Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 14:32

BY : Couleur dense. Le nez est mûr, très cabernet-sauvignon. Bouche bien construite, assez ample, tanins très fins. *

LA TOUR DE BY : Bonne densité, reflets pourpres. Nez moyennement puissant, sur le cassis principalement. Bouche fine, pas très puissante. Tanins fins. Très agréable.

GREYSAC : Couleur moyenne. Le nez est élégant et fin. Bouche homogène avec des tanins sans excès. Plus justement vinifié que d’habitude, avec un caractère assez facile.

L’ARGENTEYRE : Couleur moyenne. Nez sur les fruits rouges et noirs. Bouche assez fluide. Tanins serrés.

LES BROUSTERAS : Bonne couleur. Nez légèrement végétal. Bouche serrée, assez extraite avec des tanins à la sècheresse perceptible.

CASTERA : Couleur moyenne. Le nez est agréable, avec une expression fruitée intéressante. Bouche assez serrée, avec des tanins un peu durs.

LA CARDONNE : Bonne couleur. Nez marqué par le bois. Bouche assez dense, avec des tanins un peu secs. Un peu trop d’extraction par rapport au potentiel.

LA CHANDELLIERE : Belle couleur à reflets rouges. Le nez est marqué par un bon boisé. Bouche assez charnue avec des tanins inclus. *

CHANTELYS : Couleur moyenne +. Le nez n’est pas très puissant. Bouche bien construite avec des tanins soyeux. Bon travail. *

ESCURAC : Belle couleur dense. Le nez est assez mûr et élégant. Bouche très bien construite, tanins soyeux. Bien ! **

LA CLARE :Bonne couleur. Le nez est nettement marqué par un boisé chaud, envahissant. Bouche assez équilibrée, avec des tanins justes. *

LA FLEUR LAMOTHE : Bonne couleur. Le nez est mûr mais il manque un peu de profondeur. Bouche bien constituée, mais c’est cependant un peu court.

FONTIS : Couleur moyenne. Le nez est sur les fruits rouges. Bouche moyennement dense, tanins très fins. Agréable, à boire dans 5 ans.

LES GRANDS CHENES : Couleur dense. Le nez est marqué par un joli boisé. La bouche est très serrée, avec des tanins abondants au grain fin. On l’attendra 5 à 7 ans. *

GRIVIERE : Bonne couleur. Nez mûr. Bouche bien construite, équilibrée, avec des tanins soyeux. *

HAUT-BARRAIL : Bonne couleur. Nez sur les fruits noirs. Bouche assez souple, ronde, aux tanins très sages. Un bon vin pour 2016.

HAUT-CANTELOUP : Curieuse dégustation qui commence par un nez appétant puis continue par une bouche de densité moyenne et s’achève par des taninssecs.

LACOMBE-NOAILLAC : Couleur moyenne +. Nez très séduisant, élégant. Pa strès charpenté, mais très agréable, fin et s’achevant par de jolis tanins. Plaisant.

LOUDENNE : Couleur moyenne +. Joli vin, agréable et homogène, avec des tanins fins et totalement enveloppés. A boire dans 4 à 6 ans.

LOUSTEAUNEUF : Couleur dense. Le nez est nettement cabernet-sauvignon, avec une bouche très structurée et des tanins très fins. Pas mal ! *

LES ORMES SORBET : Très belle couleur. Le nez est pur et élégant. Bouche fine, élégante, bien construite. Et les tanins sont bien en place. Un très joli vin qui satisfera les consommateurs dans 7 à 10 ans. **

PATACHE D’AUX : Bonne couleur. Le nez est net et assez élégant. La bouche est cohérente, bien ajustée, avec de bons tanins. **

PEY DE PONT : Couleur pourpre. Nez sur le fruit, assez gourmand. Pas trop de densité en bouche pour un vin facile et agéable.

POITEVIN : Belle couleur dense. Nez charmeur, assez puissant. Bouche simple, souple et ronde, coulante. Tanins fins et inclus.

ROLLAN DE BY : Couleur puissante, foncée. Le nez est marqué par des notes toastées. La bouche est celle d’un vin assez extrait, avec des tanins fermes.*

TOUR HAUT-CAUSSAN : Couleur moyenne +. Nez de bonne qualité, pur, au boisé juste. Bouche assez souple et cohérente, sur un demi-corps. Tanins très sages. *

VIEUX CHATEAU LANDON : Bonne couleur moyenne. Nez mûr, assez puissant. Bouche souple, sur un demi-corps, aux tanins souples. A apprécier dans 4 à 5 ans.

VIEUX ROBIN : Belle couleur. Le nez est dominé par les notes toastées du bois chauffé. Bouche de densité moyenne. Tanins sages.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 11:46

 

 

 

POUJEAUX : Bonne couleur, assez dense, bigarreau. Le nez est relativement discret, mûr et élégant. Bouche d’un bon demi-corps. Tanins inclus, d’un grain presque soyeux. *

 

MAUCAILLOU : Bonne couleur. Le nez est de qualité, alliant fruit et joli boisé. La bouche est homogène, bien construite. Tanins très fins. Bon vin. **

 

CHASSE SPLEEN : Couleur assez dense. Le nez affiche un fruit de qualité, mûr, la boisé choisi est un peu fort. Bouche assez structurée, avec des tanins abondants, très fins. Le bois apporte des tanins en plus, on est en limite de sècheresse. *

 

ANTHONIC : Bonne couleur. Le nez est assez élégant et mûr. Bouche de ½ corps, les tanins fins.

 

GRESSIER GRAND-POUJEAUX : Couleur moyenne. Le nez est fin et assez élégant. Bouche demi-corps, assez fluide. Tanins très sages, un peu noyés. A boire à quatre-cinq ans.

 

FOURCAS-DUPRE : Couleur moyenne +. Le nez est assez simple, sur les fruits rouges. Bouche de demi-corps, légèrement fluide. Tanins en rapport. A boire vite.

 

 FONREAUD : Couleur moyenne +. Le nez est assez marqué par le bois. La bouche est assez puissante, avec un bon demi-corps. Tanins très fins. *

 

CLARKE : Couleur assez dense. Le nez est très mûr, marqué par un boisé de luxe. Bouche assez dense, avec des tanins très fins. L’ensemble est cohérent, bon vin. **

 

FOURCAS-HOSTEN : Couleur dense. Le nez est marqué par un boisé assez chaud, au boisé bien ajusté. Bouche demi-corps, avec des tanins soyeux et inclus. Bien. *

 

SARANSOT-DUPRE : Très belle couleur. Nez mûr, élégamment boisé. Bouche assez dense, structurée, avec de beaux tanins mûrs. Une très belle réussite du millésime. ***

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 23:40

LA LAGUNE : Couleur moyenne +. Le nez est élégant, fruits rouges et noirs. Bouche de demi-corps. Tanins légers. A boire avec plaisir dans cinq ans.

LA TOUR CARNET : Couleur moyenne. Nez pas très puissant, légèrement boisé. Bouche assez fluide. Tanins justes. Demi format.*

CAMENSAC : Bonne couleur. Le nez est bien composé, mûr, avec un boisé juste. Bouche assez dense et riche, avec des tanins très fins, bien ajustés. *

CANTEMERLE : Bonne couleur. Nez de qualité, pur, boisé juste. La bouche offre un bon demi-corps. Tanins très fins et inclus. Bonne vinification. **

BELGRAVE : Couleur très dense. Le nez est bien mûr, très cassis. Bouche assez dense, avec des tanins serrés légèrement sur-extraits par rapport au corps.

LAMARQUE : Couleur assez dense. Le nez est bien mûr, cassis. Bouche moyennement dense, extraction poussée. Tanins adaptés. Pas mal. *

COUFRAN : Couleur assez dense. Le nez est assez puissant, marqué par le bois et des notes de terroir. Bouche moyennement dense, tanins très fins.

CITRAN : Belle couleur dense. Le nez est de bonne qualité, bien mûr. Bouche moyennement dense, avec des tanins serrés. Ensemble cohérent. *

BEAUMONT : Couleur pourpre. Nez très expressif, gourmand, sur le fruit. Bouche très facile, avec des tanins peu extraits. A boire dans trois à cinq ans.

D’AGASSAC : Couleur dense. Le nez est sur un joli fruit, assez gourmand. Bouche d’un bon demi-corps. Tanins justes. *

AURILHAC : Couleur très dense. Boisé toasté. Bouche de demi-corps avec des tanins en excès.

BEL-AIR : Bonne couleur. Le nez est mûr, et très cabernet-sauvignon. Bouche d’un bon demi-corps, avec des tanins justes. *

BELLE-VUE : Couleur dense. Le nez, sur le cassis, est bien « habillé ». Bouche de demi-corps, avec des tanins légèrement excessifs.

BRAUDE : Belle couleur assez dense. Le nez est élégant, de classe. Bouche très bien proportionnée. Tanins de qualité. *

CAMBON LA PELOUSE : Couleur moyenne. Reflets pourpres. Nez qui manque de maturité et d’élégance boisé juste. Bouche très souple, tanins effacés.

CHARMAIL : Couleur assez dense. Nez élégant et complexe, mûr. Bouche de densité moyenne, avec une bonne construction. Tanins de qualité. *

CLEMENT-PICHON : Bonne couleur. Très joli nez gourmand, fin, élégant. Bouche de moyenne corpulence mais c’est fin, élégant, gourmand. A échéance 5-7 ans. **

DEVISE D’ARDILEY : Couleur moyenne. Nez fruité, facile, immédiat. Bouche facile, avec une petite verdeur sur les tanins.

DILLON : Bonne couleur. Le nez est élégant, mûr. Bouche moyennement dense mais harmonieuse. Tanins justes. *

HANTEILLAN : Couleur moyenne. Le nez est mûr. Un peu d’extraction  en excès rend les tanins légèrement amers.

HAUT-LOGAT : Couleur assez dense. Le nez est très cabernet-sauvignon. Bouche assez ferme, avec une certaine structure. Tanins fins.

MALESCASSE : Comme souvent à Malescasse, l’extraction est forte et le boisé toasté. Bouche assez dense et tanins très fins. On gagnera à attendre qu’il ait « digéré » son bois. *

MAUCAMPS : Joli vin. Très juste, avec une couleur assez dense, un nez élégant et mûr. Bouche bien équilibrée. Classique jusqu’aux tanins. *

PEYRABON : Couleur moyenne. Le nez est fin et élégant, mûr. L’ensemble est très coulant et facile.

SAINT-AHON : Couleur moyenne. Le nez est très plaisant, facile. La bouche est souple et les tanins effacés. A boire dans 3 ans.

SENEJAC : Belle couleur. Le nez est mûr, charmeur. Bouche de demi-corps, avec de la souplesse. Un vin de plaisir aux tanins discrets.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 22:52

COS LABORY : Couleur moyenne +. Le nez est élégant et complexe. Bonne présence et bonne texture. Vin structuré, bons tanins, belle réussite. **

PEZ : Couleur assez dense. Le nez est assez élégant. Très marqué par le cabernet-sauvignon. Bouche assez dense, structurée avec des tanins serrés.

LAFON-ROCHET : Belle couleur. Le nez est élégant, complexe. Bouche d’une densité moyenne + mais assez puissante. Equilibre très intéressant, avec de très bons tanins. *

ORMES DE PEZ : Moins de cabernet-sauvignon que d’habitude (46 %), pour un vin complet et charnu, bien structuré. Cependant tanins très légèrement végétaux.

PHELAN-SEGUR : Il est quasiment moitié cabernet-moitié merlot. Couleur très bonne. Le nez est assez gourmand. L’ensemble est équilibré avec une puissance moyenne et des tanins très fins. *

L’ARGILUS DU ROY : Couleur très moyenne. Manque de maturité certain pour l’ensemble, pas très agréable.

LE BOSCQ : Couleur assez forte. Le nez est mûr. Bouche moyennement dense avec des tanins très fins. *

CLAUZET : Couleur moyenne. Bouche et nez moyens. Ce vin manque un peu de caractère, il est un peu linéaire.

LE CROCK : Belle couleur dense. Le nez est bien mûr, joliment boisé. Bouche très bien construite. Une bonne densité et des tanins très justes. **

LILIAN-LADOUYS : Bonne couleur. Le nez est de bonne qualité, mûr, au boisé juste. Bouche assez puissante. Une certaine densité. Tanins très fins. *

PETIT BOCQ : Bonne couleur. Le nez est élégant, justement boisé. Bouche assez dense, avec du fond. Tanins justes. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 22:29

BATAILLEY : Belle couleur. Le nez est très cabernet-sauvignon (80 %). Bouche assez classique, d’un bon demi-corps. Tanins très fins. *

CLERC-MILON : Bonne couleur. Le nez est ici aussi très cabernet-sauvignon. Bouche assez charnue mais les tanins sont légèrement amers en finale.

CROIZET-BAGES : Belle couleur. Le nez est élégant et complexe (avec 44 % merlot !). Bouche soyeuse de bonne densité. Très bons tanins. *

D’ARMAILHAC : Couleur moyenne. Le nez est limite en maturité. Boisé disgracieux de planche. Bouche peu riche et finale sèche.

GRAND PUY DUCASSE : Couleur moyenne +. Le nez manque un peu de maturité et la bouche de chair. Tanins secs.

GRAND PUY LACOSTE : Bonne couleur. Le nez est élégant et, bien sûr, centré sur les cabernets. Bouche fine et délicate, avec un équilibre intéressant. Tanins soyeux. **

HAUT-BAGES-LIBERAL : Couleur moyenne. Le nez manque un peu de maturité ce qui se confirme par une bouche mince et des tanins secs.

LYNCH-BAGES : Belle densité. Nez de classe, très mûr, marqué par un boisé imposant mais de qualité. Bouche assez dense et structurée, pour un vin complet. Il lui manque une pointe d’élégance pour attraper le troisième étoile. **

LYNCH-MOUSSAS : Belle couleur. Le nez est très mûr, élégant, très cabernet-sauvignon. Bouche d’un équilibre très classique, d’une belle harmonie, avec des tanins soyeux. *

PICHON-LONGUEVILLE : Couleur dense. Le nez est mûr, très cabernet-sauvignon. Bouche assez riche avec une structure marquée. Tanins très serrés. *

PICHON-LALANDE : Belle couleur, moyenne+. Le nez est très élégant. La bouche est moins solide que celle de son voisin mais il propose une jolie harmonie, avec des tanins soyeux. **

FLEUR PEYRABON : Couleur moyenne +. Le nez est élégant, très mûr. Bouche de demi-corps, harmonieuse. Tanins très fins.

FONBADET : Couleur moyenne +. Nez élégant et mûr. Il aun bon demi-corps et une profondeur intéressante. Tanins très fins. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 22:08

BEYCHEVELLE : Bonne couleur. Nez mûr, au boisé juste. La bouche offre une bonne matière, pour un équilibre classique, avec des tanins très qualitatifs. **

BRANAIRE : Bonne couleur. Le nez est expressif et très qualitatif, élégant. Belle bouche ample et assez dense. Tanins en harmonie. C’est un très joli vin. ***

GLORIA : Belle couleur. Très proche de Beychevelle par le style et le niveau Bonne densité, tanins inclus. *

GRUAUD-LAROSE : belle couleur dense. Le nez est très élégant, très cabernet. Bouche de bonne densité, avec des tanins soyeux. Très classique. **

LAGRANGE : Couleur moyenne. Le nez est plus du côté des fruits rouges (cerise, framboise) que sur les fruits noirs (cassis cependant). Bouche de demi-corps, avec des tanins légers. S’appréciera vite.

LANGOA : Belle couleur. Le nez est mûr, discrètement boisé. Bouche fine, délicate, qui manque cependant un peu de profondeur. Tanins soyeux.

LEOVILLE-BARTON : Bonne couleur. Le nez est élégant, très cabernet-sauvignon (83 %). Bouche soyeuse, avec un toucher très suave. Tanins de classe. Tout en finesse. **

LEOVILLE-POYFERRE : Belle couleur dense. Le nez est de grande classe. Bouche ample, assez charnue. Tanins soyeux. C’est l’un des vins les plus complets du millésime. Beau classique. ***

SAINT-PIERRE : Bonne couleur. Nez très cabernet, à bonne maturité. Bouche d’un bon demi-corps, avec des tanins assez soyeux. *

TALBOT : Belle couleur. Le nez est riche, mûr, puissant. Bouche assez ample au très beau toucher soyeux. **

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 00:05

ANGLUDET : Couleur moyenne. Nez très fin, très élégant. Bouche de demi-corps, tanins en rapport. Bon dans 5 ans.

CANTENAC-BROWN : Beaucoup de couleur. Nez très mûr, avec de légères notes de torrefaction. Bouche assez dense, tanins très fins. **

BRANE-CANTENAC : Belle couleur dense. Nez très élégant, mûr, bouche d’un bon demi-corps, avec des tanins très fins. Vin très féminin, très séduisant. **

DAUZAC : Couleur moyenne +. Nez assez puissant, fruits rouges et noirs. Bouche assez puissante et structurée. D’un bon format pour le millésime, sans perdre la finesse. **

DESMIRAIL : Bonne couleur. Nez élégant, justement boisé. La bouche est d’un bon demi-corps avec les tanins en rapport. *

FERRIERE : Couleur moyenne. Le nez est sur les fruits rouges. Manque de maturité qui se retrouve en bouche avec des tanins assez durs ;

Du TERTRE : Couleur moyenne +. Le nez est élégant, plutôt mûr. Bouche de demi-corps, légèrement fluide, avec des tanins en rapport.

GISCOURS : Couleur moyenne +. Le nez est élégant, mûr. La barrique est bien choisie, bien adaptée, légèrement toastée. Bouche demi-corps. Tanins en rapport. *

KIRWAN : Couleur moyenne +. Le nez est limite mûr. Bouche légèrement fluide, avec des tanins légèrement secs.

LABEGORCE : Couleur dense. Le nez est très expressif, beau fruité rouge et noir, cassis. Bouche d’un bon demi-corps avec une structure très correcte.

LASCOMBES : Belle couleur dense. Le nez est très élégant, avec ses fines notes toastées. (boisé). Bouche d’un bon demi-corps, aux tanins inclus. *

MALESCOT SAINT-EXUPERY : Belle couleur dense. Le nez est d’une grande finesse, très Margaux. Bouche bien constituée autour d’un corps assez solide et de tanins soyeux. ***

MARQUIS DE TERME : Couleur assez dense. Le nez est marqué par le boisé un peu chaud, qui ne masque pas la maturité limite. Tanins légèrement secs.

MONBRISON : Couleur moyenne. Le nez est assez élégant. Manque de chair, c’est un peu court, avec des tanins qui sèchent la bouche.

PRIEURE-LICHINE : Bonne couleur dense. Le nez est bien mûr, cassis surtout + myrtille. Bouche assez charnue et tanins inclus. Bonne réussite. **

RAUZAN-GASSIES : Bonne couleur. Le nez est très élégant, très Margaux. Bouche assez dense, avec des tanins très serrés de bonne qualité. **

RAUZAN-SEGLA : Bonne couleur dense. Le nez est extrêmement élégant, superbe de définition. Bouche d’un bon demi-corps. Ensemble très harmonieux, avec beaucoup de charme. ***

SIRAN : Couleur moyenne +.Le nez est de bonne qualité, marqué par les notes toastées du bois. Bouche de demi-corps, avec des tanins en rapport. A boire dans les dix ans. *

BELLEVUE DE TAYAC : Couleur moyenne. Nez plutôt fin. Bouche demi-corps, avec des tanins fins.

MONGRAVEY : Couleur moyenne. Le nez est nettement sur le poivron, affichant une maturité moyenne. Manque de chair, tanins soyeux, peu extraits. A boire vite.

TOUR DE BESSAN : Bonne couleur assez dense. Le nez est très élégant, finement boisé. Bouche de corpulence moyenne. Tanins très soyeux, pour un ensemble très agréable à boire vers 2016 à 2020. *

LA TOUR DE MONS : Couleur assez dense. Le nez est mûr, sur le cassis. Bouche assez puissante et structurée. Moins de finesse que Tour de Bessan, mais un peu plus solide. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 14:56

ALIX : Très joli fruit, explosif et gourmand. Bouche charnue, avec des tanins très inclus. Vin très séduisant, présenté ici pour la première fois. *

BARDINS : Bonne couleur. Le nez est assez élégant. La bouche est moyennement dense. Tanins très fins. Plaisant, à boire dans 3 à 5 ans. *

BARET : Lui aussi présente un fruit très séduisant, cerise –cassis dominant. Bouche assez dense, bons tanins. *

BAULOS-CHARMES : Un boisé un peu chaud et lourd apparaît. Bouche de demi-corps. Tanins soyeux.

BOUSCAUT : Fruit mûr. Extraction assez poussée avec des tanins soyeux mais légèrement excessifs. Elevage un peu chaud. Un style mal défini.

BROWN : Même remarque sur les tanins. En revanche le boisé me semble plus juste, pour un vin de demi-corps, qui s’appréciera dans cinq ans.

LE BRUILLEAU : C’est une vinification très juste qui met en valeur un joli fruit, un vin de demi-corps. Les tanins sont très légèrement secs.

LAFON-MENAUT : Densité moyenne. Le nez est très expressif. Tanins effacés. A boire dans deux à trois ans.

HAUT-VIGNEAU : Bonne couleur. La bouche est de densité très correcte, mais les tanins qui ont été extraits sont secs.

CARBONNIEUX : Bonne couleur. Fruit mûr et élégant. Bouche d’une bonne densité, s’achevant par des tanins soyeux. Bel ensemble, cohérent, classique. **

CARMES HAUT-BRION : très belle couleur. Le nez est à la fois élégant et gourmand. Bonne densité en bouche avec des tanins veloutés. On sent un vin (un échantillon ?) très travaillé. **

LA SOLITUDE : Densité moyenne. Le nez est très plaisant et gourmand, croquant. La bouche est de demi-corps, avec des tanins soyeux. Très agréable. *

LESPAUT-MARTILLAC : Assez extrait, tant en couleur qu’en bouche. Le boisé est sensible au nez et en excès car la finale est un peu sèche.

CHEVALIER : Très belle couleur. Le nez est magnifiquement élégant, avec un fruit très pur. Bouche caressante au toucher, avec un bon volume. Les tanins sont très légèrement en excès. *

COUHINS : Belle couleur. Nez de fruits rouges et noirs, gourmand. Bouche assez dense. Ici aussi les tanins sont sensibles. *

ROCHEMORIN : Couleur moyenne +. Nez très élégant et fin. Bouche moyennement dense mais avec une bonne longueur. Facilement délicieux. *

CRUZEAU : Un peu plus puissant, moins en élégance, plus « batailleur ». Les tanins sont bien inclus. *

COUHINS-LURTON : Couleur moyenne +. Nez sur les fruits rouges et noirs (cerise-cassis). Le boisé se fait discret , pour un vin somme toute assez facile. Tanins soyeux. *

LA LOUVIERE : Très bon équilibre autour d’une bonne puissance. Fin et élégant avant tout, c’est un millésime parfait pour une garde d’une dizaine d’années. **

D’EYRAN : Bonne couleur. Le nez est lui aussi sur les fruits rouges et noirs. Bouche moyennement dense, tanins justes, c’est plaisant. *

FERRAN : Bonne couleur. Le nez est croquant et gourmand. La bouche est assez puissante, sphérique, tanins peu marqués. Se boira dans 3 ans.

FIEUZAL : Bonne couleur. Vinification très juste avec un boisé discret, un bon demi-corps en bouche et des tanins bien ajustés. **

De FRANCE : Couleur moyenne +. Nez très agréable, sur les fruits rouges. Bouche moyennement dense et tanins sages. Facile, à boire dans trois ans.

GRANDMAISON : Couleur légère. Nez discret, sur les fruits rouges surtout et noirs. Petit corps en bouche. Tanins discrets. Facile.

D’ECK : Couleur dense. Le nez est mûr. Le boisé est un peu dominant, ce qui amène des tanins secs en fin de bouche.

HAUT-BACALAN : Couleur assez dense. Le nez est gourmand, puissant. La bouche est d’un bon demi-corps. Tanins inclus. Très plaisant, ce vin a beaucoup progressé. *

HAUT-BAILLY : Belle couleur. Sans être un géant, c’est tout de même un beau vin à l’équilibre parfait. Bouche juste, au bon développement et aux tanins ajustés, au grain soyeux. ***

HAUT-BERGEY : Couleur assez dense. Jolie expression aromatique, élégante. Bouche moyennement dense, avec des tanins justes. *

HAUT-LAGRANGE : Couleur moyenne +. Bouche de demi-corps, tanins sages, pour un ensemble facile, à boire dans trois ans.

HAUT-NOUCHET : Couleur assez dense. La vinification est juste, arômes précis. Corps moyen, tanins inclus. Bonne longueur, pour un joli vin. **

HAUT-PLANTADE : L’ensemble n’est pas très grand, concentré, inoubliable, mais c’est juste, plutôt élégant, avec des tanins inclus. *.

JAULIEN : Dommage que l’on ait choisi des barriques à la chauffe un peu forte. Cela n’ajoute que des arômes pas très fins. Le vin est sans cela plutôt bien fait, avec un fruit très plaisant, un corps moyen et de jolis tanins.

LAFARGUE : C’est un vin bien fait de consommation rapide (trois à cinq ans), de bonne couleur. La bouche est facile, souple, plaisante.

LARRIVET-HAUT-BRION : Couleur dense. Le nez est très mûr, sur le cassis surtout, avec un boisé chaud discrètement dosé, ce qui est bienvenu. Ensemble cohérent, plutôt réussi. **

LATOUR-MARTILLAC : Belle couleur, assez dense. Le nez est ici aussi bien mûr. Bouche assez dense, profonde, avec des tanins serrés. Une réussite. **

LEOGNAN : Couleur dense. Le nez est mûr avec, ici aussi, le choix d’un boisé lourd. Bon demi-corps qui subit les tanins du bois, légèrement amers.

LUCHEY-HALDE : Belle couleur assez dense. Nez expressif, mûr. Bouche de bonne densité avec une bouche croquante et des tanins inclus. *

GAZIN-ROQUENCOURT : Couleur moyenne. Le nez est plaisant, mûr. Bouche de densité moyenne, mais vinification ajustée. Plaisant. *

MALARTIC-LAGRAVIERE : Bonne couleur. On a poussé l’extraction et on a utilisé tous les moyens pour sortir une densité correcte. Sans avoir un corps très puissant, c’est bien équilibré et élégant. Tanins assez soyeux. *

MANCEDRE : Couleur très moyenne. Vinification en adéquation : on n’a pas cherché ce que l’on n’avait pas. A boire dès la livraison.

MARSALETTE : Sous le boisé un peu fort se cache un joli fruit mûr. Bonne densité, de la profondeur. Tanins soyeux impeccables. *

OLIVIER : La vinification est très juste. Avec une bonne puissance moyenne on a obtenu un vin parfaitement équilibré, élégant et profond. Tanins de bonne qualité. **

PAPE CLEMENT : Belle couleur dense. Le nez est très mûr, on sent un tri drastique. La bouche offre une belle densité, de la profondeur, de la longueur et des tanins de classe. Très travaillé et très réussi, ce vin n’est pas dans les canons du millésime. ***

PICQUE CAILLOU : Joli vin bien dessiné, avec une belle harmonie tout le long de la dégustation. Couleur, densité, tanins sont justes. *

PONTAC-MONPLAISIR : Vin de plaisir, justement vinifié, avec une ambition  mesurée. Assez souple, à consommer dans cinq ans. *

LIMBOURG : Il est très proche du précédent on a seulement boisé un peu plus.

PONTET-CAILLOU : Lui aussi est d’un bon équilibre, avec une densité moyenne et un fruit gourmand. Boisé un peu lourd.

ROCHE-LALANDE : Forte couleur, pour des raisins très mûrs. Forte sucrosité en bouche, accompagnée d’un boisé peu élégant. Sur-vinifié.

ROUILLAC : Corps moyen. Elevage un rien trop ambitieux. Bon équilibre pour ce vin à apprécier dans trois à cinq ans.

LE SARTRE : Couleur assez dense. Le nez est de belle qualité, expressif. Bouche très juste, dégageant une belle élégance. Tanins bien en place. **

SEGUIN : Lui aussi associe un corps moyen, au caractère plaisant, avec un boisé excessif par rapport à la puissance du vin.

CANTELYS : Vin de charme et de fruit, avec un bon demi-corps. Elevage adéquat. Tanins inclus.

SMITH-HAUT-LAFITTE : Belle couleur, de bonne densité. Nez puissant et noble. Bouche pleine, dense, profonde, aux tanins bien inclus. C’est juste. ***

LE THIL COMTE CLARY : Bonne couleur assez dense. Le nez est puissant, de belle qualité, élégant. Bouche assez ample, de belle densité, pour un ensemble s’achevant par de très bons tanins. **

TRIGANT : Ici aussi on a une vinification juste, pour un vin à boire dans les trois à cinq ans avec plaisir, grâce à son fruit et ses tanins justes. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 19:28

BARET : Sur le pamplemousse et le citron, d'intensité forte, belle maturité. La bouche est ample et riche. Très réussi. *

BOUSCAUT : Le boisé est assez présent, même légèrement dominant et un peu trop chauffé. La bouche est ample, beau volume. Un peu lourdement boisé, au lieu de jouer sur la précision et la tension. Il faudra attendre que le boisé se fonde. *

BROWN : Bonne expression minérale, qui lui donne un bel équilibre. Le boisé est ici très en retrait. Consommation dès l’an prochain. *

CARBONNIEUX :Pour moi ce Carbonnieux manque inexplicablement de maturité, avec des notes végétales, et une tension acide forte. Il a besoin d’élevage.

LAFON-MENAUT : Un peu moins tendu, certes, mais ici aussi la bouche est assez végétale. Il a donc un manque de charme certain.

LA SOLITUDE : Jolie expression florale avec une note anisée très agréable. Bouche fine et élégante. Beaucoup de charme. *

LESPAUT-MARTILLAC : Il confirme encore le beau potentiel de ce terroir. La puissance est moyenne, mais l’ensemble est complexe avec un bel équilibre gourmand. *

CHEVALIER : Beaucoup de volume. Expression épicée du sauvignon (kumquat). La bouche est ample avec une vigueur moyenne. A attendre, bien sûr. **

COUHINS : Très jolie expression aromatique. En bouche bon prolongement et bon équilibre. *

COUHINS-LURTON : Comme toujours, très vertical, très droit, très minéral. Il semble un peu léger mais c’est un courreur de fond. Réussi. *

CRUZEAU : Très gros volume. Grande richesse, très gourmand. C’est un profil étonnant pour l’année. **

ROCHEMORIN : Bel équilibre, à bonne maturité. Bouche tou en finesse et élégance, mais un peu simple. *

LA LOUVIERE : Mûr et complet. Du volume, accompagné de la fraîcheur idéale. Le long prolongement en bouche en fait une grande réussite. ***

FERRAN : Bonne maturité. Du volume, une certaine puissance, mais, aussi, une certaine linéarité. Tout à fait acceptable avec un certain manque de complexité.

FIEUZAL : Très élégant et très précis, avec un superbe équilibre. Beau développement vertical, très réussi. ***

FRANCE : Plus simple dans son expression avec un boisé très sensible. Un peu court.

LA GARDE : Comme toujours, le boisé est très puissamment marqué, masquant un peu le fruit, avec pour corollaire une petite amertume finale.

GRANDMAISON : Jolies notes d’agrumes, tout à fait charmantes. La puissance est moyenne. Assez simple, vite prêt mais charmant. *

HAUT-BERGEY : Complet, mûr, ample au nez et en bouche avec une bonne puissance. C’est bon, avec une bonne dizaine d’années devant lui. **

HAUT-LAGRANGE : Plutôt de style facile et plaisant, un peu fluide, avec également une simplicité d’expression aromatique. A boire dans les trois ans.

HAUT-NOUCHET : Très belle expression aromatique, précise. C’est ample et complet. C’est sans doute la plus belle réussite de Haut-Nouchet en blanc. **

HAUT-PLANTADE : Un peu de CO2 sur la langue. Malgré une certaine simplicité aromatique il est frais et agréable.

LAFARGUE : Bonne maturité. Le style est simple, mais l’ensemble est cohérent, équilibré.

LARRIVET-HAUT-BRION : Bel équilibre. Avec un joli toucher de bouche. Bon développement, et fraîcheur « contrôlée ». **

LATOUR-MARTILLAC : Beaucoup de fraîcheur mais une belle puissance aromatique. Assez épicé, avec une fine note de kumquat. Pas très épaulé, mais son élégance plaide pour lui. *

LUCHEY-HALDE : Très vif, un peu simple aromatiquement, avec même un caractère végétal sensible. L’âge des vignes est-il le coupable ?

GAZIN-ROQUENCOURT : Manque un peu de maturité. Assez végétal, et évidemment plutôt court.

MALARTIC-LAGRAVIERE : Lui aussi est assez vif et tendu, avec une maturité un peu « juste ». La bouche est fine et tendue.

MARSALETTE : Bel équilibre avec une ampleur très intéressante. Le boisé est cependant très marqué. On devra l’attendre 3 à 5 ans.

OLIVIER : Belle maturité. Du volume, de la place en bouche, avec un bel équilibre. Très réussi. ***

PAPE CLEMENT : A la fois très mûr, ample, très puissant, avec une grande fraîcheur. C’est tout à fait réussi. ***

PICQUE CAILLOU : Légère note miellée, fumée, cireuse. Bouche ample, très équilibrée. Les vignes sont maintenant à maturité, c’est très réussi. *

PONTAC-MONPLAISIR : Bonne maturité, bon équilibre, avec cependant une certaine linéarité aromatique. Plaisant.

LIMBOURG : Très réussi, avec une bonne maturité, du volume, de la puissance, sur l’orange sanguine, le zeste. **

ROCHE-LALANDE : Il est dominé par un boisé chaud et maladroit. La sensation générale en est alourdie.

ROUILLAC : Belle maturité, expression aromatique sur les agrumes. A la fois ample et frais. C’est une réussite. *

LE SARTRE : Bien mûr. Il affiche une belle puissance aromatique, avec une bonne évolution en bouche. Très gourmand. **

CANTELYS : Le boisé est sensible et conçu comme un maquillage. Mûr, il n’a pas la finesse et le punch des meilleurs. On l’appréciera vite.

SMITH HAUT-LAFITTE: Même si le boisé est un peu lourd, on a une matière bien mûre, ample et avec un long développement en bouche. Grand format. ***

LE THIL COMYE CLARY: Ici aussi on a opté pour un boisé un peu fort et un peu chauffé. La bouche a un toucher soyeux. Il faudra attendre que le bois se soit fondu pour l’apprécier pleinement, mais il a des qualités. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 18:29

BEAUREGARD : Couleur moyenne. Nez mûr, de qualité. Il n’offre qu’un demi-corps en bouche, avec des tanins pas dérangeants. Ensemble facile, vite prêt, marqué par de la dilution.

CLINET : Couleur moyenne supérieure, le moins couvert des Clinet que j’ai dégusté. Il manque, et c’est très étonnat, de concentration et de puissance. Dilution marquée.

LA CABANNE : Robe pourpre. Le nez est moyennement puissant. Il offre un bon équilibre en bouche et, sans être d’un grand format, il est harmonieux.

GAZIN : Couleur profonde, assez dense. Bonne maturité au nez. Il a un peu plus de corps que Beauregard et Clinet mais reste légèrement dilué.

LA CONSEILLANTE : Le nez est très élégant, comme il se doit sur ce grand terroir. La bouche manque de consistance, et les tanins finaux sont un peu justes en maturité.

LA CROIX DE GAY : On a voulu forcer la nature en extrayant au maximum. Résultat : des tanins desséchants et végétaux.

LA POINTE : Il a les mêmes caractéristiques que les autres vins dégustés ici. On a su éviter l’extraction de tanins verts mais cela reste fluide.

PETIT VILLAGE : Un peu plus mûr et dense que la moyenne pomerolaise. Bouche un peu plus charnue avec des tanins fins. *

LE CLOS DU BEAU-PERE : Couleur pourpre. D’un profil proche de La Cabanne, avec du plaisir, de l’agrément. Tanins soyeux. *

BEAU SOLEIL : Couleur moyenne. Il a lui aussi ce caractère très dominant : un peu de fluidité et un manque de maturité légèrement sensible.

BON PASTEUR : Couleur moyenne. Le nez est marqué par un boisé de qualité (100 % bois neuf !!!) La bouche est fins, moyennement dense. Tanins très soyeux. Michel Rolland montre ici tout son savoir-faire pour proposer un vin de format moyen mais harmonieux. *

BOURGNEUF : La maturité est assez bonne, ce qui donne un nez agréablement gourmand. La bouche est assez dense, mais on trouve encore une trace végétale au niveau des tanins.

CANTELAUZE : Assez mûr mais nettement dilué. On peut dire que les tanins sont noyés.

CERTAN DE MAY DE CERTAN : Si la couleur est assez bonne, le nez plutôt mûr, il y a un déséquilibre entre les tanins, leur nature et la densité du vin.

LE CHEMIN : François Despagne a obtenu un vin plus mûr que la moyenne, il a extrait un peu plus de matière à la vinification. On est au-dessus de la moyenne mais cela reste trop léger.

LA CROIX DU CASSE : Il est mûr ! Il a donc un peu plus de couleur que la moyenne. Il n’offre qu’un bon demi-corps, mais les tanins sont cependant ajustés. Relativement rapide à boire, mais il donnera un peu de plaisir.

FAYAT : Il évite les écueils. Assez mûr, correctement boisé, pas trop extrait, il donnera une bouteille agréable dans trois à 5 ans. *

FEYTIT-CLINET : Un peu plus de structure avec une extraction un peu plus poussée. On est à la limite de la sècheresse sur les tanins.

FRANC-MAILLET : Il offre un profil semblable à celui de Feytit-Clinet : une certaine maturité, un peu d’extraction…et de dureté sur les tanins.

GOMBAUDE-GUILLOT : Bonne couleur. Le nez est (trop) marqué par la barrique. C’est dommage car la bouche est correctement composée, avec des tanins très fins.

MAZEYRES : Alléluia ! Ni vert, ni sur-extrait, ni surboisé. Bravo pour cette vinification juste. Vin facile mais agréable.

CLOS RENE : Celui-ci aussi procure du plaisir. Il affiche une certaine matière ut de la maturité. Mais les tanins sont légèrement secs…

ROUGET : On est ici à un tout autre niveau que la généralité : Plus mûr, plus équilibré. Les tanins sont fermes mais couverts et il est l’un des meilleurs pomerols dégustés cette année.*

SALES : Avec son style coulant, facile, sans grande concentration mais sans aspérité, il fera une bonne bouteille à boire dans trois ans. *

TAILLEFER : Assez mûr et plein en bouche mais les tanins sont tout de même assez secs.

VRAY CROIX DE GAY : Assez réussi. La bouche est assez ferme mais sa bonne maturité rend l’ensemble correct.*

LE GAY : Assez réussi. Bonne matière correctement mûre. Demi-corps et tanins en limite de surextraction : un peu de sècheresse.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article