Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 19:07

PETIT FAURIE DE SOUTARD : Beaucoup de couleur. Le nez est sur les fruits noirs. Bouche d’un bon demi-corps et tanins très fins.

BELLEFONT-BELCIER : Couleur profonde. Le nez est fin, élégant, sur le fruit, avec un boisé en retrait. Bouche moyennement puissante avec cependant un joli équilibre. Tanins soyeux. *

BERGAT : Couleur moyenne. Il souffre d’un net manque de maturité qui lui donne une bouche peu charnue et des tanins secs.

CADET-PIOLA : Autre propriété des assurances La Mondiale, c’est le moins réussi des trois. Il souffre d’un léger manque de maturité qui lui donne des tanins fins mais sensibles.

CHAUVIN : Beaucoup de couleur. Le nez est très élégant, bien mûr, dégagé. La bouche est très bien équilibrée, avec un bon développement et des tanins mûrs et très fins. Très belle réussite. **

CLOS SAINT-MARTIN : Couleur moyenne. Le nez est agréable : fruits rouges et noirs. La bouche manque de maturité. Volume moyen et tanins assez redoutables !

LES GRANDES MURAILLES : Bonne couleur. Le nez est beaucoup plus mûr qu’à Clos Saint-Martin (même propriétaire) ! La bouche n’a pas un gros volume, mais les tanins sont plus justes.

CLOS DES JACOBINS : Belle couleur. Le nez est mûr avec un boisé juste. Bouche moyennement dense, équilibrée, avec des tanins de bonne qualité. *

CORBIN : Beaucoup de couleur. Le nez est de très belle qualité, sur les fruits noirs, à dominante mûre. Bouche bien équilibrée, avec un bon prolongement et des tanins justes, très fins. Très réussi. **

CORBIN-MICHOTTE : Bonne couleur. Le nez est extrêmement élégant et fin. La bouche de demi-corps est très harmonieuse et s’achève par des tanins soyeux. Une bouteille qui donnera beaucoup de plaisir. **

DESTIEUX : Couleur profonde. Le nez est élégant avec un joli fruit. La bouche, moyennement dense, est toutefois élégante et plaisante, d’autant qu’elle s’achève par des tanins très fins. *

FLEUR CARDINALE : Beaucoup de couleur. Avec une puissance supérieure à la moyenne, il propose un très bel équilibre. Le fruit est gourmand et élégant, la bouche verticale et les tanins très soyeux. Grande réussite. **

FONPLEGADE : Couleur dense. Le nez est mûr mais un peu monolithique. La bouche aussi d’ailleurs, un peu massive, mais avec des tanins bien inclus et très fins. *

GRAND CORBIN : Couleur dense. Le nez est élégant et plaisant, mûr. Bouche très équilibrée, d’une belle profondeur, s’achevant par des tanins très fins. **

HAUT-CORBIN : Comme tous ses voisins de la zone de Corbin, il présente une bonne maturité et peut être qualifié de fin et d’harmonieux. Il a cependant un peu moins de présence en bouche. *

GRAND CORBIN DESPAGNE : Il est du même type que ses voisins avec toutefois un équilibre un peu moins parfait. *

GRAND PONTET : C’est un vin de bonne maturité, avec un nez élégant et agréable. L’ensemble donne un équilibre gourmand, assez facile et plaisant. *

GUADET : Beaucoup de couleur. Le nez est très mûr. En bouche on retrouve cette volonté de forte extraction, hélas sur un vin d’un bon demi-corps. Cela entraîne la perception de tanins légèrement secs.

HAUT-SARPE : Couleur moyenne par rapport aux standards actuels. Le nez n’a pas la complexité et la maturité qu’on souhaiterait avoir. La tanins sont végétaux.

L’ARROSEE : Bonne couleur. Le nez est de bonne qualité. Si ce n’est pas un vin de grand format, c’est un équilibre juste, gage de bonne évolution. Tanins fins. *

LA CLOTTE : Vin complet, avec une bonne couleur, une juste extraction. La bouche a du volume, et les tanins sont très fins. *

LA SERRE : Couleur moyenne. Sous-maturité sensible. Il n’y a pas un grand volume, mais les tanins sont fins. Ce sera vite prêt, agréable, mais il manque de complxité.

LANIOTTE SAINT-EMILION : Bonne couleur. Le nez est très élégant, assez goumand. La bouche n’offre qu’un demi-corps et les tanins sont un peu rudes.

LARROQUE : Il fait partie de ceux qui ont une maturité « limite ». L’extraction a été prudente, mais les tanins rappellent la difficulté du millésime.

LAROZE : Bonne couleur, assez profonde. Le nez est mûr et de qualité. La bouche est d’une bonne densité et elle a de la profondeur. Elle s’achève de plus par de bons tanins mûrs et fins. *

LE PRIEURE : Bonne couleur. Il est bien dans son style, viril assez extrait, très structuré avec une charge tannique assez forte. Les tanins sont fins mais un peu limites en maturité.

FONROQUE : De couleur moyenne, Fonroque souffre d’un réel manque de maturité. Une forte acidité et des tanins végétaux le caractérisent.

MOULIN DU CADET : De maturité moyenne il offre un certain agrément. Il manque cependant de complexité pour un cru classé.

RIPEAU : Bonne maturité qui se marque d’entrée par un bonne couleur. Bouche charnue et tanins inclus. Bon vin réussi, relativement simple. *

SAINT-GEORGES CÔTE PAVIE : Il est parmi les rares vins de la côte a offrir une maturité complète. Ce n’est pas un vin très puissant mais il offre une bonne harmonie.

COUVENT DES JACOBINS : Beaucoup de couleur. Le nez est mûr et correctement boisé. La bouche est un peu massive, d’une pièce, avec des tanins mûrs et charnus en finale.

YON-FIGEAC : Bonne couleur. Il est mûr, net. Bien que correctement composé il n’affiche pas une grande élégance.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 17:16

BALESTARD LA TONNELLE : Très belle couleur. Le nez est correctement boisé, sur les fruits noirs, avec un caractère gourmand. Bouche assez puissante, avec une densité assez forte et des tanins soyeux. *

CAP DE MOURLIN : Belle couleur. Le nez est ici un peu moins gourmand que dans l’autre propriété de la famille Capdemourlin (Balestard) mais elle est plus complexe avec de jolies notes framboisées. La bouche est puissante et structurée. *

BEAU-SEJOUR-BECOT : Beaucoup de couleur. Le nez est marqué par un boisé fort mais à la chauffe respectant le vin. Beaux arômes de fruits noirs. La bouche est assez puissante, mais il me semble que les tanins sont un peu excessifs.

CANON LA GAFFELIERE : Couleur nettement inférieure aux précédents et aux standarts habituels du domaine. Le nez est marqué par des notes toastées, mais justes. Bouche d’un bon demi-corps. Tanins abondants, très fins, un peu de sècheresse.

CLOS FOURTET : Beaucoup de couleur. Le nez est élégant et mis en valeur par un joli boisé. La bouche est cohérente, avec une extraction et des tanins en bon équilibre. Belle réussite. **

DASSAULT : Beaucoup de couleur. Le nez présente un beau fruit enveloppé d’un boisé juste. La bouche est très bien composée. Tanins bien inclus. Ce millésime marque un regain d’élégance par rapport à l’habitude. Un très bon Dassault. **

FIGEAC : Bonne couleur. Le nez est très élégant, avec un boisé en retrait. La bouche est très équilibrée, d’une grande finesse. Bonne concentration et tanins soyeux. On est dans un équilibre à l’ancienne, classique bordelais. Tout en élégance. ***

FRANC MAYNE : Le nez est très prometteur, avec un fruit explosif. La bouche est un peu fuyante, avec une fin de bouche manquant un peu de maturité et un peu trop mince.

GRAND MAYNE : Belle couleur. Le nez est très mûr, très élégant. Bouche assez concentrée, avec une finale puissamment tanique, mais des tanins au grain soyeux, parfaitement mûrs. **

LA COUSPAUDE : Belle couleur. Le nez est très mûr, dans ce style habituel ici. Notes de cachou, de cassis. Bouche assez concentrée avec des notes de torréfaction discrètes. Tanins soyeux. *

LA DOMINIQUE : Très beau nez, tout en finesse. La bouche est expressive avec une acidité assez forte et des tanins soyeux. Il lui manque cependant un peu de corps.

LA GAFFELIERE : Belle couleur. Le nez est élégant, finement boisé. Bouche serrée, ample, avec de très beaux tanins. Un équilibre très classique. **

LA TOUR FIGEAC : Bonne couleur. Comme à La Dominique et Figeac on est sur un type de vin moins charnu et dense qu’il sied de nos jours, mais avec une belle élégance. D’un bon demi-corps, avec des tanins très fins. *

BERLIQUET : Bonne couleur. Le nez est assez élégant, mais la bouche montre un léger manque de maturité, avec une finale végétale.

LARCIS-DUCASSE : Belle couleur. Le nez est de bonne maturité, mais, cette année, paré d’un boisé à la chausse trop forte, qui masque le fruit. La bouche est structurée mais avec une puissance moyenne. Tanins fins. Pas tout à fait abouti.

PAVIE-MACQUIN : Ici non plus on n’a pas une grande maturité. D’un bon demi-corps, la bouche s’achève par des tanins fins.

LARMANDE : Belle couleur. Joli nez qui a évité cette année le surboisage. La nouvelle équipe prend ses marques, sans doute. La bouche est justement extraite. Ensemble harmonieux et très plaisant. *

SOUTARD : Belle couleur. Il présente plus de fond que Larmande (autre propriété des Assurances La Mondiale). Très belle réussite avec un nez très élégant et un très bel équilibre. L’une des belles réussites du millésime. **

TROPLONG-MONDOT : Belle couleur. Beaucoup moins « monstrueux » que d’habitude. On a su trouver un bon équilibre entre l’extraction, la bonne maturité et le boisé. Tanins très fins. **

TROTTEVIEILLE : Bonne couleur. Il a la particularité de ne compter que 48 % de merlot pour 45 % de cabernet franc. Bouche de densité moyenne, un peu juste en maturité, hélas. Tanins fins, et pas trop extraits. Il se consommera assez vite.

VILLEMAURINE : Belle couleur. Nez élégant, finement et justement boisé. Très joli équilibre, appuyé sur une bonne structure et des tanins de très belle qualité. **

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 18:35

Dégustés plus d’un mois après les autres, ces vins ne sont pas au même point d’élevage. Ils sont également le résultat d’une politique de « marque de luxe » qui leur permet une sélection ultra sévère des raisins.

 

CHAPELLE DE LA MISSION HAUT-BRION : Très belle couleur dense. Le nez est fumé, fruits noirs. Bouche où l’alcool domine très légèrement. Tanins de bonne qualité. *

CLARENCE DE HAUT-BRION : très belle couleur. Le nez est extrêmement élégant, assez puissant. La bouche offre un équilibre parfait, belle maturité, tanins élégant et belle structure. Un vin magnifique. ***

PAVILLON ROUGE DE CHÂTEAU MARGAUX : très belle couleur. Le nez est très élégant. La bouche est également équilibrée et fine. Mais ce vin n’a pas une grande puissance. Il faudra l’apprécier dans les dix ans. *

PETIT MOUTON : Couleur un peu moins dense que les trois précédents. Le nez est très fin, très élégant, très noble. La bouche est harmonieuse, avec de très beaux tanins. *

HAUT-BRION : Belle couleur dense. Le nez est d’une grande élégance, d’autant qu’il se livre assez facilement. Son bon demi-corps en fait un vin à l’équilibre classique, plus en finesse qu’en puissance. ***

MARGAUX : Beaucoup plus convainquant que Pavillon Rouge. Il est complet, très caressant, très réussi, dans un équilibre classique, et accessible sans attendre plusieurs décennies. ***

MOUTON-ROTHSCHILD : n’offre pas l’équilibre de Haut-Brion et Margaux. Il manque quand même un peu de corps et les tanins sont ainsi un peu excessifs.

Autres vins dégustés en même temps :

CROIX CARDINALE : Cette propriété qui jouxte La Fleur Cardinale a été rachetée par son propriétaire, la famille Decoster. De belle couleur. Le nez est élégant, sur les fruits noirs. La bouche est équilibrée, assez gourmande. Tanins de belle qualité, bon ensemble. *

QUINTUS : L’ancien château Tertre-Daugay a été racheté par les Domaines Clarence Dillon et voici son nouveau nom. Beaucoup de couleur. Le nez est très mûr, la bouche très équilibrée et d’un beau volume. Les tanins sont fins et généreux. **

MAGREZ-FOMBRAUGE : Très bel ensemble, avec beaucoup de couleur, un fruit gourmand, et une texture très soyeuse. Pour les amateurs de vins modernes, généreux, que l’on pourra apprécier dans 5 ans. *

ISSAN : Bonne couleur dense. Le nez est très élégant, de grande noblesse. La bouche est très équilibrée et de bonne densité. C’est l’un des réussites de l’appellation. **

AILE D’ARGENT DE MOUTON-ROTHSCHILD : Or gris. Le nez est très fin, sur les agrumes, très pur, d’une grande finesse. La bouche est soutenue par une belle vibration acide. *

PAVILLON BLANC DE CHATEAU MARGAUX : Très beau volume, tant au nez qu’en bouche, avec de superbes notes d’agrumes bien mûr. La bouche puissante et volumineuse est équilibrée par une belle fraîcheur. ***

HAUT-BRION BLANC : Il offre lui une plus grande puissance, un surplus de complexité et de la minéralité. Très belle fraîcheur. Un superbe vin blanc. ***

 

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 17:26

LA LAGUNE : Couleur dense. Le nez est élégant, finement boisé. La bouche est de demi-corps, avec des tanins abondants et fins, pour un bel ensemble. *

LA TOUR CARNET : Couleur dense. Le nez est très marque par un boisé luxueux. Bouche d’un bon demi-corps. Les tanins sont fins ; plutôt des tanins de bois que de raisin d’ailleurs.

CAMENSAC : Couleur assez dense. Le nez est très classique dans sa juste maturité, très élégant. Bouche harmonieuse avec de la longueur et des tanins très fins. C’est, sur ce millésime, une belle réussite. **

CANTEMERLE : Belle couleur dense. Nez de belle maturité, boisé juste. La bouche est harmonieuse, plutôt pleine, avec de très beaux tanins finaux. Très bien. **

BELGRAVE : Belle couleur. Nez élégant, et justement boisé. La bouche est de demi-corps, avec des tanins très fins. Une bouteille à boire dans les dix ans. *

MALESCASSE : Couleur moyenne. Le nez est moins boisé que par le passé, ce qui dégage un fruit très agréable. La bouche est de demi-corps, avec une finale sur des tanins fins. Une jolie bouteille à apprécier dans les prochaines années.

LAMARQUE : Couleur dense. Très fines notes de mûre au nez, avec un boisé maitrisé. Bouche demi-corps, suave, avec de jolis tanins soyeux. C’est le meilleur Lamarque que j’ai dégusté, moins lourdement démonstratif qu’à l’habitude. *

COUFRAN : Couleur dense. Le nez est marqué par un boisé sans finesse. La bouche est plutôt équilibrée, ample, mais s’achève par des tanins secs.

CITRAN : Couleur moyenne. Le nez est classique, assez élégant. Bouche diluée, légère note végétale sur les tanins.

BEAUMONT : belle couleur. Nez mûr, classique dans sa nunace. Bouche assez dense, s’achevant par des tanins fins, bien inclus. *

D’AGASSAC : Bonne couleur. Le nez est plutôt élégant, mûr. Bouche bien équilibrée autour d’un demi-corps. Très plaisant, assez rapidement à boire. *

AURILHAC : Beaucoup de couleur. Boisé de qualité qui respecte un très joli fruit. La bouche est assez charnue et les tanins fins. Un bel ensemble. **

BEL-AIR : Beaucoup de couleur. Le nez est justement boisé et montre un très beau fruit.Bouche assez dense avec des tanins très inclus. Très belle réussite. **

BELLE-VUE : Je lui reprocherai un boisé un peu envahissant surtout avec une fluidité sensible. Cela implique un déséquilibre, mais l’ensemble est plaisant, bien travaillé.

BEL ORME TRONQUOY DE LALANDE : Ensemble facile, très plaisant. On pourra l’apprécier dans trois ans, car les tanins sont très absents…

CLOS LA BOHEME : Propriété de Christine Nadalié à Macau, on s’attend à une démonstration de l’utilisation du bois. Pourtant, le boisé se fait discret, autour de ce vin sensuel et plaisant. Très agréable mais assez facile.

BRAUDE : Bonne couleur. Le nez est assez élégant, justement boisé. Bouche de demi-corps avec des tanins très fins. *

CHARMAIL : Son beau terroir lui donne son élégance. Vinification juste, pour ce joli vin aux tanins presque soyeux. Très réussi. **

CLEMENT-PICHON : Lui aussi est très juste, avec du charme, une certaine structure, des tanins mûrs et inclus. *

DUTHIL : De l’élégance, une vinification juste pour ce vin plaisant qu’on pourra apprécier dans quatre ans.

HANTEILLAN : Bonne couleur. La nez est marqué par un boisé dominant. La chair est assez mince et les tanins sont soyeux. En finesse, pour une consommation rapide.

LAMOTHE-BERGERON : Beaucoup de finesse et d’élégance dans ce vin aux fins arômes de mûre. La bouche n’est pas très puissante mais il donnera beaucoup de plaisir dans 4 à 5 ans. **

LAROSE-TRINTAUDON : Nez discret, mais ensemble cohérent, bien fait, avec des tanins justes. *

MAUCAILLOU-FELLETIN : L’usage du bois est trop fort et assêchant.

MAUCAMPS : Bonne couleur. Le nez est assez élégant. Bouche de demi-corps et tanins fins.

SAINT-PAUL : Bonne couleur. Le nez est massacré par le boisé Bouche assez intéressante, avec des qualités de charnu, d’équilibre, mais desséchée par les tanins du bois.

SENEJAC : Joli vin, élégant, simple, sur le charme, avec un joli fruit et une bouche souple. Un vin de plaisir. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 16:12

FOURCAS-DUPRE :Couleur moyenne. Nez marqué par un boisé trop chaud mais il y a un très joli fruit derrière. La bouche est de demi-corps. Tanins bien inclus. Séduisant il s’appréciera dans quatre à cinq ans. *

FONREAUD : Belle couleur. Nez mûr, juste, peu boisé.La bouche est juteuse, ronde, assez ample, avec des tanins discrets. Cela donne un vin séduisant, très abordable. *

CLARKE : Bonne couleur. Le nez est élégant,peu marqué par le bois. La bouche est harmonieuse, moyennement dense. Tanins très soyeux, bien inclus. Joli vin. *

LESTAGE : Vin simple et direct, bien composé pour se goûter avec plaisir dans trois ans seulement.

SARANSOT-DUPRE : Beaucoup de couleur. Le nez est correctement boisé, sans excès, et respecte un fruit mûr. La bouche est charnue pour le millésime, avec une structure bien présente. Tanins fins. Bonne réussite. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 17:01

COS LABORY : Couleur assez dense. Le nez est marqué par un boisé pas très élégant et par des notes végétales. Bouche pas très équilibrée, dissociée, avec cependant des tanins soyeux.

PEZ : Couleur assez dense. Nez élégant, fines notes de fruits noirs. Bouche de densité moyenne, qui s’achève par des tanins un peu secs.

LAFON-ROCHET : Couleur dense. Le nez est marqué par le bois, sur les fruits noirs. Bouche assez dense et un peu massive. Tanins très fins. Vin de grand volume, qui manque cependant un tout petit peu de finesse. *

ORMES DE PEZ : Couleur dense. Le nez est bien mûr, sur des notes de cassis et mûre principalement. Bouche assez dense, avec une structure marquée et des tanins de grande qualité. *

PHELAN-SEGUR : Couleur dense. Nez mûr, relativement linéaire. La bouche est également, tout d’une pièce. L’ensemble est plaisant et harmonieux. Tanins très fins. *

L’ARGELUS DU ROY : Concentration moyenne. Joli nez élégant, joli boisé. Bouche très agréable. C’est un joli vin de plaisir, assez vite prêt à boire (5 à 7 ans). *

BEAU SITE : Peu de couleur. L’ensemble est plaisant mais sa dilution le rendra à boire dès 2014.

LE BOSCQ : De corps moyen avec une extraction une peu trop poussée : le résultat en est la sècheresse des tanins.

CLAUZET : Du bois, du bois, du bois…on ne remplace pas ainsi un manque de chair. Tanins très secs.

COUTELIN-MERVILLE : Le nez est très plaisant sur un joli fruit. Un peu de dilution, tanins fins. Sera vite prêt.

LILIAN-LADOUYS : Lui aussi est marqué par un boisé excessif et terriblement desséchant.

PETIT BOCQ : Curieuse note gourmande de café crème. La bouche est très correctement structurée et charnue. Tanins très fins. Un vin qui est à la fois assez puissant et fin pour mériter **.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 19:26

ANGLUDET : Belle couleur. Le nez a un peu de réduction ou de « brets » ce qui ne l’arrange pas. Bouche ample, d’un bon demi-corps. Finesse et élégance des tanins. Il faudra régler ce problème.

CANTENAC-BROWN : Belle couleur. Le nez très mûr, comme souvent ici, note de cachou. Bouche demi-corps, avec de l’élégance est des tanins soyeux. *

BRANE-CANTENAC : Couleur moyenne. Le nez est d’un suprême élégance, il se livre assez facilement. La bouche est assez fluide, c’est regrettable, en demi-corps. Les tanins dsicrets sont soyeux. On s’en régalera dans 5 à 10 ans.

DAUZAC : Couleur moyenne. Le nez est mûr et élégant. La bouche a plus de densité que Brane-Cantenac, d’un bon demi-corps. Les tanins sont soyeux. *

DESMIRAIL : Couleur moyenne. Le nez est basique, sans grande complexité. Bouche sans souffle avec des tanins secs.

FERRIERE : Couleur moyenne. Le nez est élégant, fin, facile d’accès. La bouche a un peu plus de densité que Desmirail, ce qui corrige un peu la sècheresse des tanins.

Du TERTRE : Bonne couleur. Le nez est élégant, finement boisé. La bouche est relativement puissante, d’un bon demi-corps, avec des tanins très fins. *

GISCOURS : Bonne couleur. Le nez est élégant et justement boisé. La bouche est harmonieuse, bien équilibrée, puissance, chair, et tanins soyeux. Un grand classique. **

KIRWAN : Bonne couleur. Le nez ici aussi, puissant, mûr et élégant. La bouche est assez équilibrée, mais souffre de tanins légèrement excessifs, qui nuisent au charme.

LABEGORCE : Bonne couleur. Le nez est assez puissant et juste. Bouche assez dense, avec une bonne harmonie des éléments et des tanins très fins. *

LASCOMBES : Bonne couleur profonde. Le nez est très élégant, finement boisé, sur les fruits noirs. La bouche est d’un bon demi-corps, avec des tanins de haute qualité. Séduisant. Lascombes confirme son retour parmi l’élite. **

MALESCOT SAINT-EXUPERY : Couleur moyenne. Le nez est un peu simple, avec une maturité juste atteinte. Bouche de demi-corps, tanins très fins. Un peu juste. En dessous de son niveau habituel.

MARQUIS DE TERME : Bonne couleur. Le nez est marqué par un boisé de qualité, sensible mais ne défigurant pas le vin. Bouche assez ample, avec une puissance au dessus de la moyenne, tanins soyeux. *

MONBRISON : Couleur moyenne. Le nez est sur les fruits rouges surtout, et noirs. Manque de maturité apparent. Bouche fluide, avec des tanins légèrement végétaux. En dessous de son niveau habituel.

PRIEURE-LICHINE : Couleur moyenne. Nez marqué par un boisé  envahissant. Bouche assez fluide, finale sèche, sur les tanins du bois.

RAUZAN-GASSIES : Couleur moyenne. Le nez est sur les fruits rouges et noirs. Bouche de demi-corps, tanins assez secs, malheureusement.

RAUZAN-SEGLA : Bonne couleur. Le nez est mûr et élégant. Bouche assez construite et équilibrée, d’un bon volume. Tanins très fins. **

SIRAN : Bonne couleur. Le nez est de bonne qualité et mûr. La bouche est relativement puissante, affirmée et les tanins sont fins. *

D’ARSAC : Elégant au nez malgré un boisé déjà très présent. Bouche de demi-corps, tanins fins.

MONGRAVEY : Couleur moyenne. Pas très puissant mais il joue la finesse, avec un boisé discret le laissant s’exprimer, et des tanins très fins. Plaisant. *

TOUR DE BESSAN : Couleur moyenne. C’est un séducteur, assez facile d’accès, pas très dense ni puissant. Il sera vite prêt à boire, dans trois à quatre ans.

LA TOUR DE MONS : Un peu plus concentré que Tour de Bessan, il offre le même caractère séduisant et facile d’accès, avec des tanins fins et bien sages.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 18:44

BATAILLEY : Couleur moyenne +. Le nez est mûr et gourmand. Prise de bois discrète. Bouche de demi-corps, avec des tanins fins. Jolie bouteille dès 2016-17 *

CLERC-MILON : Bonne couleur, assez dense. Le nez est à la fois mûr et finement vanillé. Il offre un peu plus de structure que Batailley, avec une puissance moyenne. Tanins très fins.*

CROIZET-BAGES : Bonne couleur. Nez mûr, bouche moyennement dense, mais cohérente, tanins très fins. Lui aussi à boire entre 2016 et 2022. *

D’ARMAILHAC : Belle couleur, plus profonde que la moyenne. Le nez est mûr et élégant. Boisé juste par rapport au volume du vin. Bouche d’un bon demi-corps, avec des tanins très bien ajustés. **

GRAND PUY DUCASSE : Bonne couleur. Nez mûr. Bonne densité en bouche, un peu de structure, tanins fins. Lui aussi à boire avec plaisir dès 2016. *

GRAND PUY LACOSTE : Bonne couleur. Nez très élégant et fin. Il a cette capacité de proposer un développement vertical en bouche, qui en fait, sans que cela soit un grand vin, un très joli vin élégant aux tanins soyeux. **

HAUT-BAGES-LIBERAL : Bonne couleur, Nez mûr. Il manque de puissance, mais, en finesse, il fait également une jolie bouteille à consommer dès 2016.

LYNCH-BAGES : Beaucoup de couleur, au-delà des standards du millésime. Le nez est plutôt puissant. Cette puissance, rare pour le millésime se retrouve en bouche. Tanins très fins. **

LYNCH-MOUSSAS : Beaucoup de couleur. Le nez est mûr de nuance cassis-mûre. Bouche assez puissante, ample, avec des tanins très fins. *

PICHON-LONGUEVILLE : Beaucoup de couleur. Le nez est très net et très classique, très cabernet, très Pauillac. Bouche assez ample, longue, élégante. Tanins soyeux. **

PICHON-LALANDE : Comme toujours, c’est une expression plus fine et séduisante, par rapport à son voisin. Très délicat, avec une bouche de demi-corps. Il se goûtera avec plaisir avant dix ans. *

FLEUR PEYRABON : Bonne couleur. Pas très puissant mais très justement vinifié. Mûr, finement boisé, chair agréable, tanins très fins. Très réussi. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 18:00

BEYCHEVELLE : Belle couleur. Le nez est très élégant, sur le cassis et la mûre. Bouche très harmonieuse, élégante. Un vin de classe aux tanins soyeux. **

BRANAIRE : Beaucoup de couleur. Le nez est marqué par un boisé un peu fort. Bouche lisse, d’un bon demi-corps. Tanins soyeux. *

GRUAUD-LAROSE : Beaucoup de couleur. Nez très élégant, très classique. Ce classicisme se retrouve dans l’équilibre en bouche, long avec des tanins soyeux. **

LAGRANGE : Beaucoup de couleur. Lui aussi offre une aromatique et un équilibre très séduisant avec une puissance moyenne. C’est très bien fait, sur l’élégance. *

LANGOA : Bonne couleur. Le nez, avec un joli fruit, souffre quand même d’un petit manque de maturité, et de complexité. C’est un demi-corps, avec des tanins fins.

LEOVILLE-BARTON : Beaucoup de couleur, d’un beau bigarreau. Nez très classique de cabernet. C’est un vin extrêmement séduisant, caressant, sensuel. Finale soyeuse. **

LEOVILLE-POYFERRE : Beaucoup de couleur. Le nez est très élégant. La bouche est un peu plus structurée que L. Barton. C’est un beau vin. **

GLORIA : Beaucoup de couleur. Le nez est marqué par le bois. Bouche assez structurée, avec une chair caressante. Tanins très fins. *

SAINT-PIERRE : Beaucoup de couleur. On a ici un vin très complet, harmonieux, structuré, avec longueur et élégance. Tanins très fins, suaves. Très belle réussite. **

TALBOT : Beaucoup de couleur. Nez bien mûr. Bouche d’un bon demi-corps. Tanins fins. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 17:30

POUJEAUX : Belle couleur. Extraction poussée, avec un nez marqué par un boisé que je nommerai déplacé. La bouche est assez pleine, mais les tanins sont déjà secs.

MAUCAILLOU : Couleur moyenne. Le nez est marqué par le bois. Bouche de demi-corps, tanins très fins.

CHASSE SPLEEN : Bonne couleur. Le nez est élégant, classique. Bouche assez dense, avec des tanins abondants au grain très fin. Il demandera 7 à 8 ans de patience. *

BISTON-BRILLETTE : Elégant, mûr, justement vinifié. Tanins soyeux pour ce vin de demi-corps.

ANTHONIC : Manque singulièrement de corps, avec une dilution marquée. Le bois a été appelé au secours, ce qu’il ne sait pas faire.

BRANAS GRAND-POUJEAUX : De la couleur, du fruit mûr. Bouche assez pleine, mais manque un peu de finesse.

DUTRUCH GRAND-POUJEAUX : Il manque beaucoup de densité, et est même dilué. Trop de bois pour essayer de compenser…

DUPLESSIS : Il souffre de deux défauts : une expression un peu simple, mais aussi un petit manque de maturité.

GRESSIER GRAND-POUJEAUX : Manque de couleur, considérablement dilué. Il présente cependant une jolie finesse, qui en fera un vin agréable dès 2013-14.

LALAUDEY : Il est correctement vinifié, c'est-à-dire que l’équilibre est correct, mais il est un peu dilué lui aussi.

MALMAISON : Mûr, finement boisé. La chair est assez souple et sensuelle. Sans être un grand vin, il est plaisant et assez charmeur. On a sans doute fait une sélection sévère. *

POMEY : Bonne couleur. Bouche assez charnue mais les tanins vigoureux, manquent de finesse.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article