Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 19:46

POUJEAUX : Belle couleur dense. Le nez est mûr, plutôt puissant. Bouche assez dense, structurée avec des tanins soyeux, de très bonne qualité. Harmonieux. **

MAUCAILLOU : Bonne couleur également. Le nez est assez boisé ce qui est sensible au nez et en bouche, avec un équilibre assez bon, malgré des tanins un peu austères. *

CHASSE SPLEEN : C’est très bon, avec une couleur moyenne, ici on n’a pas voulu extraire trop loin. Le nez est très élégant. Cependant la bouche est assez fluide et s’achève sur es tanins serrés.

ANTHONIC : Assez bonne couleur. Nez expressif. Bouche assez dense, tanins légèrement secs.

GRESSIER GRAND-POUJEAUX : C’est une réussite, avec sa densité assez marquée, un nez élégant, et une bouche équilibrée aux tanins inclus. Bon équilibre général. *

BRANAS GRAND-POUJEAUX : Beaucoup de couleur avec une extraction poussée. Le résultat est une bouche assez construite, mais pour un ensemble assez austère.

MYON DE L’ENCLOS : Bonne couleur. Le nez est de qualité bouche assez charnue et tanins virils, dans le style du domaine. A revoir dans cinq ans.

MOULIN-A-VENT : C’est bien fait, car on a au résultat un vin équilibré, assez dense, avec des tanins de qualité. *

CLARKE : Le vin est bien fait, équilibré avec des tanins inclus. Cependant il n’a pas la finesse de fruit qu’on aurait pu attendre, au vu des derniers millésimes.

FOURCAS-HOSTEIN : Belle couleur, assez dense. La bouche est plutôt pleine et satisfaisante mais la finale est un peu sèche.

FOURCAS-DUPRE : Plutôt dense et extrait par rapport à d’habitude. On a cependant une bonne matière et des tanins soyeux et serrés. *

FONREAUD : Couleur dense. Le nez est marqué par le bois…et on retrouve ces tanins de bois en finale, avec une petite sècheresse.

SARANSOT-DUPRE : Comme souvent, Saransot-Dupré offre un vin très juste, avec de la couleur, de beaux arômes mûrs et une bouche charnue. Tanins veloutés. **

LIOUNER : Nez sans charme, végétal, qui précède une bouche fluide. Tanins discrets. Très dilué, sans doute par des pluies de fin de cycle végétatif.

REVERDI : Vin trop marqué par le bois qui souffre de dureté et de rusticité des tanins.

SEMEILLAN-MAZEAU : Il offre assez de puissance, de concentration. L’ensemble est homogène. Il lui manque un peu d’élégance pour passer au niveau supérieur mais c’est réussi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans dégustations
commenter cet article

commentaires