Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 21:52

Yves Leccia est installé près du golfe de Saint-Florent. Ses vignes bénéficient de la forte influence des brises marines, qui régularisent les températures.

DOMAINE E CROCE BLANC 2009 (VDP de l’Ile de Beauté), 60 % vermentinu, Ugni blanc, Biancu gentile. La présence de biancu gentile, cépage autochtone pourtant interdit au vin d’être en AOC Patrimonio. Terroir argilo-calcaire. Le nez est minéral, moyennement puissant, ou plutôt retenu. En bouche, au contraire, ce vin se révèle par sa grande profondeur, et une longue finale. A attendre pour en tirer tous les profits. **

DOMAINE YL BLANC 2009 (Patrimonio AOC). 100 % vermentinu. Lui aussi est très retenu. C’est la minéralité qui se manifeste fortement, mise en scène par une tension acide sensible. Très droit, sans facilité, c’est un vin taillé pour la garde. **

DOMAINE YL ROSE 2009 (Patrimonio AOC). 100 % niellucciu vinifié en saignée. Rosé gourmand, rond et ample, qui occupe bien la bouche, assez puissamment. Bonne longueur. *

DOMAINE E CROCE ROUGE 2008 (VDP de l’Ile de Beauté), 80 % grenache, 20 % niellucciu. Du fruit, de la rondeur, de l’ampleur et des tanins souples et riches, définissent ce vin de plaisir. *

DOMAINE YL ROUGE 2008 (Patrimonio AOC) 90 % niellucciu, 10 % grenache. Le fruit est explosif, très pur, de fruits rouges confiturés. La bouche est ample et bien construite, profonde, avec de très beaux tanins soyeux. Un vin juste. ***

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 21:50

Le Clos Venturi est un domaine récemment créé. Il a la particularité d’être situé sur la façade est de l’île, dans une zone de schistes et de grès, avec des parcelles orientées au sud-sud-est.

CLOS VENTURI cuvée 1769 BLANC (AOC Corse) 100 % vermentinu. Le nez associe notes forales, agrumes et minéralité. C’est fin, avec une bouche ample, minérale, et une acidité forte qui l’équilibre remarquablement. **

CLOS VENTURI BLANC 2009 (AOC Corse) 100 % vermentinu âgés. Encore plus minéral. La vendange s’est effectuée en trois tris, à sous-maturité, à maturité, à sur-maturité. Il résulte à la fois un vin de grande ampleur et de forte tension. Un vin magnifique. ***

CLOS VENTURI BLANC 2006 (AOC Corse) 100 % vermentinu . On peut hésiter entre un chenin sur schistes, un riesling, tant la minéralité est forte, avec une tension acide qui lui assurera un développement sur de nombreuses années. Un grand vin blanc. ***

CLOS VENTURI cuvée 1769 ROSE 2009 (AOC Corse) 100 % sciaccarellu. Très belle couleur, très pâle. Le nez est sur les fruits rouges, minéralité et fraîcheur. *

CLOS VENTURI ROSE 2009 (AOC Corse) 100 % sciaccarellu, vigne de 70 ans, vendangée tôt le matin, avec transport du raisin en camion frigorifique jusqu’au chai. Tout cela donne un rosé de gastronomie, puissant, racé, minéral, auquel il convient d’associer de grands crustacés par exemple, ou de beaux rougets. *

CLOS VENTURI cuvée 1769 ROUGE 2007 (AOC Corse) 80 % sciaccarellu, 10 % niellucciu, 10 % syrah. Vin gourmand, sur de beaux fruits rouges. Un plaisir immédiat, avec des tanins abondants mais au grain particulièrement soyeux. **

CLOS VENTURI ROUGE 2007 (AOC Corse) 80 % niellucciu, 20 % syrah. Très belle couleur, d’un grenat profond. Le nez est très séduisant, sur les fruits noirs, les fruits cuits, un peu de cuir et d’épices. La bouche est très ronde, caressante, avec des tanins soyeux. **

 

Par l’homogénéité de la gamme, son haut niveau, son style maîtrisé Le Clos Venturi, s’il est un domaine récent, est déjà un des domaines majeurs de l’Ile de Beauté. Ses vins m’ont beaucoup impressionné.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 23:55

Bertrand Renucci réalise en Balagne, quelques cuvées remarquables que je vous présente ici.

DOMAINE RENUCCI Cuvée VIGNOLA BLANC 2009 : (AOC Corse-Calvi) 100 % vermentinu. Goûté sur cuve. Nez présentant des notes de maturité : grillé, beurré. La bouche est très ampleavec un retour sur les fruits blancs. Le tout soutenu par une bonne fraîcheur finale. **

DOMAINE RENUCCI Cuvée VIGNOLA ROSE 2009 : (AOC Corse-Calvi) ; 70 % sciaccarellu, 30 % niellucciu. Rosé sur la fraîcheur, la gourmandise, avec de beaux arômes de fruits rouges : groseille, framboise, fraise. Bonne fraîcheur, qui le rend appétissant. **

DOMAINE RENUCCI Cuvée VIGNOLA ROUGE 2008 : (AOC Corse-Calvi). 70 % sciaccarellu, + niellucciu, grenache, syrah. Joli nez de fruits rouges et noirs, notes de maquis. De plantes odorantes. La bouche est d’une densité moyenne, plutôt sur la minéralité. Le caractère épicé s’y affirme encore (cardamome, muscade, girofle). Les tanins sont fins. **

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 23:41

Pierre Acquaviva m’a présenté avec passion sa gamme de vins, pour laquelle il met tout en œuvre afin d’atteidre la plus haute qualité.

DOMAINE ALZIPRATU cuvée FIUMESECCU BLANC 2009 (AOC Corse Calvi). 100 % vermentinu. Beaux arômes de fruits blancs, d’amande, avec un volume superbe, de la minéralité. La fraîcheur et la longueur lui assurent une belle finale. **

DOMAINE ALZIPRATU cuvée PIMONTE BLANC 2009 (AOC Corse Calvi). 100 % vermentinu. Il s’affirme comme moins immédiat, jouant la minéralité, les épices (ou plutôt les aromates). Blanc de caractère, frais, long. A attendre un peu sans doute. *

DOMAINE ALZIPRATU cuvée FIUMESECCU ROSE 2009 (AOC Corse Calvi). 100 % sciaccarellu. C’est un rosé puissant et épicé, minéral, à la bouche structurée.

DOMAINE ALZIPRATU cuvée FIUMESECCU ROUGE 2008 (AOC Corse Calvi). Sciaccarellu + Niellucciu. Jolie couleur rubis, moyennement dense. Le nez est marqué par les odeurs de maquis, les épices. Bouche gourmande, avec du jus. Très plaisant. *

DOMAINE ALZIPRATU cuvée PIMONTE ROUGE 2007 (AOC Corse Calvi). La couleur est évidemment plus dense et profonde, d’un beau grenat. La bouche est charnue, ample et épicée, de bonne structure, avec des tanins très civilisés. ***

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 23:39

DOMAINE DE VACCELLI « GRANIT » 2007 (AOC Corse Ajaccio) 100 % Sciaccarellu. Il y a un côté « sauvage » dans ce vin, avec des arômes à la fois épicés et résineux. Tanins très fins, avec une bonne longueur en bouche. Un beau vin. **

DOMAINE DE VACCELLI « GRANIT » 2009 (AOC Corse Ajaccio) 100 % Sciaccarellu. Splendides arômes de cerise, avec un fond de tabac brun. Du jus, de la gourmandise, c’est délicieux dès ce stade, sur le fruit. **

DOMAINE DE VACCELLI « GRANIT » ROSE 2009 (AOC Corse Ajaccio) 100 % Sciaccarellu. Malheureusement, lorsque je l’ai goûté il était très « réduit ». A regoûter.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 11:31

Voici quelques notes rapides de dégustation sur quelques têtes d’affiche du Languedoc et du Roussillon.

LA GRANGE DES PERES BLANC 2008 (Coteaux du Languedoc AOC) : Ce vin se présente dans le type « riche », très travaillé, à l’élevage luxueux. Il est marqué par un boisé important mais de qualité. Très ample en bouche, il développe de beaux arômes de fruits blancs.  Il présente aussi une belle longueur. A besoin de quelques années. *

MAS JULIEN BLANC 2008 (VDP de l’Hérault) : Joli nez d’agrumes et de fruits blancs, avec une fraîcheur aromatique appétissante. Bon volume en bouche avec une finale assez tendue. Très joli vin. **

DOMAINE OLIVIER PITHON CUVEE D 18 (VDP Côtes Catalanes) : Sur la fraîcheur, le terroir. Très épicé, poivré. Vin minéral, tendu. Très belle bouteille. ***

DOMAINE LE SOULA 2002 (VDP des Fenouillèdes) : On est frappé par la puissance magnifique du vin. Nez de fruits jaunes, d’épices douces, très finement et légèrement boisé encore. Le vin prend toute sa place en bouche, avec une grande ampleur. Il affiche cependant une bonne tension qui l’équilibre. Long, c’est un vin magnifique. ***

DOMAINE DE LA GARANCE CUVEE LES VARGUES 2008 (VDP de l’Hérault) : Issu de vignes de chardonnay d’altitude, ce vin affiche de très beaux arômes d’agrumes et de pomme granny, très frais. La bouche est tendue et minérale, très droite. Très beau vin. ***

MAS HAUT-BUIS CUVEE LES AGRUNELLES 2008 (Coteaux du Languedoc) : Bonne puissance aromatique. Le nez est marqué par une très forte minéralité, très personnelle, qui s’allie aux notes de fruits jaunes, abricot notamment. Très belle tension acide pour cet autre vin à la grande personnalité. ***

LES VIGNES OUBLIEES 2008 (Coteaux du Languedoc Terrasses du larzac) Très beau nez très pur, avec un fruit sensuel, net. La bouche est gourmande, avec une bonne souplesse. Bonne finale fraîche. *

MAS CAL DEMOURA CUVEE L’INFIDELE 2000 (Coteaux du Languedoc – Terrasses du Larzac). La couleur montre des traces d’évolution. La bouche et le nez confirment cette impression, vers des notes épicées et animales. Les tanins sont fondus. Un vin qui se dépouille, bon à boire, un vin qui appelle le gibier à plume. *

DOMAINE CLAVEL CUVEE LE MAS 2007 (Coteaux du Languedoc – Grès de Montpellier) : Joli vin sur le fruit, digeste, sans lourdeur. C’est un vin de type gourmand, très plaisant. *

DOMAINE OLIVIER PITHON CUVEE LE PILOU 2007 (VDP Côtes Catalanes) : Deux mots pour caractériser ce vin : puissance et noblesse. Belle puissance du fruit à l’attaque, très net. En bouche, la puissance alcoolique me gène un peu, avec des tanins très serrés. N’y aura-t-il pas un risque d’assèchement  à la garde ?

DOMAINE OLIVIER PITHON CUVEE LAIS 2008 (AOC Côtes du Roussillon) : Belle couleur franche et vive, d’un beau rubis. Le nez est de belle précision, fin. La bouche est à la fois minérale et puissante, équilibrée, bien structurée. Bonne finale tannique. **

LES SORCIERES DU CLOS DES FEES 2008 (Côtes du Roussillon) : Ce qui me touche particulièrement ici, c’est le toucher de bouche, soyeux, caressant, avec un joli volume et des tanins très fins. Un très beau vin de plaisir, avec un équilibre remarquable. **

LES CLOS PERDUS CUVEE 61, 2008 (Corbières AOC) : Lui aussi est un vin délicat. Belle concentration qui cependant n’en fait pas un vin body-buildé. Elégant avant tout, j’aime ses tanins veloutés. **

LES CLOS PERDUS CUVEE PRIOUNDO 2007 (Corbières AOC) : Dans le même style élégant il est cependant un peu plus puissant. Fin, avec beaucoup de classe, il s’allonge longuement. ***

DOMAINE DE LA GARANCE CUVEE LES ARMIERES 2007 (VDP de l’Hérault) : J’avoue être un peu déçu : si le fruit est appétissant, je trouve à ce vin une certaine austérité, avec un léger manque de chair et des tanins secs.

DOMAINE DE LA GARANCE CUVEE A CLARA 2009 (VDT de France) : Superbe nez floral. Notes de glycine, de violette. La bouche est fraîche, gourmande. Très jolie réussite. ***

LES CLOS PERDUS CUVEE L’EXTREME 2007 (Corbières AOC) / Bien sûr il y a du bois en abondance, bien sûr il ya une matière dense. On a cherché à extraire, à faire un vin d’image. Mais il y a quand même cette superbe finesse et cet équilibre qui garantissent une évolution harmonieuse. ***

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 16:55

J’ai rencontré Florence et Benoît Chazallon au salon Vinisud. Ils m’ont présenté leur gamme de vins du Château de la Selve, en IGP Coteaux de l’Ardèche. Leur démarche se démarque de ce qui se fait dans cette zone le plus souvent : des vins de pays assez faciles et proposés à petit prix, y compris en Bag in Box. Le Château de la Selve couvre 40 ha de vignes, cultivées depuis 2002 sans engrais ni pesticides. La certification Ecocert a été demandée en 2008. On est ici face à des vins dignes de figurer dans les AOC des Côtes du Rhône.

CHATEAU DE LA SELVE ROSE CUVEE MAGUELONNE 2009 : (IGP Coteaux de l’Ardèche) Grenache 50 %, Cinsaut 30 %, Syrah 20 %. Joli rosé de fruits rouges, framboise, cerise. La bouche est vive et tendue, avec une bonne longueur. Note de cachou en finale. *

CHATEAU DE LA SELVE BLANC CUVEE SAINT-REGIS 2009 : (IGP Coteaux de l’Ardèche) 100 % Viognier. Jaune citron. Le nez est assez puissant avec de jolies notes aériennes de fleurs blanches, de pêche. La bouche est ample, avec une bonne tension acide. Très plaisant. **

CHATEAU DE LA SELVE ROSE CUVEE L’AUDACIEUSE 2009 : (IGP Coteaux de l’Ardèche) Syrah 50 %, Grenache 35 %, Cinsault 10 %, Viognier 5 %. Très légère touche boisée qui agrémente le fruit, cerise, framboise, agrumes. Très élégant. Long en bouche, un rosé digne de grandes appellations. ***

CHATEAU DE LA SELVE BLANC CUVEE MADAME DE 2008 : (IGP Coteaux de l’Ardèche) : 100 % Viognier. Sélection parcellaire. Le nez est légèrement marqué par le bois (utilisation de barriques d’Yquem) et de ce fait est plutôt retenu. En revanche, la bouche a une belle ampleur, et s’exprime sur de beaux fruits blancs, pêche, abricot, cédrat. Prometteur pour les mois de l’été. **

CHATEAU DE LA SELVE CUVEE PALISSAIRE ROUGE 2005 : (IGP Coteaux de l’Ardèche) 55 % Merlot, 20 % Grenache, 15 % Cinsault, 10 % Cabernet-Sauvignon. Beaucoup de fruit (petites fruits rouges), mais aussi une minéralité affichée. La bouche est très gourmande, relativement fluide, avec une excellente fraîcheur. Un très joli vin de casse-croûte. *

CHATEAU DE LA SELVE ROUGE CUVEE BEAULIEU 2005 : (IGP Coteaux de l’Ardèche) : 55 % Cabernet-Sauvignon, 25 % grenache, 15 % merlot, 5 % Cinsault. Belle expression de fruits rouges (panier de fruits), avec des notes de garrigue. De la chair en bouche, généreuse. Et une bonne structure tannique. C’est très cohérent, complet. Joli vin. **

CHATEAU DE LA SELVE ROUGE CUVEE SERRE DE BERTY 2006 : (IGP Coteaux de l’Ardèche) 60 % Syrah, 30 % Merlot, 5 % Cinsault, 5 % Grenache. Beau vin, qui est marqué par une matière très élégante, avec un fort développement vertical, des tanins de classe. Très joli vin à conserver quelques années avant son apogée (5ans me semblent indispensables). **

CHATEAU DE LA SELVE ROUGE CUVEE FLORENCE 2007 : (IGP Coteaux de l’Ardèche) 60 % Syrah, 30 % Grenache, 10 % cinsault, traces de Viognier. Sélection ultime des meilleurs raisins de la Serre de Berty. Cela donne un très beau nez très fin, d’une élégance remarquable, avec un équilibre d’éléments très naturel. C’est concentré sans être forcé. La bouche est charnue, très élégante. Tanins de grande classe. J’apprécie particulièrement le naturel de l’équilibre. Ce vin est réalisé avec amour. ***

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:16

Coto de Hayas est une marque de Bodegas Aragonesas,  de Fuendejalon et Magallon, situées sur la rive droite de l’Ebre, au nord-ouest de Saragosse. L’appellation est Campo de Borja, et la cave pèse à elle seule 65 % du volume récolté dans la DOC. Tout est fait ici pour produire des vins qui trouveront leur place sur les grands marchés export. C’est une zone de piémont de la Cordillère Ibérique, les vignes sont situées sur des parcelles orientées le plus souvent au sud-est, à une altitude de 400 à 500 mètres ; le cépage majoritaire est ici le grenache (garnacha).

COTO DE HAYAS BLANCO JOVEN 2009 (Campo de Borja DOC) : Chardonnay, Macabeo, Moscatel. Arômes floraux, genêt, agrumes. La bouche est puissante, avec du gras mais du répondant en alcool. Petite longueur, finale épicée.

COTO DE HAYAS BLANCO FERMENTADO EN BARRICAS 2009 (Campo de Borja DOC) Macabeo, Chardonnay, Moscatel. Epicé, avec un boisé très mêlé aux épices : vanille, cardamome, laurier (fermentation en barriques de chêne français). Bouche fraîche. De caractère épicé et sudiste, avec de la puissance.

COTO DE HAYAS ROSADO 2009 : (Campo de Borja DOC) Grenache, Cabernet-Sauvignon. Rosé de saignée après macération de 6 heures. Rose couleur fraise, avec des reflets violacés. Très gourmand au nez, sur des notes de fraise et framboise, des notes épicées (méditerranéennes). La bouche est puissante et riche. Rosé sympathique, très plaisant. *

COTO DE HAYAS TINTO JOVEN 2009 : (Campo de Borja DOC) Garnacha 50 %, Tempranillo 20 %, Cabernet Sauvignon 20 %, Syrah 10 %. Grenat assez profond, reflets violacés. Joli fruit, cerise, épices (Méditerranée). Bouche souple, de la gourmandise, tout en rondeur, tanins ultra-soft. Un vin de plaisir, très réussi dans ce genre. **

COTO DE HAYAS GARNACHA CENTENARIA 2008 : (Campo de Borja DOC) Grenache 100 %. Issu de 5500 pieds de vigne plantés au début du XXème siècle. Elevage court en barrique de chêne français pendant quatre mois. Beaucoup de couleur, grenat profond. Le nez est légèrement boisé, qualitatif, avec un fruit très noble. La bouche est ample, élégante, conservant une bonne fraîcheur et des tanins très fins. Très beau vin. ***

COTO DE HAYAS FAGUS : (Campo de Borja DOC) Grenache 100 %, vignes de 40 à 50 ans, Très faible rendement de 1 kg de raisin par cep. La particularité de ce vin est qu’il associe des vins des trois dernières années, avec élevage de 10 mois en chêne français. Très joli vin avec des arômes chocolatés, épicés, cerise au kirsch. Tanins très mûrs et veloutés. **

Si les premiers niveaux sont des vins agréables destinés au plaisir d’un public large, les cuvées de vieux grenaches atteignent de bons niveaux qualitatifs, et doivent intéresser les amateurs.

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 00:35

Les familles Doix et Llagostera ont entrepris, en 1998, de redonner vie à ce très ancien domaine, dont les raisins étaient, jusque là, portés à la coopérative de Poboleda. Ce village est situé au nord-est de l’appellation Priorat, au sud-ouest de Barcelone, et il bénéficie d’une situation intéressante, entre deux massifs montagneux, qui provoquent une circulation d’air frais venant du nord-est. C’est un domaine de petite taille une quinzaine d’ha, augmentée de quelques ha en achat de raisins. L’autre particularité est l’âge très grand des vignes (4 ha de carignans plantés en 1902). J’ai dégusté trois vins.

MAS DOIX « LES CRESTES » 2007 (DOC Priorat) 89 % garnacha, 10 % carinena, 10 % syrah. Cerise, puis fruits noirs. Bouche ample et riche. Bon développement vertical, et finale sur des tanins fins. **

MAS DOIX « SALANQUES » 2006 : (DOC Priorat) 65 % garnacha, 15 % carinena, 10 % syrah, 5 % merlot, 5 % cabernet sauvignon. D’un noir profond. Le nez est minéral, sur de beaux fruits noirs, cerise, mûre, avec nuance de garrigue. La bouche présente beaucoup d’élégance, de profondeur, alliées à une grande puissance. (Attention, ce vin titre 15°). Les tanins sont très fins. Belle bouteille. **

MAS DOIX « NEGRE DE NEGRES » 200 ? (DOC Priorat) Très jolis arômes, violette, mûre, sur fruits noirs et réglisse. La bouche est à la fois très élégante et très pleine. Tanins somptueux. (J’ai omis de noter le millésime). Très beau vin. ***

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 23:19

Situé au sud-ouest de Barcelone, au nord de l’appellation plus connue de Priorat, l’appellation Monsant bénéficie de caractères très intéressants. Vignoble de montagne, vignoble de climat méditerranéen à nuance continentale, sur des terroirs d’argilo-calcaires ou schistes de qualité. La Bodega est installée dans les locaux de l’ancienne coopérative de Marça. La tradition s’y allie à la modernité. Les vignes, souvent très vieilles sont cultivées en culture organique. J’ai dégusté trois vins.

PORTAL DEL MONSANT « BRUBERRY » 2008 : (Monsant DOC) 60 % garnacha, 30 % Carinena, 10 % Syrah. A la fois puissant, fin et élégant, avec un fruité gourmand. Ce vin présente également une minéralité sensible, qui le rend extrêmement agréable. **

PORTAL DEL MONSANT « BRUNUS » 2007 : (Monsant DOC) 55 % carinena, 30 % garnacha, 15 % syrah. Rouge violacé. Fruits rouges et noirs avec des notes de garrigue. Ce qui me frappe est l’élégance, la finesse de l’ensemble avec une structure marquée, des tanins fins et murs. Une bonne longueur, pour ce très joli vin. Une découverte. **

PORTAL DEL MONSANT « SANTBRU » 2007 : (Monsant DOC) 65 % carinena, 15 % garnacha, 20 % syrah. Ce vin bénéficie d’une vinification parcellaire, d’un élevage soigné en barrique et demi-muids de chêne français, qui met en valeur les grenaches de plus de 70 ans. Presque opaque, tant il est coloré et dense, avec un bord de disque bleuté. Le nez est très minéral avec une nuance épicée thym, anis. La puissance en bouche est encore saisissante, avec une forte structure, et un final tannique qui gagnera à s’affiner et se fondre quelques années. Un très beau vin, encore très jeune. **

Repost 0
Published by Roger Lévy - dans notes de dégustation
commenter cet article