Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 19:26

ALIX : Couleur moyenne +. Le nez offre un fruit très séduisant, très cerise noire. Bouche souple, moyennement dense. Du plaisir.

BARDINS : Bonne couleur. Le nez n’est pas très élégant, d’une certaine rusticité. La bouche est assez dense. Tanins inclus.

BARET : Couleur profonde. Le nez est très cerise noire. Bouche au fruit gourmand avec une bonne densité. Tanins serrés.

BAULOS-CHARMES : Le nez est abîmé par un boisé planche-carton. La bouche est assez dense, avec des tanins fermes.

BOUSCAUT : Boisé chaud qui masque le fruit et altère l’élégance. Il faudra au vin reprendre le dessus, ce qui lui prendra du temps. En aura-t-il la carrure ?

BROWN : Bonne couleur. Le nez est bien sur les fruits noirs. Bouche assez dense avec des tanins serrés.

LE BRUILLEAU : Bonne couleur. Le nez est bien dégagé, sur des notes de cerise noire. Bouche assez dense, avec des tanins légèrement secs.

LAFON-MENAUT : Belle couleur. Le nez présente un joli fruit. Bouche assez dense et construite, tanins de bonne qualité. *

HAUT-VIGNEAU : Belle couleur. La nez est plutôt gourmand Bouche assez concentrée, tanins serrés.

CARBONNIEUX : Très jolis arômes, fins et élégants. La bouche est construite autour de tanins soyeux. Pas très puissant, mais séduisant, sur sa finesse. **

CARMES HAUT-BRION : Beaucoup de couleur pour ce vin issu de 60 % de cabernet franc, 20 % merlot, 20 % cabernet-sauvignon, vinifié en grappes entières ! Le nez est mûr et se doute de la sélection intransigeante pour arriver à ce résultat. Bouche assez dense, avec des tanins très serrés. ***

LESPAUT-MARTILLAC : Sans avoir la race et la complexité de Chevalier il est tout de même tout à fait complet et homogène. Très réussi *

CHEVALIER : Belle couleur. Nez puissant, très classique dans son profil (au niveau de la maturité, donc du profil aromatique). Très belle bouche, serrée, sans lourdeur. Tanins soyeux. **

COUHINS : Belle couleur. Le neza est assez puissant, élégant. Bouche bien construite, tanins justes.

ROCHEMORIN : Belle couleur dense. Le nez est très élégant, très Rochemorin. Bouche sensuelle, dense, avec des tanins soyeux. *

CRUZEAU : Couleur très forte. Le nez très cassis, très cabernet-sauvignon. Bouche assez dense, aux tanins très fins.

COUHINS-LURTON : Beaucoup de couleur. Le boisé est bien sûr un peu chaud, mais bien dosé il ne couvre pas le vin. Bouche sensuelle et tanins soyeux. *

LA LOUVIERE : Couleur très forte. Le nez est encore marqué par le bois. Jolies notes de violette, de mûre. Bouche assez dense avec des tanins soyeux, assez abondants. *

D’EYRAN : Manque de finesse, de classe. Cette rusticité qui est son caractère n’oblitère pas un niveau honorable.

FERRAN : Bonne couleur. Le nez n’a pas la complexité des meilleurs. On reste à un niveau de vin facile, vite prêt.

FIEUZAL : Bonne couleur. Il se distingue plus par sa finesse et son élégance que par sa puissance. Elégant et assez vite prêt.

De FRANCE : Beaucoup de couleur. Très mûr, juteux, avec la mûre en avant. Bouche moyennement puissante. Tanins très soyeux.

LA GARDE : Encore très boisé, il laisse cependant s’exprimer un fruit bien mûr. Bouche assez dense, tanins abondants. (Surtout ceux du bois).

GRANDMAISON : Bonne couleur. IL manque surtout de finesse, de classe, mais il très homogène. Bien.

HANNETOT : jolie couleur. Le nez est agréable, mais manque de complexité et de densité. Vin facile.

D’ECK : Un peu plus costaud et un peu plus élégant que Haut-Bacalan (même propriétaire).Tanins et couleurs cohérents. *

HAUT-BACALAN : Couleur dense. Le nez est un peu rustique, mais le toucher de bouche est bon. C’est très plaisant car les tanins sont très fins. *

HAUT-BERGEY : Il exprime beaucoup plus de finesse et d’élégance au nez que les précédents. Belle couleur, beau toucher de bouche. C’est bon. **

BRANON : Plus de puissance et de couleur, d’extraction que son « frère », Haut-Bergey. Et alors ? On oublie la finesse…

HAUT-LAGRANGE : Pas net, avec des tanins secs. Qualité sanitaire des raisins ?

HAUT-NOUCHET : Bonne couleur. Ce château a retrouvé un bon niveau de complexité, de finesse. Ce millésime le montre bien.

HAUT-PLANTADE : Belle couleur. Fruit direct. Manque de complexité. Tanins effacés, qui font un vin facile et à boire rapidement.

JAULIEN : Bonne couleur. Le nez manque de complexité, c’est un peu simple, mais d’un bon équilibre. Tanins justes.

LAFARGUE : Belle couleur. Le nez est sur de jolies notes de mûre. Bouche plutôt charnue. Tanins très fins. *

LARRIVET-HAUT-BRION : Style un peu effacé, sans aspérité, dosé, équilibré. C’est bon et juste mais manque de punch et de personnalité.

LATOUR-MARTILLAC : Le nez est de qualité avec l’élégance habituelle à ce château. Bouche moyennement dense, avec des tanins soyeux et abondants, peut-être en excès.

LEOGNAN : A son habitude boisé/ extrait. Il s’illustre surtout par la sècheresse de ses tanins.

LUCHEY-HALDE : N’offre pas une grosse concentration. Aimable, fin, il est quand même d’un format inférieur à la moyenne du millésime.

GAZIN-ROQUENCOURT : Belle couleur. Le nez est agréable et dégagé. Bonne finesse mais les tanins sont ici aussi un peu secs.

MALARTIC-LAGRAVIERE : Beaucoup de couleur. Le nez est élégant, cependant, en bouche, une extraction poussée a donné des tanins un peu secs.

MANCEDRE : Joli vin. Au nez de fruits noirs, poivré. Bouche assez dense, aux tanins de qualité. *

CLOS MARSALETTE : Belle couleur. Le nez est de qualité, avec une élégance certaine. Bouche bien disposée, avec des tanins très fins. *

OLIVIER : La matière est très fine, sur un demi-corps, et le boisé apporte des notes torréfiées qui n’ont rien à voir avec la sveltesse du vin.

PAPE CLEMENT : On est cette année dans un équilibre plutôt classique, assez inhabituel à Pape Clément. Il souffre semble t’il d’un creux en milieu de bouche. Les tanins sont serrés.

PICQUE CAILLOU : Couleur moyenne +Le nez est très mûr. Bouche serrée avec une légère amertume finale. (Due au bois ?)

PONTAC-MONPLAISIR : Bonne couleur et bonne constitution. Il est expressif, assez puissant et complet, homogène. Bouche se terminant par des tanins de qualité. *

PONTET-CAILLOU : Belle couleur. Le nez est très séduisant, de belle qualité. Bouche généreuse, et tanins légèrement amers.

ROCHE-LALANDE : Enfin débarrassé de ses extraits de bois, on a un vin de densité moyenne, plaisant mais un peu court.

ROUILLAC : Couleur moyenne +. Le nez est élégant, agréablement fruité. La bouche manque de densité. Tanins très fins pour un ensemble plaisant et facile, vite prêt.

LE SARTRE : Couleur assez dense. Le nez est très élégant, de belle qualité. Bouche assez structurée, avec des tanins un peu fermes.

SEGUIN : Beaucoup plus facile de densité et de constitution. C’est un vin facile, vite prêt, aux tanins très discrets.  

CANTELYS : Belle couleur. Le nez est mûr, sur le cassis, pointe de mûre. La bouche est dense, extraite, avec des tanins légèrement secs.

SMITH-HAUT-LAFITTE : Très belle couleur. Le nez est très élégant, qui exprime toute la classe du terroir. La bouche est assez dense, et s’achève par des tanins soyeux. ***

LE THIL COMTE CLARY : Il est formaté pour une consommation assez rapide, avec une présentation qui joue la séduction. Facile.

TRIGANT : Couleur très dense qui montre qu’on a voulu extraire ce qui n’était pas dans le raisin. Résultat, des tanins secs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article

commentaires