Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

28 février 2006 2 28 /02 /février /2006 11:51

ANJOU ROUGE 2004 : (cbernet franc) Belle couleur. très beaux arômes de fruits rouges. Bouche bien constituée, avec des tanins serrés. *

ANJOU ROUGE LA MONTEE DE L'EPINE 2004 : (Cabernet sauvignon). Bonne couleur. Arômes de petits fruits noirs. Bonne structure, avec une matière souple. Beaux tanins fins. **

COTEAUX DU LAYON SAINT AUBIN 2004 : Tilleul au nez, très élégant, bonne minéralité sous-jacente, qui ne demande qu'a s'affirmer. **

CLOS DU PAVILLON 2004, Saint-Aubin : Tilleul, pate de coing, agrumes se mêlent au nez. Bouche très aérienne, élégante, avec avec une belle minéralité naissante. **

CLOS DE LA GUIBERDERIE 2003, Saint-Aubin : (moitié passerillage, moitié botrytis) Très belle expression, élégante, avec tilleul et agrumes. la bouche est superbement équilibrée par l'acidité qui garde au vin son élégance. **

SGN 2004, Saint-Aubin : La richesse est superbe, avec 200 g de sucre résiduel, un beau botrytis et une belle acidité. La minéralité se cache pour le moment sous la richesse de la liqueur. Un modèle. ***

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
28 février 2006 2 28 /02 /février /2006 11:40

LES GALICHETS 2004, Bourgueil : Joli nez fin et élégant. Bouche assez souple, de la finesse. Vin de charme, caressant. *

NUIT D'IVRESSE 2004, Bourgueil : Très jolie expression, fine, légère. En bouche, de la souplesse, c'est coulant, fin gourmand. *

BEAUMONT 2004, Chinon :Fruité naturel et élégant. La bouche est assez légère avec cependant des tanins un peu sévères qui demandent qualques mois pour s'assouplir (à l'automne?).

CLOS SENECHAL 2002, Bourgueil : Encore plein de couleur et d'arômes. Pas beaucoup de matière mais très bel équilibre avec une minéralité qui s'exprime verticalement. Commence à s'ouvrir. **

LES PICASSES 2002, Chinon : Couleur qui commence à évoluer très légèrement. Le nez est tout d'élégance, fin, mûr. Bouche très subtile, raffinée. Grand équilibre. ***

TRINCH 2005, Bourgueil : Beaucoup de couleur, pourpre viloacée. Le nez est un concentré de fruits : fraise, framboise, confiture, liqueur de noyau. bouche ample et très gourmande, sur des tanins soyeux. ***

LA DILETTANTE 2005, Bourgueil : (macération carbonique sur cabenet franc) : Beaucoup plus léger en couleur. Arômes légers de framboise, de fraise, beaucoup de fraîcheur, de gourmandise. très joli vin de soif. *

LA DILETTANTE 2004, Vouvray : Belle maturité. Le vin affiche le tilleul, mais aussi un côté foie gras d'oie, avec cette onctuosité aromatique. La bouche est élégante et fine avec une belle longueur. le sucre résiduel le range dans la catégorie des demi-secs.

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
28 février 2006 2 28 /02 /février /2006 11:26

BONNAVENTURE 2004, Chinon : Joli fruit épicé, poivré, avec une bouche onctueuse, souple, bien structurée. Se goûte toujours très bien. **

CLOS DE TURPENAY 2004, Chinon : Belle couleur profonde, encore très fraîche. Le nez est très net, très pur, d'un grand classicisme : équilibre entre fruit mîr et structure. Tanins très civilisés. **

LA DIABLESSE 2003, Chinon : (parcelle sur le nord des Picasses) Commence à évoluer un peu. Le nez est très très élégant, avec une belle maturité. La bouche commence à se fondre, se terminant là aussi sur des tanins de qualité. **

BONNAVENTURE 2004, Bourgueil : Toujours aussi charmeur, souple, ample. C'est facile, mais délicieux, plein de fruit. ***

CHATEAU DE COULAINE 2005, Chinon : Très forte couleur, pourpre viloacé. Le nez est très gourmand, dominé par la mûre (toujours la mûre...). La bouche est souple et concentrée, très gourmande surtout. **

LES PICASSES 2003, Chinon : Beaucoup de couleur. Le nez est très fruits cuits, mais aussi mûre, myrtille, et la bouche, très suave, tanins très mûrs, soyeux. C'est d'ores et déjà délicieux à boire. ***

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 17:56

Ce beau domaine respecte la nature et donne selon les millésimes, des vins plus ou moins secs...ou plus ou moins moelleux.

L'EFFRAIE, Côteaux du Loir blanc 2004 : Jolis arômes très fins de fleurs séchées,  de tilleul avec un minérailté très nette. La bouche est très élégante, belle longueur. **

L'EFFRAIE 2005 : Le nez est, à ce stade discret, évidemment sur le tilleul, mais avec des notes épicées et minérales. Bouche très riche, ancore un bébé. **

VIEILLES VIGNES EPARSES , Coreaux du Loir blanc 2004 :Beaux arômes lactiques, "chèvre cendré". Bouche très élégante avec une forte minéralité. L'élégance domine. ***

VIEILLES VIGNES EPARSES 2005 : Le nez est sur le tilleul et les épices douces, mais très aérien. Léger en sucre résiduel, en bouches kumquat, épices dominent. C'est très élégant. ***

LES ROSIERS, Jasnières 2004 : Très beaux arômes où se mêlent le tilleul et la minéralité, plus de arômes de roses fanées. Bouche très ample, avec un peu de sucre résiduel. **

CALLIGRAMME, Jasnières 2004 : (assemblage de vignes de plus de 50 ans). Dégustation juste avant la mise en bouteilles). Nez superbe d'élégance et de finesse, avec une fine note d'agrumes. La bouche est d'un extrême élégance, assez poivrée. ***

CALLIGRAMME 2005 : Cette année très sêche donne des vins avec du sucre résiduel. On a toujours l'élégance et la noblesse du terroir avec cette combinaison tilleul/rose. Gros potentiel. **

LE ROUGE-GORGE 2002, Coteaux du Loir : (97 % pinot d'Aunis et 3 % gamay). Couleur évoluée. Le nez est à la fois épicé, poivré notamment, et animal. La bouche est très élégante, où se mêlent fleurs fraîches, fleurs séchées, épices (macis). Les tanins sont assez marqués en finale. **

LE ROUGE-GORGE 2003, Coteaux du Loir rouge : (cépage rouge pineau d'Aunis qui donne très très peu de couleur, rendements de moins de 30 hl par hectare). Très épicé et minéral à la fois au nez et en boucheavec une superbe fin de bouche très délicate. **

LE ROUGE-GORGE 2004 : Très sec celui-là. Le nez est bien sûr, minéral, crayeuxa vec de très fines notes qui suivent. C'est surprenant pour moi et délicieux. **

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 17:29

PEPINIERES 2004, Anjou blanc : Beaux arômes de chenin, miel, coing avec la minérailté des terroirs de schistes. Belle fraîcheur, tension élégante. **

BERGERES 2004, Anjou blanc : Fruits jaunes, tilleul? Bouche très tendue. Très belle minéralité. Belle expression de chenin sec. **

LES TREILLES 2004, Anjou blanc : (jeunes vignes plantées en 2000 sur Beaulieu). Pas très puissant au nez, mais très minéral. Beaucoup de fraîcheur, très aérien.

LA CROIX PICOT 2004, Savennières : (jeunes vignes -2000- également, sur Epiré, près de Bouchemeine). Là aussi, la minéralité est très présente on sent les schistes. Il ressemble au précédent pour le côté aérien. A besoin de un ou deux ans pour s'ouvrir.

LES QUATRE VILLAGES 2004, Côteaux du Layon : Magnifique or jaune. Le nez est très marqué par le chenin et la minéralité. Bonne concentration, avec quand même 95 g de sucre résiduel. C'est superbe pour une entrée de gamme. **

LES BONNES BLANCHES 2003, Côteaux du Layon Saint-Lambert : Très beaux arômes de fruits jaunes et de tilleul, de coing. Minéralité des schistes assez marquée. Bouche très riche, avec un très bel équilibre. ***

LES VARENNES 2003, Quart de Chaume : Or jaune. très puissant au nez, minéral, tilleul, angélique confite. La bouche est très concentrée, équilibrée par une belle acidité. Beaucoup de richesse sans lourdeur. ***

AMBROISIE 2003 (BONNES BLANCHES) : 7 ° d'alcool acquis et 400 g de sucre résiduel. Très beaux arômes de fruits secs, figue, abricots, raisin. La bouche est énorme de concentration. C'est géant. ***

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 17:11

DOMAINE DU PETIT SAINT VINCENT 2005 : Bonne couleur, pourpre violacée. Nez où se mêlent fleurs (géranium) et fruits noirs. La bouche, moyennement concentrée est souple et habillée de tanins fins. *

CRES-CEN-DO 2002 : Couleur moyenne, avec un début d'évolution. Le nez est très élégant il commence à évoluer vers de notes de cuir. La bouche, fondue, est souple, élégante et se termine par des tanins de qualité. *

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 16:59

CHINON 2005 : Beaucoup de couleur. Le nez est très marqué par les fruits noirs, cassis et mûre surtout. La bouche est très dense, très serrée avec des tanins déjà remarquables, mûrs et serrés (terroir de graviers). **

VIEILLES VIGNES 2005 : On est frappé par l'énorme couleur, puis par le fruit très puissant. Mais la bouche garde une belle élégance malgré la densité. Acidité et tanins soyeux complètent ce très beau vin. **

VIEILLES VIGNES 2004 : Marqué par le bois, un peu dominant en ce moment, qui apporte des notes de torréfaction.La bouche est  plutôt dense et les tanins sont très fins. Très belle finale gourmande et élégante. *

COTEAU DE NOIRE 2004 : Très forte couleur, à reflets violacés. Le nez, sur les fruits noirs, mûre myrtille, cassis, est noble et élégant. Belle matière et tanins soyeux pour un beau vin de garde. **

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 16:49

LES VALLONS 2004 Pouilly-Fumé : Très joli nez floral. La bouche est solide, avec des notes épicées de type paprika, une bonne acidité. *

LES VALLONS 2005 : Les arômes floraux sint plus nets et plus puissants. Le sauvignon donne également des arômes floraux typiques. La bouche est très structurée.**

LES BINES 2004 : (Vieilles vignes, élevé 11 mois sur lies fines). Le vin est très tranchant avec une belle arriere-bouche miellée. L'acidité est marquée. Aura le temps de s'ouvrir. **

CUVEE MB 2003 : Beau nez avec du grillé, du fruit confit. La bouche est très ample avec, malgré la richesse, un bon équilibre. *

CUVEE MB 2004 : La richesse est moindre mais la minéralité est plus affirmée, mieux mise en avant. Millésime plus structuré. *

LES TERRASSES 2005 (Nom non définitif) : A la fois très mûr, très puissant, avec des notes de croûte de pain.  Très serré, avec une grosse structure. **

 

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 16:33

VOUVRAY SEC 2004 : Très joli nez, tilleul, fleurs blanches. Bouche bien construite. Un peu de sucre résiduel, assez facile.

VOUVRAY TENDRE 2004 (demi-sec) : Très jolis arômes de fruits secs, abricot, figue, sur tilleul et coing. La bouche est bien soutenue par une belle acidité. **

VOUVRAY BRUT 2004 : Petite bulle fine pas très puissante. Le nez est frais, élégant et l'ensemble reste souple, rafraichissant.

VOUVRAY CUVEE ANCESTRALE 2003 : (méthode traditionnelle, cueillette de raissins surmuris fermentation partielle et deuxième fermentation en bouteille avec le sucre restant). Belle bulle fine, sans agressivité. Beaux arômes de tilleul, un peu de cire, de miel. Très belle tenue. **

VOUVRAY MOELLEUX 2003 : Nez très tilleul. La bouche est d'une bonne densité avec un bon équilibre acide. Pomme bien mûre en bouche. Très bon équilibre pour un vin de moyenne gamme. Bon à boire. **

VOUVRAY 1ère TRIE 2003 : Aux arômes de tilleul se mèlent des arômes d'agrumes confites, de grillé. La bouche conserve ce très bel équilibre. C'est très bon. **

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 16:22

GROS-PLANT 2004 : Légèrement mentholé, iodé, beurre salé, tilleul. C'est tranchant en bouche. Un vrai gros-plant de fruits de mer. **

MUSCADET DES COTES DE GRANDLIEU 2004 : très pâle, note florale discrète au nez. En bouche petite touche de sel sur le bout de la langue. Très désaltérant. *

MUSCADET COTES DE GRANDLIEU 2005 : Très pâle. Il offre une étonnante touche épicée (paprika) et est marqué par une maturité plus forte. Bouche ample et vive. **

MUSCADET COTES DE GRANDLIEU " LES GRANGES" 2004 : plus complet. La note iodée se retrouve, avec des arômes très fins de fruits jaunes, de fleurs des champs (bouton d'or, pâquerette). **

LES HAUTES NOELLES 2002 : (décanté, en carafe, mais T° élevée 18 ° au moins)Or jaune. Nez de fruits jaunes, boisé encore perceptible. Bouche ample de fruits jaunes, miel, avec un touché de bouche soyeux. Grand muscadet. ***

CHARDONNAY LE PRE FLEURI 2004 Vin de Pays du Jardin de la France : Jolis arômes d'agrumes, élégants. Belle bouche, fine soyeuse. Joli vin d'apéritif, d'entrée. *

HEHO LE BLANC 2005 VDP Jardin de la France : Très pâle. jolis arômes de fruits blancs, pêche mais aussi melon (le fruit pas le cépage). La bouche est très agréablelégèrement épicée. Manque un peu d'aciditépour être parfait.

GAMAY 2005 VDP Jardin de la France : Jolie couleur profonde. Nez puissant de fruits mûrs.Bouche légère, coulante. Joli vin de terrasse, d'apéritif, de charcuterie. *

HEHO LE ROUGE 2005 VDP du Jardin de la France : Belle couleur violacée, pourprée. Nez très gourmand dee fruits rouges, légèrement acidulé. Bouche souple, coulante, fraîche. Vin de terrasse, délicieux. **

Repost 0
Published by roger lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article