du bois. Bouche puissante, assez massive, tanins très serrés.

LA LOUVIERE : Couleur très dense. Le nez est très expressif, élégant, noble. Bouche charnue, ample, avec un bon développement vertical et des tanins de classe. **

D’EYRAN : Couleur dense. Le nez est élégant et expressif. Bouche puissante, aux tanins de qualité.*

FERRAN : Bonne couleur. Note de poivron au nez. Bouche moyennement dense avec des tanins fins.

FIEUZAL : Enorme couleur. Le nez est expressif et élégant. La bouche n’offre cependant pas la complexité attendue. Un peu monolithique. Tanins très serrés. *

FRANCE : Enorme couleur également. C’est presque opaque. Nez assez expressif, élégant. Bouche dense, avec une bonne profondeur. Les tanins, massifs, finissent légèrement secs. *

LA GARDE : Couleur dense. Le nez est expressif, avec un boisé luxueux, bien ajusté. La bouche est puissante et assez dense, avec des tanins serrés, veloutés. On sent un vin très « travaillé ». **

GRANDMAISON : Beaucoup de couleur. Le nez est expressif, plutôt gourmand. Bouche moyennement dense, tanins fins. L’ensemble est plaisant, un peu simple, à boire dans 5 à 10 ans.

HAUT-BACALAN : Couleur dense. Nez plaisant avec un joli fruit. Bouche pleine, à l’équilibre classique. Bons tanins finaux. Le meilleur Haut-Bacalan dégusté à ce jour. *

D’ECK : (Même propriétaire que Ht Bacalan) Un peu plus de densité à l’œil, un peu plus de profondeur en bouche avec de beaux tanins en finale. *

HAUT-BAILLY : De grande densité de couleur. Le nez est marqué par un boisé assez taosté, qui semble marquer une certaine évolution dans le style du château. La bouche est cependant superbement veloutée, avec des tanins de grande classe. ***

HAUT-BERGEY : Très forte densité, dans les canons du millésime. Le boisé est bien ajusté et laisse s’exprimer de belles notes fumées. Bouche charnue et tanins de classe. **

BRANON : Très marqué par le bois, avec une extraction forte. La bouche est très bien construite. Cependant, les tanins, quoique très serrés dégagent une légère amertume.

HAUT-LAGRANGE : Notes de poivron au nez. Malgré la couleur très dense, le nez manque de classe, est trop rustique. Tanins serrés.

HAUT-NOUCHET : Couleur très dense. Le nez est assez élégant, avec un boisé dominé. La bouche est moyennement puissante. Tanins de bonne qualité. *

HAUT-PLANTADE : Malgré sa forte couleur, il n’a pas la complexité et la densité dans le standard du millésime. L’ensemble est plaisant, facile et sera prêt à boire dans 4 à 5 ans.

JAULIEN : Le nez est couvert par le bois, de plus toasté. La bouche semble bien dessinée, avec de bons tanins. Ensemble assez facile, mais il faudra attendre que le bois se fonde pour voir réapparaître le vin.

LAFARGUE : Beaucoup de couleur. Ensemble sans grande complexité, mais bien construit. Assez plaisant, se goutera bien d’ici 5 à 7 ans.

LARRIVET-HAUT-BRION : La couleur est là. Le nez est assez expressif, avec un boisé juste. Bouche très serrée, dense, aux tanins très serrés. *

LATOUR-MARTILLAC : Couleur très profonde, bien sûr. Nez fin et élégant, bien dans le style « maison », justement boisé. Ce style classique, mesuré, sans excès de puissance, d’extraction se retrouve en bouche. Les tanins sont fins ce millésime lui sied particulièrement bien. **

LEOGNAN : Beaucoup de couleur. Peu expressif en bouche, assez court et tanins secs.

LUCHEY-HALDE : Belle couleur. Le nez est très élégant. La bouche est serrée et harmonieuse, très bien construite, dans un style classique très « Pessac »Belle finale aux tanins soyeux. Ce château commence à avoir des vignes plus âgées et à gagner en définition et en profondeur. Belle réussite. **

GAZIN-ROQUENCOURT : Belle couleur. Le nez est fin et agréable, assez dégagé sur le fruit. Bouche moyennement puissante mais l’ensemble est harmonieux et élégant. *

MALARTIC-LAGRAVIERE : Beaucoup de couleur. D’un style impeccablement classique, bien dégagé, dense sans lourdeur. Très bons tanins. **

MALEPRAT : Belle couleur. Le nez est marqué par le bois et malgré la richesse du millésime, le boisé abime un peu le fruit. Bouche dense, tanins légèrement secs.

MANCEDRE : La couleur est dans le ton du millésime. Le nez et la bouche manquent de fond. C’est plaisant mais assez facile et sera vite prêt.

MARSALETTE : Le boisé est ici aussi un peu trop toasté. Mais la matière est belle, avec du charme, de l’allonge. Bons tanins. *

PONT SAINT-MARTIN : Ici aussi, on a le complexe du bois vert, donc on achète des barriques bien chauffées. Donc on parasite un fruit pourtant  plaisant .Bouche souple, tanins fins. Prêt dans 5 à 7 ans.

OLIVIER : Beaucoup de couleur. Le nez est un peu monolithique, et retenu. Bouche un peu massive. Il manque un peu d’élégance à cet ensemble pourtant harmonieux. Bons tanins. *

LE PAPE : Un problème, semble t’il au nez, avec un peu de réduit. Bouche ample et tanins fins.

PAPE CLEMENT : Très beau nez avec un fruit de grande qualité. Le bois est justement dosé, avec une chauffe adaptée. Bouche puissante et harmonieuse, grands tanins. ***

PICQUE CAILLOU : Belle couleur. Nez élégant et délicat.Pa une très grosse puissance mais l’ensemble est juste, avec des tanins très fins. *

PONTAC-MONPLAISIR : C’est joliment fait avec un fruit puissant, une matière harmonieuse, un joli équilibre. Tanins très justes (quantité), soyeux (qualité). Joli vin. *

LIMBOURG : Ensemble très homogène, bouche, nez expressif, bois bien utilisé. Il y a même de la profondeur et des tanins justes. Une réussite. *

PONTET-CAILLOU : Ensemble homogène avec une bonne structure et des tanins justes. *

ROCHE-LALANDE : Couleur profonde. Le nez et la bouche manquent de profondeur et d’élégance. Les tanins sont assez fins.

ROUILLAC : Beaucoup de fruit, très net, sur un vin de densité moyenne pour le millésime. Bouche gourmande, bonne structure. Tanins peu marqués. Vin plaisant à consommation rapide.

LE SARTRE : Couleur dense. Beaucoup de puissance affichée, peut-être au détriment de la finesse. Tanins serrés.

CANTELYS : Beaucoup de couleur. Le fruit est très présent, net. Bouche puissante, concentréetendue. Beaux tanins. *

SMITH HAUT-LAFITTE : Beaucoup de couleur. Le nez est très puissant, riche, ample. La bouche offre également une belle puissance, mais sans excès. Vinification très juste. SHL confirme les changements intervenus ces derniers millésimes : abandon du tout-bois et de l’extraction démonstrative, vers plus de finesse. ***

LE THIL COMTE CLARY : Belle couleur. Le nez est très élégant, avec un très beau fruit pur. Bouche puissante et harmonieuse, avec une bonne profondeur et des tanins de très belle qualité. **

TRIGANT : Beaucoup de couleur. Le fruit est un peu vulgaire et la bouche est également sans distinction. Les tanins sont secs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article

commentaires