Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 18:07

ALIX : Bonne couleur. Nez puissant, sur la cerise juteuse. Bouche croquante, plutôt gourmande. De demi-corps, tanins fins.

BARDINS : Demi-corps, avec moins de chair et des tanins légèrement plus sensibles. Ensemble plaisant.

BARET : Bonne couleur. Le nez n’est pas net. La bouche est assez bien construite, sur un équilibre classique.

BAULOS-CHARMES : Beaucoup de couleur. Nez très mûr. Il offre de la puissance et une structure assez forte pour le millésime. *

BOUSCAUT : Bonne couleur. Le nez n’a pas l’élégance d’un Grand Cru Classé. Le boisé domine le fruit et apporte des tanins extérieurs, qui ajoute de la sècheresse.

BROWN : Très bon équilibre général, avec une bonne maturité, de la structure et des tanins ajustés. *

LE BRUILLEAU : Couleur moyenne +. Nez fin, élégant, sur un joli fruit. Bouche très classique avec des tanins de qualité. *

LAFON-MENAUT : Plus dense et plus extrait que HV, il offre un peu plus d’expression mais il reste assez austère.

HAUT-VIGNEAU : Complet, assez structuré, mais avec un manque d’expression et de finesse dommageables.

CARBONNIEUX : Un rien austère, avec un boisé apportant des tanins secs, il manque de grâce et de classe.

CARMES HAUT-BRION : 55 % cabernet franc, 30 % cabernet sauvignon, 15 % merlot. Très coloré, très extrait. Beaux arômes de cabernet franc très mûr. Le boisé est bien intégré. Vin qui proclame son ambition, mais assez massif.

LESPAUT-MARTILLAC : Beaucoup de couleur. Nez de classe, expressif. Très belle structure, de la longueur. **

CHEVALIER : Beaucoup de couleur. Le nez exprime bien la classe du terroir. Elégant, plein, serré, avec des tanins de bonne qualité, au grain serré. **

COUHINS : Belle couleur classique. Le nez est séduisant et expressif. Bouche bien dessinée avec une bonne suite. C’est très bon. **

ROCHEMORIN : Couleur moyenne +. Nez assez discret. Bouche assez simple avec des tanins très fins sensibles en finale.

CRUZEAU : Bonne couleur. Nez très accessible, de bonne qualité. Bouche bien construite. Simple et bon avec des tanins au grain très fin.

COUHINS-LURTON : D’une densité moyenne on a cependant une belle expression aromatique, séduisante, sur une structure moyenne. Le bois apporte des tanins extérieurs.

LA LOUVIERE : Bonne couleur. Le nez est plutôt élégant. Le boisé s’est fait discret. La bouche est moyennement dense, avec des tanins très fins, pourtant apparents. *

D’EYRAN : Assez extrait et structuré il manque malgré tout par un manque de finesse évident. Basique.

FERRAN : Plaisant, correctement structuré, avec une certaine finesse. Il se goûte bien et on l’appréciera vite. *

FIEUZAL : Relativement fluet. Il joue l’élégance avec un certain brio. Tanins soyeux. On peut regretter les notes de bois chauffé, qui n’apportent pas de la finesse à ce vin.

De FRANCE : Un fruit gourmand, juteux, sur une bonne structure. Cela donne un ensemble séduisant, avec des tanins très fins. *

LA GARDE : Très mûr, dans son style moderne, international. Il offre une bonne structure, un boisé chaud. Bons tanins. *

GRANDMAISON : Bon équilibre, avec une bonne maturité, de la densité, des tanins de qualité. *

HANNETOT : Très joli fruit, assez croquant. Bouche assez charnue, souple, avec des tanins mûrs. Séduisant. *

D’ECK : Un peu plus coloré que Haut-Bacalan (même propriétaire), un peu plus dense et mûr. On est aussi sur un bon équilibre classique. Tanins très qualitatifs. *

HAUT-BACALAN : Bonne couleur. Le nez est expressif, sur une bonne structure. Tanins de qualité. *

HAUT-BERGEY : Son équilibre élégant est évident. La structure est classique, très bordelais. Tanins fins. *

BRANON : Il reste, année après année, dans son style très extrait, à la ferme structure tannique. On remarquera cependant l’utilisation du bois plus discrète et moins chauffée.

HAUT-LAGRANGE : Couleur dense. Le nez est marqué par un boisé chaud, mais léger. La bouche est charnue et structurée. Ensemble de qualité. *

HAUT-NOUCHET : Couleur dense. Le nez est bien mûr. Bouche ample et ronde, avec une bonne structure, et des tanins veloutés. *

HAUT-PLANTADE : Bonne couleur. Le nez est mûr et assez puissant. L’ensemble est solide, construit. Il lui manque pourtant un peu d’élégance.

JAULIEN : Bel équilibre. Le nez séduisant et la construction bonne, classique. Ensemble élégant, séduisant. *

LAFARGUE : Pas très couvert. Le nez est sur le fruit. C’est plaisant mais destiné à une consommation rapide.

LARRIVET-HAUT-BRION : Bonne couleur. Le nez est très élégant. La bouche est d’un équilibre très classique, sans excès, pour un très bel équilibre. **

LATOUR-MARTILLAC : Belle couleur. Le nez est bien mûr. Bouche serrée, plutôt dense, avec des tanins de belle qualité. **

LEOGNAN : Toujours dans le style boisé/ extrait. Les tanins sont secs et collants.

LUCHEY-HALDE : Couleur moyenne. Le nez est élégant, mais avec une maturité « juste ». Bouche assez fluide. Tanins un peu en dehors.

GAZIN-ROQUENCOURT : Moyennement dense et extrait. Il offre cependant une structure de qualité. Tanins fins mais juste mûrs.

MALARTIC-LAGRAVIERE : Belle structure, très nette, avec une qualité aromatique digne de son rang. Tanins très fins. **

MANCEDRE : Bonne couleur. Le nez est bien mûr. Bouche assez dense, avec une bonne structure. Tanins très fins.

CLOS MARSALETTE : Belle couleur. Le nez est expressif, élégant, mûr. Bouche de bonne constitution, bien structurée. L’ensemble est très réussi. **

OLIVIER : Couleur moyenne. Le nez est fin et élégant. En ce sens le rouge assume mieux son statut que le blanc. Bouche très fine, avec des tanins soyeux. **

PAPE CLEMENT : On est dans le grand. Aromatique élégante. La bouche est remarquablement composée, et s’achève par des tanins de classe. ***

PICQUE CAILLOU : Séduisant aromatiquement, moyennement concentré, tanins fins. Il lui manque un peu de densité mais il est très plaisant. *

PONTAC-MONPLAISIR : Explosif en fruit, très séduisant. Il a également une bouche équilibrée. Si on résiste à son charme, on aura un bon vin classique dans 7 à 10 ans. *

PONTET-CAILLOU : Ici aussi on a un fruit explosif qui se mêle à des notes boisées. Mais l’ensemble est plus immédiat et d’un équilibre moins maitrisé.

ROCHE-LALANDE : Le fruit est ici assez vulgaire et racoleur, sur la framboise, avec un boisé dissocié.

ROUILLAC : La matière est de qualité avec un bel équilibre sensuel. Les tanins sont très fins. On regrettera la chauffe excessive des barriques, qui n’apporte rien, bien que discrète.

LE SARTRE : D’un excellent équilibre, mûr, il est moins expressif que le blanc du même château. Mais, tel quel, il offre des gages de bon avenir. *

SEGUIN : Belle recherche d’élégance et d’équilibre. Sans être grand, c’est très réussi, par la justesse du travail de vinification. *

CANTELYS : Bien fait, solide. Carré, construit, sans charme particulier, mais il ne trahira pas ses acheteurs.

SMITH-HAUT-LAFITTE : D’une structure élégante, délicate, sans trop de puissance. On peut regretter les notes chaudes du boisé. Mais ce millésime n’est pas un grand format. **

LE THIL COMTE CLARY : Beau fruit gourmand, très mûr. La bouche est d’une bonne constitution. Bonne densité, tanins veloutés. *

TRIGANT : Même s’il offre une bonne densité et une structure correcte, il manque de définition aromatique pour proposer une élégance supérieure.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 16:09

D’ALIX : Expression moyenne. Du gras, du volume, mais pas très long.

BARET : A la fois assez variétal sauvignon, avec un peu de buis, et un boisé assez fort, de qualité, chargé de limiter cette impression de défaut de maturité.

BOUSCAUT : Le nez est de belle expression, mûr, élégant. Bouche pleine, avec une bonne suite. Le boisé est, à ce stade, un peu dominant. A boire dans trois ans. **

LE BRUILLEAU : S’il n’a pas la profondeur de Bouscaut, il offre un bel équilibre frais. Discret, il se goûte bien. *

CARBONNIEUX : Fraîcheur d’agrume, citron et pamplemousse dominent, avec la petite amertume de la peau du citron. Le boisé est un peu extérieur à ce stade. Bonne longueur. *

LAFON-MENAUT : Il fait preuve d’une fraîcheur tranchante, avec une expression aromatique moyenne.

LESPAUT-MARTILLAC : Avec une belle fraîcheur, il se présente remarquablement, avec un volume superbe. C’est une très belle réussite. **

CHEVALIER : Il n’a pas, non plus une énorme expression aromatique, mais il présente un équilibre remarquable, avec une maturité juste. Il a le profil d’un Chevalier de longue garde. **

COUHINS : (15 % de sauvignon gris, 85 % de sauvignon blanc). Belle expression caressante, apportée par le sauvignon gris. Un beau volume, du fond, c’est très bon. **

COUHINS-LURTON : Magnifique volume aromatique, pamplemousse-orange. Très bel équilibre, fraîcheur ajustée. Son style est totalement différent de celui de son voisin. **

CRUZEAU : Sans doute moins « élevé » que Rochemorin, il présente un équilibre intéressant, plus immédiat. L’expression reste modeste.

ROCHEMORIN : On a, à la fois un vin avec une grande fraîcheur, un boisé marque chargé d’apporter de la rondeur. Il faudra l’attendre trois à cinq ans.

LA LOUVIERE : D’un beau volume mûr, avec une fraîcheur sous-jacente marquée. Très bon équilibre général, pour un millésime de garde. **

FERRAN : Peu expressif. Bon équilibre, mais reste court. Facile, pour une consommation rapide.

FIEUZAL : Très belle complexité. Beaucoup d’élégance, de finesse, de justesse dans l’équilibre. Un superbe vin. ***

FRANCE : Bonne expression aromatique avec une bouche assez riche, ample, bien équilibrée. Une belle réussite. **

LA GARDE : Muni d’une grande fraîcheur, il est aussi habillé d’un boisé exubérant, assez chaud. C’est son style.

GRANDMAISON : Une expression mûre, avec justesse, simple et sur l’avant de la bouche.*

HAUT-BERGEY : Bon équilibre, sur une expression aromatique moyenne. L’acidité est contrôlée. Bien. *

HAUT-LAGRANGE : Sur les agrumes : pomélo, orange sanguine. Nez assez puissant. Bon équilibre acide. C’est simple mais réussi. *

HAUT-NOUCHET : Contrairement à la majorité, l’acidité est peu marquée. Du volume, mais une expression aromatique moyenne. Le sémillon domine aromatiquement l’assemblage.

LAFARGUE : Le boisé est ici très (trop) dominant, il couvre l’expression aromatique du vin. On ne sent que le bois…

LARRIVET-HAUT-BRION : Il présente à la fois une expression aromatique forte, sur l’orange, le zeste. Bouche assez pleine, vigoureuse. Cependant la fin de bouche manque de classe. ( ?)

LATOUR-MARTILLAC : C’est une réussite, avec un bon volume en bouche et, au nez, un équilibre intéressant et une puissance très évidente. **

LUCHEY-HALDE : Belle expression aromatique, du volume, une puissance correcte. Bonne finale longue. **

GAZIN-ROQUENCOURT : Expression aromatique moyenne. Constitution un peu lâche, acidité contrôlée. Un rendement légèrement excessif ?

MALARTIC-LAGRAVIERE : De l’élégance mais une structure un peu lâche. Bon équilibre, de la puissance. *

MANCEDRE : Expression aromatique variétale. C’est très simple. Avec une fraîcheur toutefois ajustée.

MARSALETTE : Aromatiquement puissant, sur le pomélo, il affiche une belle maturité. Bouche juteuse, avec de la puissance et une bonne fraîcheur. *

OLIVIER : Assez évident aromatiquement. On est sur le sauvignon, mûr, vif. Bonne longueur. Manque de personnalité.

PAPE CLEMENT : D’une belle puissance, avec un volume important. Le boisé respecte le vin. C’est riche et élégant. ***

PICQUE CAILLOU : Peu expressif. Il présente une bouche un peu diluée, relâchée.

PONTAC-MONPLAISIR : Le nez n’est pas frais, comme si le tri de la vendange avait été insuffisant. Il apparait de plus dilué.

ROCHE-LALANDE : Il a l’originalité d’être l’assemblage des quatre cépages blancs bordelais, sémillon, sauvignon blanc, sauvignon gris, et muscadelle, ce qui complexifie son nez. Bon équilibre, avec un développement en bouche très correct. *

ROUILLAC : Le nez est variétal et végétal. L’acidité forte n’est pas totalement masquée par le fort boisé chaud qui domine l’ensemble.

LE SARTRE : Sans être un géant, c’est un vin très juste, avec un bel équilibre, une juste finesse aromatique. Bonne longueur. **

CANTELYS : Nez imprécis. Bouche de densité incertaine. Décevant.

SMITH HAUT-LAFITTE : Très beau nez, de classe, de richesse. La bouche est d’une belle présence, avec une longueur remarquable. Grande réussite. ***

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 11:38

BASTOR-LAMONTAGNE : Il existe un monde entre le nez, peu botrytisé, avec des arômes proposant des notes acidulées, faciles, et la bouche, à la liqueur un peu lourde ! ( ?)

FARGUES : Magnifique or. Le nez offre un superbe botrytis, avec des notes de zeste, d’orangette, de kumquat. Très bel équilibre. ***

LAMOTHE-GUIGNARD : Moins exubérant, il est tout de même très intéressant et confirme le bon travail habituel. Liqueur généreuse, arômes de cédrat, de pamplemousse, d’orange.**

ROMER : On est sur une richesse aromatique moindre. La liqueur est assez généreuse et plutôt équilibrée.

MALLE : Bel équilibre élégant, avec des notes de verveine, d’angélique, de cédrat. **

NAIRAC : Très belle richesse aromatique, proche de Malle, avec un peu plus d’agrumes. **

BROUSTET : La liqueur est un peu plus lourde, au détriment de la palette aromatique. C’est dommage.

FILHOT : Assez bon équilibre. Cependant la palette aromatique est assez restreinte autour des agrumes, pamplemousse, pomélo, orange. *

D’ARCHE : Bon équilibre, avec de la vivacité, des arômes quand même un peu monolithiques.

DOISY-VEDRINES : Assez bon équilibre, cependant un peu lourd. En revanche la palette d’arômes est assez large sur les agrumes, jusqu’au kumquat. *

DOISY-DAËNE : Il présente un équilibre plus élégant que son voisin, même si aromatiquement il ne s’en distingue pas beaucoup. **

MYRAT : Belle expression élégante avec un nez puissant. Bouche équilibrée, organisée aromatiquement autour des agrumes. **

SIGALAS-RABAUD : Grande liqueur et grand équilibre. Aromatiquement on visite l’angélique confite, la verveine, les agrumes variés. Grande réussite. ***

RABAUD-PROMIS : Principalement sur les agrumes confits. Il offre une liqueur abondante, dans un style assez lourd.

RIEUSSEC : Très bel équilibre, assez équilibré, aérien, qui cache une grande richesse de liqueur. Le nez inclut des notes de caramel au lait, et essentiellement des agrumes. **

GUIRAUD : Très bel équilibre, plutôt aérien. On est nettement sur les agrumes, mais l’équilibre lui donne une belle élégance. ***

COUTET : Très bel équilibre, avec un peu moins de vivacité qu’à Guiraud, cependant. C’est un demi-ton au-dessous. **

RAYNE-VIGNEAU : Très bel équilibre également, avec de la vivacité et des arômes déclinant la liste des agrumes. ***

SUDUIRAUT : Très belle élégance, basée sur un grand équilibre et une richesse aromatique complexe, agrumes, verveine, angélique. ***

CLOS HAUT-PEYRAGUEY : D’une liqueur plus légère, ou bien cachée avec une bonne fraîcheur, il est extrêmement équilibré et raffiné. C’est son équilibre qui fait sa force. **

LAFAURIE-PEYRAGUEY : D’une grande richesse de liqueur, il est un peu massif, et sa palette aromatique en souffre. *

LA TOUR BLANCHE : Toujours aussi riche, il est cependant d’un style aromatique un peu étroit. Sa richesse aromatique pâtit de cette richesse de liqueur. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans Notes de dégustation
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 10:43

BEAUREGARD : Bonne couleur. Le nez est expressif, puissant. La bouche présente une certaine puissance, et une densité notable. Tanins inclus. *

BON PASTEUR : Bonne couleur. Le nez est assez puissant. Trame assez dense. La bouche est d’une belle élégance. On est loin de ce qu’on a qualifié de « style Rolland ». *

CLINET : Belle couleur. Le nez est très mûr. La bouche accuse un creux au milieu, Les tanins sont inclus.

LA CABANNE : Couleur moyenne. Ce vin manque considérablement de densité, de moelleux, de milieu de bouche. Et les tanins sont sensibles.

GAZIN : Belle couleur dense. Le nez est très mûr, assez puissant. Bouche de bonne densité, et de bonne puissance avec élégance et tanins inclus. **

LA CROIX DE GAY : Bonne couleur. Le nez est mûr. Bouche assez dense, cependant les tanins sont légèrement sensibles. *

LA POINTE : Belle couleur. Le nez présente les caractères de la belle maturité, fruit légèrement compoté. Bouche puissante, assez dense, avec des tanins bien en place. *

PETIT VILLAGE : Beaucoup de couleur. Le nez est très mûr, avec un boisé bien intégré. La bouche est parfaitement charnue et dense, avec des tanins inclus. **

BELLEGRAVE : Pas très extrait, dans un style un peu ancien. C’est bon, assez facile d’accès et moyennement concentré. On le boira dans les dix ans.

BONALGUE : Beaucoup de couleur, avec un nez très mûr. La bouche est charnue, souple et ronde, avec des tanins en place. *

BOURGNEUF : Couleur profonde, d’un beau grenat. Nez assez élégant et présent. Bouche très classique, harmonieuse. Tanins inclus. **

CERTAN (DE MAY DE CERTAN) : Profil très classique également, qui privilégie l’élégance, de la longueur, des tanins de haute qualité. Loin des modes passagères, on sent là une vraie culture Bordeaux sur un très beau terroir. ***

LE CHEMIN : Pourpre, assez peu couvert. Le nez est mûr, sur la cerise et la mûre. Bouche moyennement dense, mais harmonieuse, avec des tanins veloutés. *

LA CROIX (Janoueix) : Ici aussi on a un équilibre à l’ancienne, sans excès de maturité ou d’extraction. Vin savoureux, élégant, aux tanins policés. *

LA CROIX DU CASSE : Assez coloré, foncé. Nez très mûr. Bouche charnue et assez élégante. Tanins bien inclus. *

FEYTIT-CLINET : Belle couleur profonde. Le nez est très expressif, élégant et mûr. Bouche charnue, souple. Tanins inclus pour ce vin de bel agrément. **

FRANC-MAILLET : Coloré, mûr. Bouche assez puissante avec des tanins inclus. *

GOMBAUDE-GUILLOT : Couleur moyenne. Le nez est très puissant, cerise-cassis. Bouche qui paraît assez fluide, mais avec un bon équilibre. Tanins veloutés. *

MAZEYRES : Couleur moyenne. Le nez est expressif. Bouche de moyenne consistance. Tanins discrets. Aimable, assez facile.

MOULINET : Assez coloré. Le nez est parfaitement mûr. Bouche moyennement puissante, mais harmonieuse. On ne criera pas au génie, mais c’est très bien fait, très juste. *

PORTE-CHIC (JL Trocard) : très bien fait, avec une juste maturité, une extraction bien menée, et des tanins en place. *

CLOS RENE : Il manque un peu de tout pour sortir du lot. C’est bien fait mais il manque un peu de force, de concentration, et les tanins sont discrets. Un vin qui se boira dans les dix ans.

SALES : Dans son style léger, peu concentré, il offre cependant de bons arômes, une bonne longueur en bouche. Tanins fins et peu marqués. *

TAILLEFER : Lui aussi présente les caractères de légèreté des vins de l’ouest de l’appellation. Mais, un peu plus mûr et concentré, les tanins sont légèrement sensibles.

TAILHAS : Assez dense et mûr. Les tanins sont cependant en excès.

VRAY CROIX DE GAY : Assez dense et extrait, il dégage un bon nez puissant. La bouche est charnue et les tanins son inclus. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans Notes de dégustation
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 00:13

LA LAGUNE : Couleur moyenne+. Le nez est très fin et élégant. La bouche manque d’un peu de force, avec des tanins discrets. Tout en élégance, mais un peu facile. *

LA TOUR CARNET : On a abandonné la vinification dite moderne avec une extraction excessive et un boisé envahissant, pour un style qui laisse « respirer » le vin, plus classique. Tel quel, le vin est plus élégant, avec des tanins très serrés et très fins. *

CAMENSAC : Beaucoup de couleur. Le nez est à la fois discret et austère. Bouche serrée, assez classique, aux tanins très fins.

CANTEMERLE : Belle couleur. Le nez est très élégant, à dominante mûre. Bouche à la fois puissante et fine, élégante. Tanins très fins. Belle réussite. **

BELGRAVE : Belle couleur dense et profonde. Le nez est bien mûr. Extraction assez poussée, qui rend une bouche un peu austère, aux tanins très fins.

LAMARQUE : Couleur très profonde. Le nez sur une dominante mûre. Bouche moyennement dense, mais de l’élégance et des tanins légèrement austères.

COUFRAN : Avec un côté souple et facile, il est convainquant. Tanins soyeux. Très plaisant. *

CITRAN : Bonne couleur. Le nez est assez discret. Bouche moyennement dense, assez serrée. Tanins bien inclus. *

BEAUMONT : Couleur moyenne. Le nez est très fin, élégant, avec un boisé discret. Bouche de densité moyenne, mais c’est très fin et bon, avec de jolis tanins. *

D’AGASSAC : Très coloré. Joli fruit élégant au nez, pas très puissant. La bouche est fine, délicate, avec des tanins discrets. Facile.

D’AURILHAC : Jolie matière mûre et délicate, un peu dominée, déjà, par le boisé. C’est un peu dommage. Je ne suis pas sûr qu’il en sorte indemne.

BEL-AIR : Belle couleur. Un vin bien défini, même si le boisé est déjà un peu asséchant. *

BELLE-VUE : Beaucoup de couleur. Le nez est à la fois très mûr et fin. La bouche est justement extraite pour obtenir un vin élégant aux tanins soyeux.

De BRAUDE : Au dessus de la moyenne de l’appellation pour ce millésime. C’est bien habillé, avec un fruité mûr et des tanins fins.*

CAMBON LA PELOUSE : Mûr extrait, coloré. Bonne densité en bouche, avec des tanins très fins. *

CLEMENT-PICHON : Bel équilibre très classique. Maturité juste, extraction juste, boisé juste. **

DUTHIL : Manque de définition. Le vin est bien fait mais très passe-partout.

MAUCAMPS : Du sérieux, du solide, du classique. Bon vin complet assez puissant et aux tanins justes. *

MALESCASSE : Très coloré. Très mûr et (juste) extrait. Bonne matière, bons tanins. **

PEYRABON : Belle couleur, du fruit, du jus. Bouche assez habillée par un boisé un peu fort et chaud. Tanins qui doivent se fondre.

Du RETOUT : Même s’il est assez fortement boisé, la matière est bonne et l’ensemble assez fin. Tanins serrés et très fins.

SENEJAC : Un boisé sensible sur une très belle matière, équilibrée avec un joli fruit mûr. Tanins très qualitatifs. **

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans Notes de dégustation
commenter cet article
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 23:27

POUJEAUX : Belle couleur dense. Le nez est un peu austère, pas très expressif. La bouche est assez dense, avec une structure forte, des tanins à la limite de la sècheresse. Cependant l’ensemble tient debout. *

MAUCAILLOU : Bonne couleur. Le nez est franc, net. Cependant la bouche est de densité moyenne, avec comme corollaire, des tanins légèrement excessifs.

CHASSE SPLEEN : Couleur très classique, d’un rouge bordeaux très pur. C’est aussi le cas au nez et en bouche, d’une définition parfaite. Le tout a de l’élégance, et une certaine suavité. **

ANTHONIC : Un vin un peu léger mais qui a le mérite de l’accepter. Pas de faute de goût sur l’élevage, qui respecte cette constitution un peu fragile. Se goûtera bien dans trois ans.

BRILLETTE : Un peu austère lui aussi. Ce manque d’expression se confirme avec des tanins légèrement secs.

BISTON-BRILLETTE : Un vin un peu léger ici aussi. Elevage en rapport, qui respecte la constitution un peu fragile. Se goûtera bien dans trois ans.

GRESSIER GRAND-POUJEAUX : De constitution moyenne, c’est un vin plaisant, justement vinifié, plutôt facile et à boire rapidement.

BRANAS GRAND-POUJEAUX : Couleur justement extraite. Nez expressif et plaisant. Le résultat est un vin à l’équilibre classique, justement vinifié. Bel équilibre. **

MYON DE L’ENCLOS : Très coloré, très mûr. Il bénéficie d’une extraction juste qui évite les tanins secs. Boisé avec mesure, bon vin. *

FOURCAS-HOSTEIN : Pourpre assez dense. Le nez est relativement peu mûr et simple. Bouche moyennement dense, tanins discrets. Ce château se cherche toujours depuis son rachat.

FOURCAS-DUPRE : Belle couleur très dense. Nez moyennement puissant. La bouche offre une densité supérieure à bien des millésimes de Fourcas-Dupré. Tanins soyeux et inclus. *

FONREAUD : Belle couleur profonde. Très joli nez expressif, sur la cerise et la mûre. Bouche charnue, juteuse, assez dense. Tanins civilisés, pour un vin très charmant. *

CLARKE : Bonne couleur. Le nez est séduisant. Bouche d’un bon demi-corps, assez puissante, avec des tanins très fins. *

SARANSOT-DUPRE : Bonne couleur. Le nez est mûr. Bouche assez dense, avec des tanins de qualité, bien ajustés. La bonne surprise. **

LESTAGE : Belle couleur. Nez expressif. Equilibre classique en bouche, avec une bonne densité, des tanins justes. **

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 11:29

COS LABORY : Couleur moyenne, pourpre violacé ; nez pas très puissant mais élégant. Bouche de densité moyenne, d’un demi-corps, aux tanins inclus. Assez facile.

PEZ : Couleur pourpre. Le nez sur le cassis, assez expressif. Bouche moyennement dense avec des tanins fins, pour un profil classique.

LAFON-ROCHET : Très belle couleur. Le nez est généreux, finement boisé. Bouche assez dense. Bon équilibre, avec des tanins bien inclus. *

ORMES DE PEZ : Couleur assez dense. Le nez est cependant assez austère, ce qui se retrouve en bouche, avec des tanins mûrs, très serrés.

PHELAN-SEGUR : Couleur dense. Le nez est assez parlant, très bien « habillé » d’un boisé bien choisi. Bouche assez austère avec une petite amertume sur les tanins.

L’ARGILUS DU ROY : Très coloré, pourpre. Nez assez présent. Bouche de bonne constitution. Bien. *

LE BOSCQ : Bon ensemble équilibré, expressif, avec une trame assez serrée. Bouche à la puissance affirmée avec de bons tanins. *

CLAUZET : Ici aussi on se trouve face à un vin équilibré et mûr, avec des tanins de qualité. *

LE CROCK : très jolie matière, avec un fruit élégant. Un peu plus de concentration, de puissance, en aurait fait une grande réussite. **

PETIT BOCQ : Mûr, assez extrait, avec un boisé très présent au nez, mais qui, en bouche n’ajoute pas de la sècheresse aux tanins. Pas très serré, mais plaisant. *

TOUR DE PEZ : Très « bourgeois » dans son style, expressif, pas trop dense, avec des tanins inclus. C’est très agréable et vinifié pour se boire entre 5 et 10 ans. *

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 10:52

BATAILLEY : Premier nez pas net, assez puissant. Couleur assez dense. Tanins mûrs et fins.

CLERC-MILON : Belle couleur. Le nez est d’une belle élégance. Bouche assez dense qui se termine par des tanins soyeux et abondants. **

CROIZET-BAGES : Couleur pourpre. Le nez est assez simple, sur les fruits rouges et noirs. La bouche manque de tension, avec une trame légèrement relâchée. Tanins fins mais légers. Un peu « léger » à ce niveau.

D’ARMAILHAC : Couleur pourpre. Le nez est assez parlant. Bouche assez dense au profil élégant. Tanins soyeux. Belle réussite. **

GRAND PUY DUCASSE : Couleur moyenne. Nez assez simple. La bouche manque de structure, de chair. Tanins légers et acidité assez forte.

GRAND PUY LACOSTE : Couleur assez dense. Nez mûr, assez présent. Bouche d’une bonne densité avec des tanins très présents, fins. *

HAUT-BAGES-LIBERAL : Il se présente très correctement, couleur, nez, puissance en bouche. Bonne maturité et tanins soyeux.

LYNCH-BAGES : Beaucoup de couleur. Le nez est très mûr. Bouche dense avec des tanins mûrs, fins et très abondants. Un rien austère. **

LYNCH-MOUSSAS : Très joli fruit. La bouche offre un bon équilibre classique, autour d’une structure moyenne. Cependant, c’est réussi. **

PICHON-LONGUEVILLE : Belle couleur, sans excès d’extraction. Le nez est très élégant, avec une bouche au touchez soyeux, assez puissante. Tanins de classe. ***

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 10:39

ANGLUDET : Belle couleur profonde. Le nez est moyennement puissant. Bouche fine, serrée, qui joue sur l’élégance. Tanins soyeux. *

CANTENAC-BROWN : Couleur profonde, assez dense. Le nez est moyennement puissant. Bouche fine et élégante, tanins soyeux. Un archétype de Brane-Cantenac. *

BRANE-CANTENAC : Beaucoup de couleur, très sombre. Le nez est marqué par un boisé prégnant. Le vin est un peu discret derrière, avec les caractères du millésime : finesse, élégance et tanins très fins.

DAUZAC : Beaucoup de couleur. Le nez est bien mûr. Le bois est bien assimilé. Bouche assez dense et puissante. Tanins serrés et très fins. *

DESMIRAIL : Belle couleur. Le nez est assez discret. Bouche bien dessinée. Un peu court, sur des tanins très fins.

Du TERTRE : On est là aussi sur un vin très noir, avec une intensité colorante forte. Bouche légèrement austère, sur un bon demi-corps.

FERRIERE : Beaucoup de couleur. Le nez est peu expressif. Bouche assez fine, avec des tanins serrés et en définitive légèrement secs.

GISCOURS : Bonne Belle couleur dense et profonde. Le nez est assez expressif, noble, finement boisé. Bouche assez charnue, avec un bon développement. Tanins de classe. **

KIRWAN : Belle couleur profonde. Le nez est classique du millésime, sur un complexe mûre-cassis. Bouche assez dense, bien construite, avec des tanins très serrés et très fins. *

LABEGORCE : Belle couleur. Le nez est de qualité. Bouche plutôt puissante, avec un certain charme. Tanins serrés très fins. *

LASCOMBES : Belle couleur. Bien dans le style du millésime, fin, élégant, et tanins bien rangés. **

MALESCOT SAINT-EXUPERY : Belle couleur, très « bordeaux ». On est face à un très beau vin classique, avec de la classe, un bel équilibre et des tanins justes. ***

MARQUIS DE TERME : Couleur très profonde. Le nez est assez expressif, bien mûr, note de mûre dominante. Bouche assez dense, avec des tanins serrés, au grain très fin. *

MONBRISON : Couleur profonde mais moyennement dense. Le nez est séduisant, avec une puissance relative. Bouche à la trame légèrement distendue, avec des tanins corrects.

PALMER : Très belle couleur profonde. Le nez est très séduisant avec un fruit éclatant. Bouche assez puissante, très élégante, à l’équilibre très classique. Tanins soyeux. ***

ALTER EGO DE PALMER : Couleur violacée. Fruité exubérant, avec un boisé très peu marqué. Bouche ronde, souple, relativement charnue, aux tanins fins. *

PRIEURE-LICHINE : Beaucoup de couleur, dans le style du château. Nez assez expressif. Bouche assez dense. Extraction un peu excessive qui a dégagé des tanins légèrement secs.

RAUZAN-GASSIES : Beaucoup de couleur. Le nez est joliment expressif. Bouche assez charnue, bien constituée. Tanins très fins et bien inclus. **

RAUZAN-SEGLA : Beaucoup de couleur. Le nez n’est pas très expressif. La bouche est assez charnue, dense, mais les tanins sont légèrement secs.

SIRAN : Couleur profonde, mais de densité moyenne. Le nez est parlant, dans le caractère du millésime. Bouche fine, élégante, d’un bon demi-corps, aux tanins serrés et fin.

D’ARSAC : Très coloré, mûr, extrait. On sent une vinification très travaillée qui évite les tanins grossiers, pour un ensemble assez élégant. *

MONGRAVEY : Belle couleur. Le nez est gourmand et expressif. Bouche assez serrée, avec des tanins très fins. *

LA TOUR DE MONS : Bien mûr, très coloré. Le bois est sensible au nez, mais reste dans des proportions convenables. La bouche est moyennement dense, et les tanins soyeux. *

PONTAC-LYNCH : Jolie expression fruitée, pour un nez très agréable. Bouche assez puissante, avec des tanins qui restent civilisés. Réussi. **

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans Notes de dégustation
commenter cet article
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 23:00

FRONSAC ET CANON FRONSAC

CHADENNE : Belle couleur. Le nez est mûr, la bouche assez dense, avec des tanins inclus. Bien. **

DALEM : Lui aussi a de la couleur, une bonne maturité et de la chair. Tanins inclus. *

LA DAUPHINE : Beaucoup de couleur. Le nez est mûr mais marqué par la prise de bois. Bouche extraite avec des tanins secs.

MOULIN HAUT-LARROQUE : Belle matière, mûre. Le boisé n’ajoute pas à l’élégance. Les tanins sont mûrs et très veloutés. Belle réussite. **

LA RIVIERRE : Beaucoup de couleur. Evidemment, en poussant l’extraction on a trouvé des tanins secs.

LES TROIS CROIX : Assez coloré, mûr. Ici l’extraction a été arrêtée à temps, mais l’ensemble, très Fronsac, est viril et manque de finesse.

VILLARS : Belle couleur. Nez bien mûr. Matière élégante, équilibrée. Tanins inclus. Une grande réussite du millésime. ***

HAUT-CARLE : Assez réussi, complet. Il lui manque juste un peu d’élégance. Mais il est très correct. *

BARRABAQUE : De la couleur, de l’extraction, des tanins, et pas beaucoup d’élégance.

MOULIN PEY-LABRIE : Belle couleur. Au détriment de la finesse et du juste volume du vin, on a tenté d’extraire une matière difficile. Et on a trouvé des tanins…

 

LALANDE-POMEROL

 

CHAMBRUN : Belle couleur. Le nez est mûr. La bouche offre une certaine tenue, avec des tanins veloutés. **

LA CROIX DES MOINES « L’AMBROISIE » : De la couleur. Du nez assez mûr. La bouche est creuse et les tanins laissent passer des notes végétales.

JEAN DE GUÉ : Plus réussi. De bonne maturité, il est fortement boisé, mais l’ensemble est cohérent…

LA SERGUE : Si ce n’était le boisé un peu lourd, je trouverais ce vin très réussi. Tout est mûr, il a une certaine densité, les tanins sont très fins, inclus. **

SIAURAC : Mûr. De demi-corps. Assez extrait. Tanins un peu rêches.

TOURNEFEUILLE : Mûr. Demi-corps. Assez extrait. Tanins très fins. De l’élégance. *

VIAUD : Couleur moyenne. Mûr. Demi-corps. Tanins un peu secs.

LA FLEUR DE BOUARD : C’est l’un des vins les plus complets que j’ai dégusté Rive Droite. Mûr, dense, avec des tanins abondants, inclus, très fins. Et il a de la puissance en plus…***

 

SAINT-EMILION GRANDS CRUS :

 

CARTEAU CÔTE DAUGAY : Belle couleur. Nez mûr. La bouche est assez dense. Les tanins sont mûrs, ensemble cohérent. *

ROL VALENTIN : Belle couleur. Nez mûr. La bouche est sphérique, assez ample, avec des tanins inclus, veloutés. **

TAUZINAT L’HERMITAGE : Belle couleur. Nez mûr. Bouche assez charnue mais tanins un peu durs.

MONDORION : Belle couleur. Nez mûr. Bouche charnue et gourmande. Tanins inclus et veloutés. **

PAS DE L’ANE : Couleur moyenne. Le nez est mûr. Pas très extrait mais une certaine élégance. Tanins inclus. *

 

SATELLITES DE SAINT-EMILION :

 

RECLOS DE LA COURONNE : Beaucoup de couleur. De beaux arômes de mûre. Bouche dense, riche, avec des tanins abondants, très fins. ** (Montagne St-Emilion)

ROC DE CALON : Puissant, mûr, mais assez rustique. Tanins secs. (Montagne St-Emilion)

MESSILE-AUBERT : Très belle composition, avec un vin mûr, élégant, charnu et des tanins de qualité. ** (Montagne St-Emilion)

BARBE-BLANCHE : Beaucoup de couleur. Très belle maturité. Le nez est très élégant et complexe. Bouche sensuelle, caressante, avec un boisé qui sait s’effacer. Etonnante réussite. *** (Lussac Saint-Emilion)

De LUSSAC : Un peu moins complexe mais également réussi, élégant et mûr. ** (Lussac St-Emilion)

LA ROSE PERRIERE : Egalement mûr, il est un peu moins complet et équilibré, mais quand même très intéressant. * (Lussac Saint-Emilion)

 

GRAVES :

 

ROQUETAILLADE LA GRANGE : Jolis arômes, bouche croquante, gourmande, de moyenne densité. Tanins discrets.

CRABITEY : Belle couleur. Plus profond, plus mûr, plus dense, avec de jolis tanins. *

BRONDELLE : Lui aussi a du charme. Mûr, moyennement concentré, c’est un vin qui se boira avec plaisir en 2017.

GRAND ENCLOS DU CHATEAU DE CERONS : Mûr, coloré, assez dense, il affiche son ambition et tient ses promesses. Demi-corps et tanins justes. *

HAUT-SELVE : Une petite pointe de poivron vert au nez et des tanins légèrement végétaux, percent sous un boisé luxueux.

HAURA : Couleur dense. Le nez est mûr. Bouche assez dense qui s’achève sur des tanins fermes.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article