Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 23:58

Pour reprendre nos commentaires, voici trois vins du Domaine Comte Armand (ou plus exactement Domaine des Epeneaux, qui est son vrai nom), goûtés dans le cadre de la dégustation « Renaissance des appellations » à Vinexpo. C’est un domaine de 7 ha 5 mené en biodynamie

AUXEY-DURESSES ROUGE 1er CRU 2007 : Issu de l’assemblage de deux premiers crus, les Duresses et les Breterins, sur un hectare. Belle couleur. Le nez est très net, pur. La bouche semble d’une densité moyenne, et s’achève par des tanins d’une grande fermeté. Il faut lui accorder deux à trois ans.

VOLNAY 2007 : Lui aussi provient de l’assemblage de deux parcelles, les Famines et les Grands champs, sur à peu près un hectare. Le nez est puissant, avec une belle note de griotte. En bouche il présente une densité moyenne, avec une superbe profondeur, de l’élégance, et des tanins fermes. Lui aussi a besoin d’un peu de temps. *

POMMARD 1er CRU CLOS DES EPENEAUX, monopole, 2006 : Il est issu d’une sélection sur un clos unique de 5 ha. Belle couleur profonde. Le nez en est très noble et la bouche se développe en une grande profondeur. Elle s’exprime sur un registre assez strict, avec cependant une grande finesse. La finale est également ferme, ce qui confirme le style commun de vins très structurés, pas faciles d’accès, et qu’il faut attendre quelques années. **

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 18:33

Madame Lalou Bize-Leroy « règne » sur le domaine que tout le monde considère comme le plus qualitatif de la Bourgogne. Des parcelles situées dans 9 grands crus, 8 premiers crus et 8 appellations villages, sont cultivées en biodynamie depuis 1989. Lors de la dégustation de l’association « Renaissance des appellations » elle présentait les quatre vins que voici :

 

NUITS SAINT GEORGES 1er CRU LES BOUDOTS 2006 : Très belle couleur profonde et brillante. Le nez est d’une très belle qualité, très noble. Le grand équilibre du vin est sa marque tout du long. Beaux tanins riches et  veloutés. ***

VOSNE-ROMANEE 1er CRU BEAUX MONTS 2005 : Un petit peu moins dense que le précédent pour la couleur. Le nez est finement élégant, avec des notes florales très aériennes. La bouche est dense, serrée, avec une très belle profondeur. Parfaitement  représentatif de son appellation. ***

RICHEBOURG GRAND CRU 2005 : La couleur est dense et profonde. Le nez est d’une intensité moyenne. La bouche est en revanche explosive, alliant à la fois noblesse et profondeur. La structure est à la hauteur. Grosse présence, pour ce vin qui franchira de très longues années. ***

PULIGNY-MONTRACHET 1er CRU LES FOLATIERES 2002 : La robe est d'un or profond. Le nez offre curieusement, me semble t'il des notes de noisette grillée, mettant en valeur la maturité du millésime. La bouche a beaucoup de profondeur, mais, malgré la tension acide qui est bonne, le style tranche avec les vins rouges. J'aimerais plus de minéralité et de tranchant. *

Un mot de conclusion : à la hauteur de sa réputation, le domaine présente des vins magnifiques, à la forte personnalité, et parfaitement représentatifs de leur appellation, ce qui est la marque des grands vins en biodynamie. Magnifiquement construits pour durer, ils ne donnent, à cet âge, qu’un aperçu de leurs qualités. Bravo Madame.

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 17:57

Mme Anne-Claude Leflaive est à la tête de ce domaine légendaire depuis 1994. Les magnifiques terroirs sont cultivés en biodynamie, et, c’est à l’occasion de la dégustation de l’association « Renaissance des appellations » lors de Vinexpo 2009, que Madame Leflaive a proposé trois de ses vins, dans le très jeune millésime 2007.

 

PULIGNY-MONTRACHET 2007 : bien sûr pour ces vins « de racines » deux ans est l’âge des promesses. Ce qui frappe ici, c’est la forte minéralité qui s’exprime ici, tant au premier nez qu’en retro-olfaction. La bouche est assez ample et très tendue, ce qui devrait lui permettre une longue et belle évolution. *

PULIGNY-MONTRACHET 1er CRU LES CLAVOILLONS 2007 : Le volume et la maturité affichée sont tout autres. On retrouve les belles notes minérales mêlées à la noisette fraîche. Complexe et tendu.***

PULIGNY-MONTRACHET 1er CRU LES PUCELLES 2007 : Grande élégance, avec un volume en bouche et une verticalité superbes. La bouche est admirablement composée, ample, avec une note saline. Très beau vin. ***

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 15:43

Voilà un domaine alsacien supplémentaire à ceux que j'ai déjà eus l'occasion de vous présenter. Geneviève et François Barmès sont vignerons à Wettolsheim. Ils travaillent en biodynamie et sont contrôlés par Ecocert. Voici un aperçu de leur style à travers cinq de leurs vins.

RIESLING ROSENBERG 2006: terroir argilo-calcaro-gréseux. Beaux arômes de fruits jaunes, de mousseron. La bouche est très ample, elle offre un beau volume. Note poivrée. Beaucoup de longueur, avec 3,9 de sucre résiduel. *
RIESLING GRAND CRU HENGST 2006: terroir marno-calcaire. Très beaux arômes floraux et de fruits blancs. La bouche s'affiche très ample, très généreuse. Bon équilibre acide avec 4,5 g de sucre résiduel. Très long. **
PINOT BLANC ROSENBERG 2006 : Beau nez de fruits blancs mêlés d'épices. Du volume, du gras, des notes épicées encore, en retour. Une belle tenue avec 4 g de sucre résiduel. ***
PINOT GRIS ROSENBERG SILICIS 2005: Terroir argilo-calcaire avec dominante de silice (silex). Nez très puissant avec une minéralité très forte, pierre à fusil. La bouche est très tendue avec des notes de fruits blancs superbes et une belle longueur. Très beau vin. ***
GEWURZTRAMINER GRAND CRU STEINGRÜBLER 2006: Terroir complexe : argilo-marno-calcaire et arènes granitiques à deux micas. Beaux arômes classiques de rose, de litchi, épices douces. Belle ampleur en bouche, avec une longueur très affirmée. Avec 36 g de sucre résiduel, ce très beau vin présente un profil proche d'une Vendange Tardive. ***

Je suis très convaincu par les pinots, blanc et gris, le gewurztraminer, dont l'ampleur et la longueur sont éblouissants, moins par les rieslings que j'aimerais sans sucre résiduel, plus aériens.

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 15:01

M. Grisard est passé il y a plus de 25 ans, de l'activité de pépiniériste à celle de vigneron. Il a choisi de mettre en valeur le cépage historique de la Savoie, la Mondeuse, connue et reconnue dès l'antiquité gallo-romaine, sur les pentes de la Combe de Savoie, éboulis argilo-calcaires orientés sud-sud-est et abrités des vents du nord, à une altitude de 300 à 400 mètres. Des tests ADN attestent de la parenté de la mondeuse et de la syrah. M. Grisard cultive ses vignes en biodynamie avec label Demeter.

Domaine des ARDOISIERES "SCHISTES" 2006
VDP d'Allobrogie : Jacquère 65 %, Roussane 20 %, Pinot Gris 10 %, Mondeuse blanche 5 %. Beaux arômes de fruits blancs, mêlés de notes fumées. La bouche est fraîche et élégante. *
ROUSSETTE DE SAVOIE 2007 : (Altesse 100 %) Jolis arômes floraux, discrets. La bouche est soyeuse, avec une bonne tension. Joli vin. *
MONDEUSE TRADITION 2006 : Belle couleur profonde, violacée. Le nez est très poivré, sur un fond de cassis. La bouche a une belle profondeur et des tanins serrés. *
MONDEUSE TRADITION 2005 : (pas de barrique) Couleur encore profonde et fraîche. Le nez est minéral et également épicé. Note de paprika. Bouche fine et élégante. **
MONDEUSE TRADITION 2004 : La couleur est encore fraîche mais moins dense. On est maintenant sur des notes de cassis et d'épices douces. La bouche s'affine, les tanins se fondent. Le vin gagne en profondeur. *
MONDEUSE TRADITION 2003 : La couleur est assez légère, mais toujours très fraîche. Beaux arômes de cassis. Le vin gagne encore en profondeur et devient délicieux. **
MONDEUSE PRESTIGE 2003 : Couleur très franche. Le nez est sur les fruits noirs avec une note très nette de poivre gris. La bouche est assez dense, avec des tanins serrés. **
MONDEUSE PRESTIGE 2004 : Très belle couleur, très dense toujours. La note poivrée est encore plus présente que dans le 2003. La bouche a du jus, de la profondeur. C'est long et remarquable. ***
MONDEUSE PRESTIGE 2002 : Couleur dense. Le style épicé est moins évident, on a beaucoup de fruit en bouche, avec une densité et une présence remarquables, des notes de fruits jaunes aussi et le retour poivre gris. ***

Avec mon goût et mes habitudes de dégustateur du sud-ouest, je suis séduit par les beaux vins de M. Grisard. Ils affichent tous un intérêt évident. Sans concession, ils sont profonds, complexes et élégants...bref, tout ce que j'aime retrouver dans le vin.

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 16:46

 

Le récent Vinexpo m’a permis de faire une dégustation exceptionnelle de ces vins si méconnus par les français, même amateurs de grands vins. Elle réunissait, dans le cadre du Palais des Congrès de Bordeaux certaines des plus grandes marques de Porto. L’acte de déclaration d’un millésime de Porto reste quelque chose de rare, environ 3 fois par décennie, et cette dégustation permettait de revenir sur la dernière, avec notamment la présentation des vins du millésime 2007.

 

 

Le Fladgate Partnership ( Taylor’s, Taylor’s Vargellas Vinha Velha, Fonseca, Croft, propriétaire de nombreux domaines dans la vallée, et parmi eux, nombre des plus fameux) était le premier des invitants.

La  famille Symington (Graham, Dow, Warre, Quinta do Vesuvio) était le deuxième. Cette grande famille  possède 8 maisons de Porto. Outre les quatre majeures déjà nommées elle possède également Smith Woodhouse, Quarles Harris, Gould Campbell et Martinez soit un ensemble de 900 hectaresdivisé en 22 “quintas” ou propriétés.

Quinta do Noval (Quinta do Noval, Nacional) appartient de nos jours à Axa millésimes.  C’est un magnifique domaine de 210 ha, dont 145 en vignes (le reste en oliveraies, pâturages...) classées en catégorie A à 100 %.  Il comporte en particulier 2,5 hade vignes non-greffées ou franches de pied, mêlées aux vignes greffées, qui servent à élaborer une cuvée baptisée Nacional, qui fournit environ 250 caisses de vin les années millésimées.

Quinta da Romaneira appartient depuis 2004 à Christian Seely, directeur d’Axa Millésimes et un groupe d’investisseurs. Elle longe le Douro sur plus de deux kilomètres. C’est une très grande propriété dont environ 75 ha sont plantés en vigne, classées elles aussi en A.

 

Après cette courte présentation, je vais essayer de vous rendre compte de ce moment magique que j’ai vécu. Tous ces vins sont grands, les étoiles ne sont ici que des nuances mettant en avant mon goût pour les vins élégants, structurés, verticaux.

 

CROFT 2000 : Couleur presque noire. Une note de réduction au nez. Beaucoup de fruit, mûre, cerise, liqueur de noyau, amande. Puissant et rond, un peu riche en sucre.

DOW 2000 : La couleur est très profonde, presque bleu nuit. La nez est très élégant, raffiné, tout en finesse. Ces caractères se retrouvent en bouche, avec des notes épicées. Toujours un bel équilibre. Elégant et fin ***

FONSECA 2000 : Très foncé bien sûr. Il se caractérise par le charme, l’élégance, mais une pointe d’alcool le déséquilibre légèrement.

GRAHAM 2000 : Lui aussi présente un parfait équilibre, associé à une grande puissance. Il est intense et élégant à la fois, avec une certaine douceur. **

NOVAL 2000 : D’un noir d’encre, il allie l’équilibre la puissance et la structure. L’ensemble est assez massif, avec un potentiel superbe. *

TAYLOR’S VINTAGE 2000 : Grand équilibre également, avec moins de puissance que chez Noval, Structuré, équilibré, droit, long en bouche. **

TAYLOR’S VARGELLAS VINHA VELHA 2000 : Presque noir avec des nuances violacées, il offre des notes de liqueur de noyau. Il allie puissance et équilibre, avec une évolution vers des notes de cuir. Très droit. **

QUINTA DO VESUVIO 2000 : Violet-noir. Il est d’un équilibre extraordinaire. Au-dessus des arômes de mûre et de cassis, flottent des notes de violette. Moins puissant que d’autres, il offre une apparence très élégante, fine, avec un côté juteux très séduisant. Les tanins sont souples. ***

WARRE 2000 : Très sombre, il est également très élégant, avec un brillant aromatique apporté par des notes florales. La bouche est élégante, d’une puissance policée et les tanins très fins. ***

CROFT 2003 : Noir. Le nez est sur les fruits cuits, le pruneau, le noyau. La bouche est dense, avec des tanins puissants. Plus en force qu’en finesse.

DOW 2003 : Fin et gourmand, relativement léger et facile. Très séduisant, il cache sa puissance avec ses notes poivrées et de chocolat noir. ***

FONSECA 2003 : Puissance et élégance. On est sur les fruits cuits, le pruneau, la confiture de cerise, la mûre, un peu de tabac. Les tanins sont puissants mais fins. ***

GRAHAM 2003 : D’une incroyable élégance et complexité, avec des tanins très suaves. Complexe nez fruits (mûre) /épices (poivre) / liqueur (noyau). Quelle finesse ! ***

NOVAL 2003 : Même style que le 2000 : ramassé, massif, concentré, puissant. On le sent fermé et apte au plus long vieillissement.

QUINTA DO NOVAL NACIONAL 2003 : Il faut avoir goûté du Nacional pour savoir ce que sont la qualité du fruit et l’élégance pour un porto. C’est à tomber en pamoison de finesse et d’intensité. Tanins de rêve. *** (mais je pourrais en mettre 6 !)

QUINTA DO VESUVIO 2003 : Lui aussi affiche cette alliance magique de la puissance, d’un fruit brillant et de la finesse. Très beaux tanins. ***

TAYLOR’S VINTAGE 2003 : C’est très bon mais semble déjà aller vers des notes d’évolution de cuir mais aussi d’épices. Notes éthérées style viognier. Tanins un peu plus durs. *

WARRE 2003 : Magnifiques notes florales sur un fond de fruits noirs. La bouche est élégante et verticale. Magnifique. ***

QUINTA DA ROMANEIRA 2004 : De caractère floral prononcé, il affiche un bon équilibre. Fin et élégant. **

VARGELLAS VINHA VELHA 2004 : S’il se révèle très riche aromatiquement, sa puissance évolue vers un petit excès d’alcool qui le déséquilibre. *

CROFT 2007 : S’il est éblouissant aromatiquement : fruits noirs, mûre, cassis, myrtille, il me semble présenter un petit excès d’alcool qui nuit à son équilibre. Les tanins sont fins. Un enfant dissipé. *

DOW 2007 : IL a l’élégance des autres millésimes de la maison, avec de jolies notes florales et épicées. Il est à ce stade un peu ramassé sur lui-même, avec des tanins généreux. *

FONSECA 2007 : D’une grande puissance aromatique, cassis, mûre. La bouche est puissante avec des tanins fins. **

GRAHAM 2007 : De magnifiques arômes floraux dominent le cassis et la mûre (mais aussi fruits blancs). La bouche est superbement construite. Elégant, fin, rond, un délice. ***

NOVAL 2007 : Puissance et massivité. Il montre ses muscles sur un nez de mûre et d’épices. Grande longueur en bouche. *

QUINTA DA ROMANEIRA 2007 : Il est complet, fruité très mûre, cassis. Un peu de fleurs qui flottent. Il est puissant en bouche avec des tanins solides. **

TAYLOR’S VINTAGE 2007 : Très noir. Fruits noirs évidemment avec une flottante note végétale de foin. La bouche est structurée, verticale, avec des tanins solides. **

VARGELLAS VINHA VELHA 2007 : Avec de magnifique notes de mûre, myrtille et de liqueur. La bouche est intense et brillante avec des tanins soyeux et une finale sur la framboise. ***

QUINTA DO VESUVIO 2007 : Je retiens la qualité extraordinaire des tanins soyeux. Mais la qualité aromatique est superbe, noblesse et fruit. ***

WARRE 2007 : D’une grande élégance de fruit (mûre), de structure, de finesse. C’est un modèle de grand vin, complexe, élégant, aux tanins fins. ***

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 22:13

Château

Class.t

R. L.

WA

RVF

B & D

WS

 

R. Lévy sur 3 étoiles, RVF, Bettane & Desseauve sur 20,

R. Parker, Wine Spectator sur 100 pts

 

Yquem

Sauternes

1er GC Except.

ND

 

17,5-18,5

19

 

Bastor-Lamontagne

Sauternes

 

 

14-15

13

 

D’Arche

S. 2ème GCC

*

 

14-15

13

 

Broustet

S. 2ème GCC

 

 

ND

10

 

Caillou

S. 2ème GCC

 

 

13-14

ND

 

Climens

B ;1er GCC

ND

 

 

NN

 

Clos Haut-Peyraguey

S. 1er GCC

***

 

15,5-17,5

18

 

Coutet

B. 1er GCC

ND

 

15,5-16,5

16,5

 

Doisy-Daêne

B. 2ème GCC

*

 

15-16

15

 

Doisy-Védrines

B. 2ème GCC

 

 

14-15

12,5

 

Doisy-Dubroca

B. 2ème GCC

ND

 

ND

ND

 

Fargues

Sauternes

**

 

15,5-16,5

17

 

Filhot

S. 2ème GCC

 

 

13,5-14,5

12

 

Guiraud

S. 1er GCC

**

 

14,5-15,5

16

 

La Tour Blanche

S. 1er GCC

ND

 

14,5-15,5

18,5

 

Lafaurie-Peyraguey

S. 1er GCC

 

 

15,5-16,5

18

 

Lamothe-Despujols

S. 2ème GCC

 

 

ND

ND

 

Lamothe-Guignard

S. 2ème GCC

 

 

13,5-14,5

12

 

Malle

S. 2ème GCC

 

 

13,5-14,5

15

 

Myrat

S. 2ème GCC

**

 

14-15

15

 

Nairac

S. 2ème GCC

 

 

14,5-15,5

16

 

Rabaud-Promis

S. 1er GCC

 

 

ND

18

 

Raymond-Lafon

Sauternes

 

 

ND

ND

 

Rayne-Vigneau

S. 1er GCC

*

 

14,5-15,5

17

 

Rieussec

S. 1er GCC

*

 

17-18

17,5

 

Romer

S. 2ème GCC

 

 

ND

ND

 

Romer du Hayot

S. 2ème GCC

 

 

13,5-14,5

13

 

Sigalas-Rabaud

S. 1er GCC

*

 

14,5-15,5

16

 

Suau

S. 2ème GCC

 

 

12,5-13,5

13

 

Suduiraut

S. 1er GCC

 

 

15,5-16,5

18

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 22:10

Château

Class.t

R. L.

WA

RVF

B & D

WS

 

R. Lévy sur 3 étoiles, RVF, Bettane & Desseauve sur 20

R. Parker (WA), Wine Spectator sur 100 pts

Palmer

3ème GCC

ND

95-97

16,5-17,5

16,5

89-92

Marquis de Terme

4ème GCC

 

85-87

14-15

15

 

Prieuré-Lichine

4ème GCC

 

 

14-15

17

88-91

Dauzac

5ème GCC

*

88-91

15-16

17

87-90

De Tertre

5ème GCC

 

83-85

13,5-14,5

13

84-87

Siran

Bourgeois

 

NN

15-16

15

ND

Angludet

Bourgeois

 

85-87

ND

16

ND

Monbrison

Bourgeois

*

NN

ND

14

ND

Labégorce

Bourgeois

 

82-84

ND

16

83-86

Labégorce-Zédé

Bourgeois

ND

81-83

ND

ND

ND

Mongravey

Bourgeois

*

NN

ND

ND

ND

Le Coteau

Bourgeois

 

NN

ND

ND

ND

Pontac-Lynch

Bourgeois

 

NN

ND

ND

ND

Tour de Mons

Bourgeois

*

NN

ND

ND

ND

Pavillon Rouge de Ch. Margaux

2ème vin

ND

90-92

ND

NN

87-90

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 22:08

Château

Class.t

R. L.

WA

RVF

B & D

WS

 

R. Lévy sur 3 étoiles, RVF, Bettane & Desseauve sur 20

R. Parker (WA), Wine Spectator sur 100 pts

 

Margaux

1er GCC

*

94-97

17,5-18,5

17,5

90-93

Brane-Cantenac

2ème GCC

**

90-93

13,5-14,5

NN

86-89

Durfort-Vivens

2ème GCC

 

NN

ND

13

86-89

Rauzan-Ségla

2ème GCC

**

91-93

16,5-17,5

17,5

90-93

Rauzan-Gassies

2ème GCC

**

88-90

15,25-16,25

15,5

87-90

Lascombes

2ème GCC

 

91-94

14-15

17

86-89

Boyd-Cantenac

3ème GCC

ND

90-92

17-18

16

87-90

Cantenac-Brown

3ème GCC

**

90-92

16-17

15

87-90

Desmirail

3ème GCC

 

NN

12-13

14

86-89

Ferrière

3ème GCC

*

NN

15-16

15,6

86-89

Giscours

3ème GCC

 

88-90

16-17

14,5

87-90

D’Issan

3ème GCC

**

91-93

15,5-17,5

15,5

87-90

Kirwan

3ème GCC

 

88-90

15-16

15,5

86-89

Malescot Saint-Exupéry

3ème GCC

**

91-93

16-17

16

90-93

Marquis d’Alesme-Becker

3ème GCC

 

83-85

14-15

15,5

86-89

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 22:05

Château

Class.t

R. L.

WA

RVF

B & D

WS

 

R. Lévy sur 3 étoiles, RVF, Bettane & Desseauve sur 20

R. Parker (WA), Wine Spectator sur 100 pts

 

Latour

1er GCC

ND

96-98

17,5-18,5

19

91-94

Lafite-Rothschild

1er GCC

***

98-100

17-18

18,5

91-94

Mouton-Rothschild

1er GCC

***

94-96

17,5-18,5

19

91-94

Pichon Baron Longueville

2ème GCC

***

92-94

15-16

18

88-91

Pichon Comtesse Lalande

2ème GCC

**

94-96

16-17

17

89-92

Duhart-Milon-Rothschild

4ème GCC

ND

93-95

14,5-15,5

17

87-90

D’Armailhac

5ème GCC

 

88-90

15-16

16,5

86-89

Batailley

5ème GCC

*

90-92

15-16

16,5

 

Haut-Batailley

5ème GCC

ND

88-90

14-15

15,5

87-90

Clerc-Milon

5ème GCC

**

89-91

15,5-16,5

17,5

88-91

Croizet-Bages

5ème GCC

**

84-87

13-14

16,5

85-88

Grand-Puy-Lacoste

5ème GCC

**

89-91+

14,5-15,5

16,5

87-90

Grand Puy Ducasse

5ème GCC

 

88-90

14-15

14

ND

Haut-Bages-Libéral

5ème GCC

 

NN

13-14

15,5

88-91

Lynch-Bages

5ème GCC

***

91-93+

16,5-17,5

16,5

89-92

Lynch-Moussas

5ème GCC

**

88-89

13,5-14,5

15

ND

Pédesclaux

5ème GCC

ND

NN

ND

ND

ND

Pontet-Canet

5ème GCC

**

96-98+

18,5-19,5

18

90-93

Fleur Peyrabon

Bourgeois

*

NN

ND

ND

ND

Bellegrave

Bourgeois

 

NN

ND

ND

ND

Fonbadet

Bourgeois

*

NN

ND

ND

ND

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article