Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 10:32

Le dominio de Pingus est un domaine créé en 1995, dans la DOC Ribera del Duero, en Espagne. Pas de levurage, culture  et vinification entièrement naturelles. élevage 18 mois en fûts neufs. La Quinta Sardonia a, elle été créée en 1998, par les mêmes personnes : Peter Sisseck et Jérôme Bougnaud, selon les mêmes principes.(-

QUINTA SARDONIA 2005 : Forte couleur. Très mûr, torréfié au nez, avec une extraction poussée. Beaucoup de bois. C'est un vin de conception très moderne.

PINGUS 2005 : Ici aussi, beaucoup de maturité, et beaucoup d'extraction de matère. Le boisé est très présent mais ne couvre pas le fruit totalement. Il en résulte une certaine élégance. C'est un vin dans la modernité : maturité+extraction+bois.

PINGUS 2006 : Toujours ce même style très mûr, avec du grillé, du goudron. La bouche est un peu plus fine que sur le 2005. Il me semble que cela procure un équilibre plus intéressant que sur le millésime précédent.

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 23:39

Nous sommes toujours dans l'est de l'Autriche, près de Wachau, dans un lieu où la vigne est cultivée depuis le Vème siècle. La famille Saahs cultive 20 ha de vigne en biodynamie.

IM WEINGEBIRGE GRUNER VELTLINER FEDERSPIEL, WACHAU 2006 : Très beau arômes de fruits blancs, avec une forte minérailté. Forte fraîcheur. **

IM WEINGEBIRGE GRUNER VELTLINER SMARAGD, WACHAU 2006 : Magnifiques arômes de fruits blancs et d'agrumes miellés.La bouche offre un volume remarquable, ample, avec une finale sur la clémentine, longue. **

VOM STEIN RIESLING FEDERSPIEL, WACHAU 2006  : Très beaux arômes de fleurs blanchespour ce riesling minéral, très tranchant, avec une longueur et une amplitude superbes. Beau potentiel. ***

VOM STEIN RIESLING SMARAGD, WACHAU 2004 : Il s'est beaucoup plus ouvert, avec également un style plus mûr, peut-être dû au millésime. Il affiche moins de tranchant mais semble plus souple, plus facile d'accès. *

WEINGERBIRGE RIESLING SMARAGD TROCKEN 2005 : Son caractère de Vendange Tardive lui donne, avec son sucre résiduel, un superbe volume soutenu par une acidité marquée. ***

 

 

 

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 23:02

J'ai eu l'occasion, notamment lors du Challenge international du vin de Bourg sur Gironde, de me trouver confronté avec des vins autrichiens très intéressants. C'est donc avec curiosité que je me suis dirigé vers la table de Geyerhof, lors de la dégustation des vins produits en biodynamie.

Le domaine Geyerhof se trouve à Oberfucha, petit village situé sur la rive méridionale du Danube, près de la ville de Krems, à l'est de l'Autriche. La famille  Maier y cultive 16 ha de vignes.

GRUNER VELTLINER ROSENSTEIG 2006 : L'expression aromatique est simple, notes de fougère, d'herbe.Très tranchant.

GRUNER VELTLINER HOHER RAIN 2006 : Très jolis arômes de fleurs blanches, de pêche. La bouche est très tranchante. Bonne longueur, avec une touche d'amende. *

GRUNER VELTLINER STEINLEITHN 2006 : Beaucoup d'arômes de fruits, melon, pêche jaune, fleurs sauvages. La bouche est très tranchante, avec une remarquable longueur. **

GRUNER VELTLINER GUTSRESERVE 2006 : Très beaux arômes miellés, avec une pointe de sucre résiduel. Fruits exotiques, mangue, ananas, en retour. Belle acidité.

RIESLING SPINZERBZRG 2006 : Beaux arômes de fruits, agrumes, clémentines en particulier. Minéralité affirmée dès le nez. Long en bouche. *

RIESLING JOHANNISBERG 2006 : Très beaux arômes, pêche blanche, fruits blancs. La bouche est tranchante, avec cependant une touche d'amertume en finale.

RIESLING GOLBERG 2006 : Très beaux arômes floraux, très expressifs, avec également une acidité toujours remarquable et juste. Belle longueur. Beau potentiel de garde. **

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 15:19

J'ai eu le plaisir de faire une très belle dégustation, en compagnie de Giorgio Pelissero, de ses vins du Piemont, dans la zone de production du célèbre Barbaresco. Il dirige la propriété familliale, 35 ha, qui produit environ 200000 bouteilles par an.

LANGHE FAVORITA "LE NATURE" 2006 : (Le cépage favorita est équivalent au Rolle en provence, ou encore au Vermentino ou Vermentinu en Corse). Couleur jaune paille. Le nez n'est pas très puissant, frais, arômes floraux, citronés. En bouche, de la fraîcheur, c'est un vin plutôt désaltérant, pas trop marqué. (NB : Langhe est l'apellation régionale)

MUNFRINA 2006 (DOC Dolcetto d'Alba) : (cépage Dolcetto sur terroir sableux). Très belle couleur pourpre profond. Nez remarquable, avec un très joli fruit bien net (cerise), une note fraîche de menthe. La bouche est souple et gouteuse, avec une petite amertume assez agréable en fin de bouche. *

AUGENTA 2005 : (Dolcetto d'Alba sur sol plus calacaire) Elevage 9 mois en foudres de 50 hl. Très beau nez de fruits noirs, très élégant. La bouche est très ample, souple, avec des tanins sensibles qui devraient se fondre vite, d'ici un an. *

PIANI 2005 : (DOC Barbera d'Alba). Très belle couleur, profonde. Le nez est superbe de finesse et de richesse (fruits compotés, un peu de cacao). La bouche est charnue, ample, et le boisé discret (10 % bois neuf, et 50 % en foudres de 50 Hl) **

LANGHE 2005 (Nebbiolo, vin issu des jeunes vignes de Barbaresco). Très belle couleur profonde. Le nez est élégant et fin, sur le cassis et la framboise.La bouche est bien dessinée, avec des tanins de qualité, soyeux. Belle longueur. *

LANGHE "LONG NOW"  2004 (Nebbiolo et Barbera à parts égales) Très très belle couleur, pourpre profond, reflets bleutés. Le nez est superbe, sur les fruits noirs, un peu de cachou. La bouche propose une très belle matière. Tanins abondants et très mûrs. C'est très séduisant, très réussi, dans un style un peu plus international. **

NUBIOLA 2004 (DOCG Barbaresco) : C'est le Barbaresco de base de Giorgio Pellissero. (Le nom Nubiloa est celui du cépage Nebbiolo au Moyen-Age).Cette cuvée est travaillée plus sur le cépage que sur le terroir. Plus ouvert, il présente des notes naissantes de cuir. Les tanins sont très fins mais sensibles.**

TULIN 2004 (DOCG Barbaresco) : C'est une sélection parcellaire sur des terroirs plus argileux. Le nez se présente un peu fermé à l'heure actuelle.La bouche est très serrée, très structurée, avec une belle élégance, et des tanins très présents, mais d'un beau grain. (9 mois en foudres + 18 mois de bouteille avant mise en marché).**

VANOTU 2004 (DOCG Barbaresco) : Vanotu est le diminutif en patois piémontais de Giovani, prénom du grand-père de Giorgio Pelissero ; cette cuvée lui est dédiée.) Très belle couleur profonde, pourpre. Le nez est marqué par un boisé de qualité (100% futs neufs origine France), bien que le vin ne soit pas du tout dominé. La bouche est très puissante, très profonde. Les tanins très abondants, sont cependant soyeux. C'est un très beau vin de longue garde. ***

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 16:56

Voici un instrument qui j'espère vous rendra service. Le comparatif de mes notations avec celles de Robert Parker, et celles de la Revue du Vin de France. En effet, la dégustation des vins "en primeur" est une chose pointue et les échantillons goûtés peuvent être différents les uns des autres. J'essaierai d'y ajouter, dès que je les aurai, celles de l'Union des Maisons de Bordeaux (les négociants). Vous pourrez ainsi vous faire une idée plus précise.

J'ai pour ma part, du mal à faire une différence de 1 point sur 100, ou d'un demi point sur vingt quand je déguste. Je rappelle que ce qui m'intéresse avant tout est l'équilibre entre l'alcool, l'acidité, la finesse de grain des tanins et la matière, avec l'élégance générale, la profondeur du vin, la noblesse de l'expression.

Les tableaux étant trop larges pour s'insérer dans le cadre du site, vous les trouverez en liens ci-après : (je vous recommande de les télécharger sur votre PC pour les lire plus facilement, la lecture directe étant difficile)

tableau-2006-divers-word.doc View 66 Ko

 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-divers-word.doc Delete
doc tableau-2006-margaux-word.doc View 52 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-margaux-word.doc Delete
doc tableau-2006-medoc-ht-medoc-moulis-listrac-word.doc View 69 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-medoc-ht-medoc-moulis-listrac-word.doc Delete
doc tableau-2006-pauillac-word.doc View 52 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-pauillac-word.doc Delete
doc tableau-2006-pessac-leognan-word.doc View 77 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-pessac-leognan-word.doc Delete
doc tableau-2006-pomerol-word.doc View 63 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-pomerol-word.doc Delete
doc tableau-2006-saint-emilion-word.doc View 108 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-saint-emilion-word.doc Delete
doc tableau-2006-saint-estephe-word.doc View 48 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-saint-estephe-word.doc Delete
doc tableau-2006-saint-julien-word.doc View 43 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-saint-julien-word.doc Delete
doc tableau-2006-sauternes-word.doc View 55 Ko
 
URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/22/01/90/tableau-2006-sauternes-word.doc Delete
Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 08:19

La dégustation de plus de trois cents vins de Bordeaux du millésime 2006, me permet de donner une photographie, je le crois assez nette, de celui-ci.

Ce millésime a bénéficié de bonnes conditions estivales, chaudes et sêches, mais la fin du cycle végétatif s'est étirée, avec un dernier mois pas très chaud. 2006 peut être classé dans les bons millésimes. cependant les vins sont d'une assez forte hétérogénéité, quelle que soit la zone considérée. La qualité de culture de la vigne, sans doute plus que la virtuosité de la vinification explique cela. En général, et sauf exception, on a des vins amples et riches. Certains ont choisi d'extraire tout du raisin, d'autres ont cherché à préserver le style classique bordelais.

Dans mes dégustations, (et il est très difficile, lorsqu'on déguste beaucoup de vins en peu de temps, de ne pas privilégier les vins les plus puissants, qui "surnagent")j'ai essayé avant tout de juger l'homogénéité du vin, l'équilibre entre alcool, densité et qualité des tanins. J'ai privilégié parfois des vins qui n'étaient pas les plus puissants mais dont l'harmonie des éléments me semblait être un gage de vieillissement harmonieux, et de plaisir pour le consommateur, car le plaisir est le but suprême. Enfin, la "sève", la profondeur, la noblesse dégagée par chaque vin, ont été également des facteurs primordiaux de mon évaluation.

Cependant, je rappelle que tout jugement humain basé sur la perception est  incertain, et que les échantillons présentés par les châteaux peuvent ne pas être représentatifs de la totalité de leur vendange. C'est pour cela que, dès que possible, je mettrai à votre disposition les notes de la Revue du Vin de France, de Robert Parker, et sans doute des négociants bordelais. Plusieurs avis valent mieux q'un, lorsqu'il s'agit d'engager des sommes importantes.

De l'opportunité d'achat en primeur : Rappelons que pour les premiers cru classés et "super seconds", un achat en primeur est toujours rentable. L'achat en primeur est également un moyen de s'assurer la possession de bouteilles qui seront rares sur le marché. Si les prix de sortie reviennent à un niveau sensiblement égal à 2004, cet achat s'imposera. Si les prix restent à un niveau proche de ceux du millésime historique 2005, on s'abstiendra.

Bonne lecture, certes un peu fastidieuse, car j'essaie d'utiliser peu de mots qui doivent créer une "grille" d'évaluation. Je reste fidèle à mon classement sur trois étoiles, qui m'oblige à trancher. Une évaluation sur 5 étoiles conduit à mettre des étoiles à tous les vins, et, personnellement, je ne sais pas faire la différence entre un vin à 93,5 et un vin à 95 sur 100. A vous de jouer!

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 08:03

SAINTE-COLOMBE (Côtes de Castillon): Couleur assez dense. Le nez est extrêmement fin, élégant, séduisant. La bouche, de corps moyen, est délicieuse. tanins fins. *

CLOS DE L'EGLISE (Côtes de Castillon) : Couleur profonde. Le nez est splendide, avec un fruit éclatant. La bouche est charnue, avec des tanins soyeux. ***

CLOS LES LUNELLES (Côtes de Castillon) : Couleur profonde. Le nez est très élégant. La bouche, assez puissante, se termine par de tanins légèrement austères. *

LUSSEAU (Saint-Emilion) : Bonne couleur. Le nez est délicieux, tout à fait sur le fruit. La bouche est moyennement concentrée, mais les tanins sont très fins. Ensemble très homogène et séduisant, pour une consommation assez rapide. *

MONBOUSQUET (Saint-Emilion GCC) : Très forte couleur. Le nez est très mûr, sans excès, avec un joli fruit. La boucheest plutôt gourmande, avec un beau volume et des tanins fins. ***

PAVIE-DECESSE (Saint-Emilion GCC) : Très noir. Le nez est somptueux, sur la confiture de fruits noirs. La bouche est très gourmande, avec un peu de sucrosité. Les tanins, très abondants, sont parfaitement mûrs et fins. **

BELLEVUE-MONDOTTE (Saint-Emilion) : Très noir. Le nez est gourmand, fruits noirs, pate de fruits. Bouche très ample avec des tanins soyeux. Superbe. ***

PAVIE (Saint-Emilion 1er GCC B) : Noir. Le nez est somptueux, très mûr, petits fruits noirs, réglisse. La bouche est ample, sans lourdeur. Tanins très abondants et soyeux. ***

MONBOUSQUET BLANC (Bordeaux) : Très beaux arômes de sauvignon, plus monolithique que l'an dernier, moins complexe. Il garde une fraîcheur qui lui assure son équilibre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 23:16

BARDINS : Très pale. Moyennement puissant au nez, bien mûr. La bouche est bien construite, belle fraîcheur. *

BARET : Très variétal sauvignon, avec des arômes de buis assez prononcés. Fraîcheur en bouche. manque de complexité.

BOUSCAUT : Belle maturité, nez complexe, beaux fruits blabcs. la bouche est assez riche, avec un bon équilibre. **

BROWN : Encore trouble. Bon nez avec de notes de  mie de pain. La bouche est riche, du gras, belle acidité. *

LE BRUILLEAU : Joli nez, fin, équilibré. Bonne complexité. La bouche offre du gra s, de la complexité. Une bonne découverte. **

CARBONNIEUX : Marqué par le boisé unpeu chaud, sur une matière bien mûre. La bouche est élégante. Bien *

LAFON-MENAUT : Très marqué par le bois et par la maturité des raisins. Du volume, du gras et une fraîcheur qui empêche la lourdeur.

LE SARTRE : On joue ici la carte du direct, sur le fruit, avec beaucoup de fraîcheur. destiné à une consommation estivale rapide.

CHEVALIER : Très beau nez au boisé délicat, épicé, très élégant. La bouche est épicée, poivrée même, avec un splendide équilibre. Grand millésime. ***

LA SOLITUDE : Rond, souple, à l'expression riche. Du gras. C'est très bon, plus accessible que le précédent. *

COUHINS-INRA : Notes assez végérales au nez. Ce qui domine, c'est la grande fraîcheur, type Le Sartre, avec un peu plus de maturité des raisins.

COUHINS-LUTON : Très élégant au nez avec des notes de pamplemousse notamment. A la fois mûr, aérien, élégant. belle fraîcheur. **

CRUZEAU : Encore trouble. Nez joliment boisé. Les arômes de fruits jaunes, d'agrumes sont là. Bouche ample, riche. Bien. *

LA LOUVIERE : Quel équilibre! A la fois riche, ample, complexe aromatiquement mais élégant et très équilibré. Superbe. ***

ROCHEMORIN : Elegant, fin, soyeux, mais moins impressionnant que La Louvière. Il est plutôt dans le style de Couhins, pamplemousse et fraîcheur. *

FERRAN : Relativement simple mais très bien équilibré. auniveau maturité/fraîcheur.

de FRANCE : Beaux arômes d'agrumes, amples, complexes. très bel équilibre, avec une belle élégance. *

HAUT-GARDERE : Dans le style et le niveau de France, agrumes, bel équilibre. *

de FIEUZAL : (A noter : la proportion de sauvignon est passée de 50 à 70 %). Très agrumes lui aussi, avec une belle fraîcheur et de la richesse. *

LA GARDE : Très agrumes. C'est très riche, réussi, élégant, avec un bon volume. **

GRANDMAISON : Lui aussi présente une belle maturité, agrumes, épices. Une belle fraîcheur le complète.

HAUT-BERGEY : Le boisé est très (trop?) pesant et masque un peu le fruit, typique du millésime, sur les agrumes. C'etst riche, ample, peut-être un peu lourd.

HAUT-LAGRANGE : Très jolis aromes d'agrumes et fruits exotiques (mangue). Léger, aérien, élégant. joli vin. *

HAUT-PLANTADE : Encore trouble. Arômes de levures. assez basique, pas très complexe il se destine aux fruits de mer et poissons simples.

LAFARGUE : Sur les agrumes au niveau du nez, il développe un bel équilibre, du fond, sur une belle maturité. Il garde une bonne fraîcheur. **

LARRIVET-HAUT-BRION : Très bel équilibre, à la fois du gras, de la verticalité, et une belle suavité. Fraîcheur intacte. *

LUCHEY-HALDE : Si l'équilibre est intéressant, la maurité bonne (notes de miel, de tilleul) cela manque un peu de profondeur.

LATOUR-MARTILLAC : Très élégant biensûr, avec de beaux arômes, mais manque un peu de densité. L'équilibre est cependant tout à fait bon. *

LESPAULT : La fraicheur est très marquée. manque de maturité, de complexité.

MALARTIC-LAGRAVIERE : Le nez mêle agrumes, épices, menthol. La bouche est très équilibrée, ample et riche. C'est très bien. **

CLOS MARSALETTE : Bel équilibre, c'est très bien fait, avec de la richesse, de la complexité. Une belle confirmation. **

OLIVIER : Le nez est très net, avec une complexité moyenne; plutôt minérale. La bouche est très tranchante, avec de l'élégance. *

PAPE CLEMENT : Le  nez est marqué par la forte maturité, on va jusqu'aux écorces d'agrumes confites. La bouche offre untrès beau volume, de la profondeur, de la richesse. ***

POUMEY : Remarquable également. c'est une bonne découverte. Moins de noblesse, mais bel équilibre. *

PICQUE CAILLOU : A la fois minéral et marqué par les arômes d'agrumes typiques du millésime. Le nez est ample. la bouche assez tranchanye, avec une bonne verticalité. Demandera du temps.

PONTAC-MONPLAISIR : Plus abordable, avec un joli équilibre, du gras, de l'élégance. Bien. *

ROUILLAC : Le nez est élégant, fin. La bouche offre du gras, une sensation de densité très grande en bouche. la finale est marquée par une grande fraîcheur.

CANTELYS : Très puissant au nez, marqué pa la belle maturité = agrumes. La bouche est ample, ronde.

SMITH-HAUT-LAFITTE : Maturité marquée. Beaucoup de puissance. Le boisé n'est plus écrasant comme dans les années 1995-2001. Très belle structure. ***

LE THIL COMTE CLARY : (Goûté un peu froid). Le nez est élégant et net. la bouche également. On est proche du style Couhins, Rochemorin, Larrivet Ht Brion. C'est bien. *

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 20:58

BARDINS : très beau nez, au joli fruit bien mûr, cassis, un peu de chocolat. La bouche offre une bonne densité, tanins fins. *

BARET : On est plus sur un complexe fruits rouges et noirs. La bouche a une densité correcte et des tanins fins.

BEAULOS : (à Cadaujac, près de Bouscaut). Le raisin est très mûr, très fruits noirs. La bouche est assez bien constituée avec cependant des tanins un peu secs.

BOUSCAUT : Intensité moyenne. Le nez manque un peu de finesse. La bouche a une densité moyenne, cependant, les tanins sont de bonne qualité

BROWN : Belle intensité. Le nez est de bonne qualité, avec un beau fruit. La bouche est harmonieuse, du jus, des tanins. *

LE BRUILLEAU (Saint Médard d'Eyrans) : Joli fruit, "juste" (fruits rouges et noirs). La bouche est d'une bonne densité, avec des tanins fins. L'nsemble est cohérent. *

CARMES HAUT-BRION : Le nez est d'une belle qualité, tout en élégance. La bouche, sans être d'un très grosse densité, est harmonieuse. C'est bien. *

CARBONNIEUX : Bonne couleur (les extractions sont un peu plus fortes depuis deux à trois ans). Le nez est élégant. La bouche, d'une bonne densité, d'une bonne profondeur, et les tanins fins. *

LAFONT-MENAUT : Bonne couleur. Le nez est bien mûr, intéressant. la bouche est bien constituée, avec cependant des tanins un peu secs.

LE SARTRE : Belle couleur dense. Le nez est de qualité, élégant, fruits rouges et noirs. La bouche est bien constituée. C'est un bon vin dqui manque d'un peu de profondeur.

LA SOLITUDE : A la fois très mûr et dense. la bouche est très ronde, avec une belle matière et des tanins très fins. Bien. *

CHEVALIER : Très belle couleur. Le nez est très net, sans lourdeur, sans surmaturité, sans surextraction, La bouche est remarquablement composée, profonde, avec des tanins très suaves. ***

COUHINS INRA : Le nez offre une note terreuse, pas très nette. La bouche est sans grâce, avec des tanins sans élégance.

d'EYRANS : Très extrait, très mûr^, notes de torréfaction, de café. La bouche est pleine mais le tout manque un peu de grâce.

ROCHEMORIN : Couleur moyenne. Le nez est très élégant, très mûr. la bouche est d'une grande douceur, c'est un vin féminin, soyeux. *

CRUZEAU : La boisé est plus marqué, ainsi que le côté torréfié. la bouche offre plus de densité, mais moins de finesse et d'élégance que Rochemorin. Bon fond, bons tanins.

COUHINS-LURTON : Couleur dense. Le nez est élégant, pas trop torréfié. La bouche est assez ronde et souple, avec des tanins soyeux. Cela confirme qu'à Couhins, il y a 2002 et 2003, très extraits, très torréfiés, et les millésimes suivants, plus classiques, plus élégants. *

LA LOUVIERE : Nez élégant et fin. En bouche, un bon demi-corps, recherche d'élégance, et tanins très fins. *

FERRAN : C'est dense, mûr mais la bouche est un peu fluide et ne dégage pas une forte personnalité. Tanins fins.

de FRANCE: Manque unpeu de densité, de finesse, de complexité. Tanins unpeu secs.

de FIEUZAL : Belle couleur. Le nez est élégant, complexe, mûr. La bouche, bien dessinée et ample et profonde. Beaux tanins. **

HAUT-GARDERE : Bien coloré, bien extrait. cela manque d'élégance et de finesse. Un peu rustique.

LA GARDE : Beaucoup de couleur. le nez est très mûr, légèrement torréfié. La bouche et ample et complexe. Toutefois les tanins sont un peu secs.

GRANDMAISON : Beaucoup de couleur. Le nez est plutôt torréfié. Note de brulé. La barrique semble très chauffée. Bouche qui manque un peu d'élégance.

d'ECK : (Cadaujac) Belle couleur. Nez élégant de beaux fruits noirs. la bouche est élégante, avec de la puissance, assez poivrée. Tanins fins. *

HAUT-BACALAN : (Pessac) Bonne densité. Le nez est très fin, élégant. la bouche, d'une bonne densité, joue le velours et l'élégance. Pas la grande classe mais séduisant et bien fait. *

HAUT-BAILLY : Du fruit très mûr, il offre à son habitude un beau volume, une grande élégance, de la profondeur et des tanins très fins.***

HAUT-BERGEY : Très coloré, très extrait. Le nez est totalement sur la mûre. la bouche est ample et concentrée avec des tanins légèrement secs.*

BRANON : Très noir, très extrait. Le nez est moins sur le fruit que Ht Bergey (même propriétaire). La bouche très dense s'achève par des tanins soyeux. **

HAUT-LAGRANGE : Couleur dense. Beaucoup plus surle fruit, avec cependant un boisé pas très fin (planche). la bouche est assez profonde. Tanins fins.

HAUT-PLANTADE : Couleur dense. L'usage du bois est ici plus nuancé. Le vin conserve son fruit. Assez facile, avec des tanins souples. *

LAFARGUE : Beaucoup de couleur. Le nez est sur les fruits noirs, la mûre. La bouche offre une belle densité, mais les tanins du bois donnent une légère amertume finale.

LARRIVET-HAUT-BRION : Extraction forte. Le nez sur les fruits noirs, avec de la torréfaction. La bouche offre une belle densité, avec des tanins légèrement amers en finale.

LUCHEY-HALDE : Couleur dense. Le nez est élégant, fin, avec des fruits rouges et noirs. La bouche est élégante, pas très profonde, avec des tanins fins. *

LATOUR-MARTILLAC : Belle couleur, dense. Le nez est très "juste", élégant, raffiné. La bouche est dans un juste équilibrea vec des tanins soyeux en finale. **

Le Château Malartic-Lagravière

MALARTIC-LAGRAVIERE : Beaucoup de couleur. Le nez est assez fermé, mais élégant, net. La bouche, très dense, est d'une constitution impressionnante. tanins très serrés. Grand format. ***

Dégustation à Malartic-Lagravière

GAZIN-ROQUENCOURT : Beaucoup de couleur. le nez sur les fruits noirs. La bouche, dense, ample, avec cependant des tanins un peu secs.

MANCEDRE : Belle couleur dense. le nez élégant est sur les fruits noirs. La bouche est remarquablement déssinée, ample, profonde, et se termine par de beaux tanins soyeux. **

CLOS MARSALETTE : Beaucoup de couleur. Le nez est très mûr. La bouche ample et profonde est dense. Tanins très serrés. *

MIREBEAU (Martillac): Très joli fruit, avec du jus, et un bon élevage. L'ensemble est séduisant, ample, avec une bonneprofondeur. Tanins fins.*

OLIVIER : Beaucoup de couleur. Le nez est très mûr. La bouche est parfaitement équilibrée, avec des tanins fins. *

LE PAPE : Beaucoup de couleur. Le nez est de belle qualité, avec un boisé bien intégré. La bouche est ample, dense, de belle maturité. Tanins très serrés. *

POUMEY : Beaucoup de couleur. Le nez est élégant. Tout cela est très harmonieux et ajusté sans faute de goût. *

PAPE CLEMENT : Très noir. Le nez est très fruits noirs, café, cachou. La bouche reste fine, avec de la grâce. Les tanins sont soyeux. ***

PICQUE CAILLOU : Belle couleur dense. le nez est élégant, suave. La bouche, très harmonieuse, parfaitement équilibrée avec des tanins de grande qualité.. *

PONTAC-MONPLAISIR : Un peu moins complet que le précédent. Un peu plus facile d'accès, sur l'avant-bouche, toutefois réusi et agréable.

PONTET-CAILLOU : Très belle couleur. Vinification "juste", sans excès. Le fruit est respecté. Très belle matière, suave, élégante. Bien. *

PONT SAINT-MARTIN (Léognan, bas de la croupe de Malartic) : Beaucoup de couleur. Le nez est puissant, sur le fruit très mûr. Bouche très ronde, ample, avec des tanins fins. Goûteux.

ROCHE-LALANDE : Beaucoup de framboise, au nez et en bouche. L'ensemble, assez simple, est très séduisant, peu être un peu trop pour lui permettre d'aller loin.

ROUILLAC : D'un style classique, avec une bonne harmonie. de la matière, de la puissance, des tanins fins.

CANTELYS : Bell couleur. Le nez est élégant, très mûr. La bouche assez coulante, avec des tanins très fins. Vin de plaisir, vite prêt, bien tourné.

SMITH HAUT-LAFITTE : On a à la fois couleur, justesse de la maturité, élégance, complexité. très belle matière avec de la puissance et de beaux tanins. ***

SEGUIN : Couleur assez dense. Le nez ets élégant, sur les fruits rouges et noirs. La bouche est assez fine. Pas beaucoup de puissance. tanins fins. facile.

LE THIL COMTE CLARY : Elegant, fin, gracieux. Lui non plus n'est pas un monstre de puissance, mais c'est harmonieux et plaisant.

TRIGANT : Correctement présenté, il manque cependant un peu de tout, maturité, élégance, finesse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 16:28

LE COTEAU : Très belle couleur. nez de belle classe, élégant. La bouche présente un bon demi-corps, harmonieux, avec des tanins soyeux. **

DEYREM VALENTIN : Belle couleur dense. le nez est net, sur les fruits noirs. la bouche a une belle présence, avec des tanins soyeux. manque un petit peu d'élégance, de profondeur. *

TOUR DE MONS : Beaucoup de couleur. Le nez est de belle qualité, sur les fruits noirs. La bouche offre une belle présence, mais s'achève sur des tanins austères.

MONGRAVEY : La couleur est très belle, profonde. le nez de belle classe, sur le fruit noir. la bouche est ambitieuse, avec de la profondeur, un bel élevage, et des tanins de belle qualité. **

PONTAC-LYNCH : Couleur moyenne. le nez est très élégant, très fin. La bouche manque de concentration et les tanins sont souples. Joli vin qui se goutera bien dans trois ans,

TAYAC : Couleur assez profonde. Le nez est agréable, de bonne qualité. La bouche est harmonieusement composée, dans le style classique, avec des tanins de bonne qualité, fins.

ANGLUDET : Belle couleur profonde. Nez moyennement puissant. la bouche est harmonieuse, avec une certaine austérité cependant.

BRANE CANTENAC : Beaucoup de couleur. Le nez présente une très belle élégance, de la profondeur. Il est habillé d'un très beau et juste boisé. Belle constitution, élégante. **

SIRAN : Couleur très profonde. le nez est très élégant avec un beau fruit. Le corps est bien dessiné, tanins très fins. *

DAUZAC : Belle couleur dense. Le nez est très fruits noirs. La bouche, très élégante, manque d'un peu de puissance. Les tanins sont veloutés. *

DESMIRAIL : Couleur profonde. Le nez offre des notes de brulé. La bouche est harmonieuse et équilibrée. Manque un peu de grâce.

LE TERTRE : Couleur dense et profonde. Le nez présente des notes florales élégantes en plus du caractère fruits noirs. La bouche est bien construite. Tanins fins. **

GISCOURS  : Couleur profonde. Nez de grande qualité, avec un boisé précis. La bouche offre une belle matière, avec du jus, et des tanins très fins. ***

DURFORT-VIVENS : Couleur profonde. Le nez un peu retenu, est de belle qualité. La bouche est très serrée, donnant une impression d'austérité. tanins serrés. *

FERRIERE : Boenne couleur. le nez est assez discret. La bouche, austère est correctement équlibrée. Demandera du temps. *

KIRWAN : couleur profonde. Le nez est élégant, avec un joli fruit, un boisé bien ajusté.. La bouche est ample et large. Tanins serrés. Complet. **

LABEGORCE : Couleur dense. Le nez, élégant, est peu expressif. La bouche présente une bonne matière, avec des tanins serrés. Ensemble austère.

LASCOMBES : Beaucoup de couleur. le nez sur les fruits noirs, est classique, élégant. La bouche offre à la fois matière charnue et tanins soyeux. Un très beau vin. ***

MALESCOT SAINT-EXUPERY : Couleur profonde. Expression aromatique retenue. La bouche offre une matière moyenne et des tanins un peu austères. Risque de sêcher.

MARQUIS DE TERME : Belle couleur. nez élégant. La bouche manque un peu de concentration, ce qui donne un côté d'autant plus austère aux tanins.

MONBRISON : Couleur profonde. Le nez est expressif, sur les fruits noirs. La bouche est dense, charnue. Les tanins sont très fins. **

PRIEURE-LICHINE : Couleur très profonde. Le nez est élégant, beau fruit. La bouche est structurée avec un brin d'austérité, tanins fins. *

RAUZAN-SEGLA : Couleur profonde. Le nez est élégant, de belle qualité. La prise de bois est un peu forte. la bouche est bien composée, avec, là aussi une peite austérité..*

RAUZAN-GASSIES : Très forte couleur. Le nez est de très belle qualité. La bouche est harmonieuse. Vin complet, qui s'achève sur des tanins très serrés. **

CANTENAC-BROWN : Couleur pourpre. nez de qualité, avec une note brulée. la bouche est dense, de bonne composition. Tanins très fins. *

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article